mardi 15 janvier 2008

SVI

SVI : serveur vocal interacif, nouveau moyen d'oppression des consommateurs.

C'était malin, et il suffisait d'y penser : comme on connait le numéro de celui qui appelle, on ajoute un ordinateur au service d'accueil téléphonique. Par exemple, quelqu'un qui appelle une hot-line est immédiatement dirigé vers le contentieux, s'il n'a pas payé sa facture. Evident, non?

La belle idée! D'abord, ça a été très long à mettre au point, et c'est une source de gags inépuisable. A France Télécom, par exemple, si vous appelez les dérangements parce que votre ligne téléphonique est en panne, vous êtes renvoyé sur un service payant si par ailleurs vous avez une commande Internet en cours (un malin a dû se dire que si on appelait, c'est qu'on ne sait pas se servir d'Internet, et l'idée qu'on puisse appeler pour quelque chose d'autre ne lui est pas venue).

Et puis, ils se sont dit qu'ils pourraient mieux "segmenter" les appels si ils étaient triés mieux que ça. "Si vous appelez pour une résiliation, tapez 1. Si vous appelez pour changez de RIB, tapez 2, etc, si vous voulez vraiment un opérateur, tapez 9 et attendez". A 0,34€ la minute, le bénef est garanti. Ils en ont tellement rajouté que ça a fini pas râler, à juste titre.

Dans une vie antérieure, j'avais appelé ces méthodes "faire du fric avec sa non-qualité".

Quand j'ai le temps, je saborde ces manoeuvres : quand on me demande mon numéro de contrat, j'en donne un autre, à un chiffre près : l'opérateur est surpris que ses données ne soient pas celles qu'il a sur son écran, et je lui fais dire que son informatique est pourrie! Quand on me demande si je veux résilier, je dis oui : je tombe sur un employé compétent, pas sur un débutant.

Mais maintenant, ils ont trouvé d'autres trucs : le proactif est aussi en SVI.!
Vous connaissez ces gens, à l'accent exotique, qui vous appellent à toutes heures de la journée pour vous demander :
-si vous trouvez que vous payez trop d'impot (répondre : non, je trouve ça normal),
-si vous voulez changer de cuisine, de fenêtre (répondre : ma femme travaille dans une entreprise de fenêtres, on a des réductions par le patron),
-si vous aimez la cuisine italienne (répondre : non je n'aime que le phoque, je suis esquimau),
-si vous préférez un enfant en bonne santé ou un enfant qui meurt de faim (répondre : j'ai déjà mes pauvres!)
?
C'est pénible à la longue...

Et bien, ils ont trouvé le SVI aussi! D'abord, quand ça sonne chez vous, vous entendez un bruit bizarre : en fait, ça sonne chez eux. Quand vous répondez, c'est alors qu'ils cherchent un opérateur libre! Le comble!
Ou alors, une voix enregistrée : "je suis Alexia, de la société Truc, nous avons un produit pour les 35-55 ans. Vous faites bien partie de cette catégorie?". Si vous dites "oui", on vous passe "Alexia" ; si vous dites "non", ils vous raccrochent au nez!

J'ai mis un peu de temps à comprendre cette nouvelle arnaque. Que faire contre ces gens-là?

2 commentaires:

bertrand D a dit…

Mon cher François,
Quand vous avez dit que vous aimiez le phoque, j'ai eu très peur que vous ne parliiez de votre sexualité...

François a dit…

Chut...j'aime aussi l'ours blanc et la morue fraiche