dimanche 2 décembre 2007

Maréchaussées

Jeudi 29 octobre, après les émeutes de Villiers-le-Bel, Sarkozy a réuni la Police et la Gendarmerie à la Défense (pour un meeting), et au ministère de l'Intérieur (pour toujours).

Il a précisé que les gendarmes resteraient militaires (mais il n'a pas dit si MAM devrait remettre ses tailleurs-pantalon, ou si elle pouvait rester en jupe), et que les échelles indiciaires des gendarmes seraient alignées sur celles de la Police.
Ce n'est que justice.

Mais on se demande si il y a équité, en entendant sur France-Info, les commentaires du syndicat FO des Gardiens de la Paix :
"Oui, c'est bien pour eux, on n'est pas contre. Mais, et on va le dire à la Ministre, y'a pas le compte. Eux, ils ont un regime de retraite plus avantageux, et la réduction sur les billets SNCF. On va demander pareil, ce qui serait normal."

Tiens, tiens! Ca s'appelle de l'échelle de perroquet, et Coco, à mon avis, n'a pas fini de grimper!
Justice et équité! Ah le beau sujet de philo! Si au moins il y a l'Ordre!

Allez les jeunes, encore un effort!
Dur, la rupture....

1 commentaire:

Blunt a dit…

Ben, ça s'arrête là, y'a pas de syndicats dans l'armée pour demander comme les gendarmes!