vendredi 7 décembre 2007

Silence



C'est un article du Monde qui m'a transporté sur ce site : http://galaxyzoo.org/

Las de méditer sur les informations désespérantes de l'actualité (sauf dans Coins de Rue-Images Immondes lu chez ma Maman), je me suis évadé sur ce site : il y a tellement de galaxies qui ont été photographiées, des millions et des millions, que les astronomes ne peuvent pas, faute de temps, les classer!

Alors ils font appel aux internautes : il y a d'abord une formation : savoir distinguer les spirales et les elliptiques, ce qui est facile quand elles sont vues de face, pas vues de côté. Pour les spirales, celles qui tournent dans le sens des horloges , et les autres. Ou si elles sont en train de se télescoper ("merging"), ce qui leur donne parfois un aspect en "ailes de papillons".

On peut dire si on a des doutes, et on doit signaler si il y a un phénomène bizarre sur la photo : par exemple, le passage d'un satellite artificiel, ou une abérration, ou autre chose.

Quand on a fait la formation, on passe un examen, un test. Si on réussit, alors, on peut s'y coller, et trier ces fameux machins.

Cette idée est géniale, mais je trouve qu'on devrait donner le nom de l'internaute à la galaxie, ce qui pimenterait le jeu, et le ferait rêver toute sa vie...

Chaque galaxie a la taille de notre Voie lactée, comprenant plusieurs milliards de soleils. Chaque soleil a une probabilité non nulle d'avoir des planètes, et donc de porter de la vie.

Elles sont à une distance d'environ 10 et 15 milliards d'années-lumière, on les voit donc du temps où elles étaient jeunes. Autant dire qu'on a peu de chances, dans cette vie, d'aller les visiter. Mais je me réjouis d'avance du voyage que le bon Dieu m'offrira sûrement dans l'autre.

"Le silence éternel de ces espaces infinis m'effraie", disait Pascal. Il n'avait pas Internet, ni Hubble. Ces espaces infinis commencent à parler, et cela me réjouit.


PS : On connait le nom de certaines étoiles ou galaxies : Andromède, Magellan, Aldebaran, etc. Je me demande comment on a fait pour le savoir!

2 commentaires:

leon 4 a dit…

comme dit le Chat:
il y a beaucoup d'étoiles,mais pour les dénombrer c'est facile: il suffit d'en compter la moitié et de multiplier par 2.

François a dit…

Mais il y a une chance sur 2 qu'il y en ait un nombre impair : votre méthode, cher Chat, est donc imprécise.