dimanche 17 février 2008

Orange



Orange, c'est une belle couleur : 2/3 de rouge, 1/3 de vert, pas de bleu.
C'est considéré comme une couleur chaude, symbole de liberté et de purification.
Du coup, il y a eu la "révolution orange" en Ukraine. C'est aussi la couleur du Modem, bien qu'il y ait peu de Rouges ni de Verts (Corinne Lepage?) dans ses troupes. Du reste un Modem, c'est quelqu'un de droite qui n'est pas encore allé à la soupe, donc qui vote à gauche au 2ème tour.
Un traître est un ex-Modem rallié avant le 1er tour contre un maroquin. On ne connait pas encore de Modem ex-rallié déçu : ça arrivera bien un jour.
Tellement de promesses ont été faites aux ex-Modem que logiquement, il ne devrait plus y avoir d'UMP dans le prochain gouvernement. M Devedjian va encore être de mauvais humeur.
Tout ça pour vous dire que, malgré sa bonne réputation, la couleur Orange dissimule des aspects maléfiques. Du reste, sur la route : elle signifie "Danger", ou bouchon : Bison futé est Orange.
La météo lance des "alertes Orange", signe de catastophes annoncées.
Elle est la couleur des Protestants en Irlande, qui ne sont pas bienvenus.
"Orange mécanique" figure la violence.
Et je ne vous parle pas des symboles commerciaux : quand la TV est Orange, elle ne marche plus, surtout quand elle change de logiciels. Quand c'est "Open", c'est fermé.
Il n'y a pas de bleu dans l'Orange, et quand l'Orange repeint le bleu, ce n'est plus du bleu.

Aucun commentaire: