dimanche 10 février 2008

Commissions et Promesses

On se fait élire sur un programme, et puis après on fait des commissions pour savoir ce qu'on va faire.

Deux exemples, sans compter celle d'Attali :
A Je trouve ça sur l'excellent blog "secret défense" de Jean-Dominique Merchet, journaliste à Libération, le 30 1 08 :

Le livre blanc sur la défense et la sécurité nationale risque de décevoir ses lecteurs, lorsqu'il sera rendu public, sans doute vers le mois d'avril. Ce n'est pourtant pas faute de brasser des idées et d'envisager des scénarios. La commission du Livre blanc travaille vraiment d'arrache-pied. Tout doit être remis à plat, tel est le credo de la rupture. Tout ?
1) La dissuasion nucléaire ? On y touchera pas, comme l'a rappelé Nicolas Sarkozy peu après son élection.
2) La professionnalisation des armées ? Même chose. Personne n'imagine revenir au service national.
3) L'armée de projection ? Personne n'imagine non plus que l'armée française va cesser de participer à des opérations extérieures, bien au contraire.
4) Les alliances ? La France continuera à agir principalement dans le cadre de l'Otan et de l'Union européenne, si possible sous mandat de l'Onu.
5) Le niveau des dépenses militaires ? En principe, on restera autour de 2% du PIB, plutôt un peu moins d'ailleurs.


Ca promet!

B L'autre exemple, pour la Culture : quelle bonne idée de vendre des tableaux des Musées pour trouver des sous! On affecterait l'argent à des oeuvres pieuses : les banlieues, Alzeimer, les handicapés... Comment être contre?
Nicolas l'a promis, Christine (Albanel) doit le faire, elle a ça dans sa lettre de mission. Elle fait la commission Rigaud, qui remet un rapport très très très prudent : il faut dire que ça râle de partout. Voyez dans la Tribune de l'art.
A la veille des municipales, la Ministre s'empresse de dire vendredi dernier que ce n'est pas un moyen commode de trouver des sous, donc on ne le fera pas. Vendre du capital (et quel capital!)pour payer du fonctionnement dans un budget présenté en déficit, quelle idée!
Une promesse non tenue de plus, Une! Au moins les promesses de Chirac, on savait à quoi s'en tenir. Tout s'apprend.

Pour moi, j'exige toujours la mise en oeuvre de toutes les promesses, question de morale, afin qu'aux prochaines élections, les candidats réfléchissent avant de promettre.
Tout Attali, y compris taxis et départements. Y compris Grenelle de l'Environnement. Y compris réduction du budget de l'Etat. Y compris...TOUT!

3 commentaires:

grosse mama a dit…

En résumé la dette contracté est tellement grande qu'on n'arrive plus a assurer le fonctionnement.
Shining a coté c'est bugs bunny

François a dit…

Et oui, ça fait plus d'un an qu'on le dit, mais c'est tellement désagréable à entendre....
L'Etat n'a pas encore dépassé le stade d'une comptabilité de trésorerie. Cependant, il semble bien que les recettes ne couvrent pas les dépenses de fonctionement. On emprunte pour cela, et la charge de la dette représente une part énorme du budget.
Il est inutile de chercher à rembourser la dette tant que le budget ne revient pas à l'équilibre. Ensuite, ça se discute.

leon4 a dit…

françois, il ne faut pas écrire à 5h54; il faut dormir..