dimanche 6 janvier 2008

Jack Bauer for President!

Faut-il s'intéresser aux élections américaines? A mon avis, ce n'est pas utile.
C'est, of course, une démocratie exemplaire, qui fut inventée à une époque où on ne se déplaçait qu'à cheval, et selon des coutumes inspirées des pratiques des premiers colons, notamment virginiens.
Le processus est donc totalement obscur, semble dépendre finalement du hasard ou des humeurs d'un comté perdu dans la Plaine... Le tout est abondamment malaxé à tous les niveaux par les militants de tel ou telle, d'où il ressort que c'est en gros celui qui a rassemblé le plus d'argent qui gagne. Et comment fait-on pour ramasser de l'argent : en étant "attentif aux divers intérêts en jeu", selon une formule prêtée à Bill Clinton.
De toutes façons, le résultat sera bonnet blanc-blanc bonnet pour nous, et on risque d'être démoralisés. Le seul avantage de des divagations est que, pendant ce temps, on ne parle pas de Nicarlas.

Avez-vous vu les feuilletons 24/24, dont le héros est Jack Bauer, de la "CAT" (cellule anti-terroriste) de LA (Los Angeles)? Vous y perdez!
C'est d'un suspens achevé : 24 heures, ou plutôt 24 épisodes de 45mn +pub = 60mn, qui font une journée où on n'a pas le temps de respirer : des méchants font péter une bombe atomique, le Président (noir) a le souci de la Constitution, mais ses conseillers veulent le pousser à une riposte guerrière. Les méchants ont prévu que le seul obstacle pourrait être Jack (Bauer), alors, en parallèle, ils lui kidnappent femme et fifille. Et il y a des traîtres partout, bref, c'est comme dans la vie de tous les jours.

Je ne sais pourquoi, C+ m'a ouvert ses chaines au mois de décembre : j'ai pu voir 2 épisodes de la saison 6. Même ambiance de bombe atomique, toujours un président noir, mais pas le même qu'en saison 1, des ordinateurs et satellites partout. Mais ce que j'ai trouvé de bien, c'est le perfectionnement du scénario :
- d'entrée de jeu, Jack Bauer torture son frère. Une belle torture, à interdire au moins de 18 ans.. Finalement, c'est le père (de Jack) qui tue le frère (donc son fils, non?). Jack va-t-il, 2 heures plus tard, torturer son papa?
- il y a eu une bombe atomique sur LA, et il va y en avoir d'autres : mais dès la première, on a fichu en taule tous les citoyens "d'origine ethnique arabe", et on a bloqué tous les accès informatiques de tous les fonctionnaires "non-caucasiens".
- le Président ne voulait pas ça, mais son méchant conseiller qui se sert de l'événement pour renverser le Président, jugé trop mou, pour le remplacer par le Vice-Président qui, lui, a une claire vision des menaces qui pèsent sur l'Amérique.
-à 11h45, on s'aperçoit que les types fichus en taule ne savaient rien, mais que c'est un autre arabe qui a été payé pour faire le coup. Je suppose qu'il a été payé par le méchant conseiller du Président, et que Jack (Bauer) va démêler tout ça, le temps de torturer un autre arabe qui avait vu l'arabe précédent... Entre temps, on flingue, on hélicoptère, on satellite à tout va, pour savoir qui dit quoi à qui, qui fait quoi chez lui, qui va où, et en temps réel...

En tout cas, c'est grandiose ce qu'on leur donne à voir et à entendre aux américains moyens. C'est même effrayant. Ne votez pas pour Jack!

Aucun commentaire: