vendredi 7 décembre 2007

Fidélité conjugale

Vous avez peut-être déjà lu les passionnantes "Mémoires de Guerre" de Winston Spencer-Churchill (Sans rapport, je crois, avec Lady Di).
Peut-être ferais-je un post avec ce qui m' a le plus frappé.

Pour l'instant, juste une anecdote concernant sa mère, qui ne figure pas dans ces "Mémoires".
Dans cette société victorienne de la fin du XIXème, au moins dans la "haute", l'adultère était la règle... pourvu que cela ne se sache pas. Une duchesse, maîtresse notoire du prince de Galles et de beaucoup d'autres, déclara un jour :

"Mon mari m'a tellement trompée, que je ne sais pas qui est le père de mon fils"!

Aucun commentaire: