mercredi 12 mars 2008

Alertes!

On n'a appris hier seulement que le taux de participation aux municipales avait été très faible. On se fiche de nous, car c'est un élément important de l'analyse du scrutin. Il parait que les ordinateurs de MAM étaient en panne... Bidouillent-ils? Dans quel but?

Ce faible taux de participation relativise la propagande "Il n'y a pas eu de raz-de-marée". La droite déçue, sauf exceptions, est restée à la maison regarder tomber la pluie et le rugueudeuby à la TV, d'autant plus qu'il y avait souvent 2 ou 3 listes de droite. Le militant tiède de gauche en a fait autant, un peu moins peut-être.

On a donc une expression tronquée, qui montre en négatif la désillusion des français envers la politique. Après l'échec de Ségo l'an dernier, celui de Sarko maintenant montre bien l'incapacité des politiques à traiter les problèmes. Certes, des gens espèrent encore, mais ils ont cessé d'y croire. C'est dangereux, très dangereux pour l'avenir, et le gnome ferait bien d'y réfléchir.

Amusant, cette danse du ventre autour du Modem. Fillon a appelé à un accord national : le Modem se rallie aux listes UMP, en échange, on fera élire Bayrou à Pau. Quelle erreur!

En réalité, le Modem est une race bizarre : il a été écumé par le haut par Sarko qui a récupéré tout ce qu'il a pu, et ce ne lui a pas réussi, comme à Lyon ou à Paris 12ème. Mais le militant, lui, à qui on ne promet pas des postes de ministre, celui qui vote Modem au premier tour, est un violent anti-sarkozyste, non à cause des réformes (quoique sur la méthode, il y ait à critiquer), mais à cause de la dégradation et de l'amoralisme de l'exercice de la fonction présidentielle.

L'électeur Modem est anti-sarko par définition, car sinon, il aurait voté pour la droite-centre ou la gauche rose. Pas la peine de lui donner des consignes de vote, il votera au coup par coup pour tout ce qui peut affaiblir ceux qui soutiennent Sarko. Il est rétif. Même dans les cas où le Modem local a passé un accord avec une liste du 2ème tour, je ne suis pas sûr qu'il suivra. Ce sera amusant de voir ça dimanche.

L'idéal serait que le petit clown national comprenne tout ça et se réforme lui-même, avant de vouloir réformer les autres. Je ne crois pas hélas que ce soit possible, surtout dans les délais. Cet effort sur lui-même ne peut passer sans une grande souffrance, une remise en cause et une maturation qu'à son âge on a déjà faites, ou c'est désespéré.

Comme Chirac en 2002, il avait toutes les cartes en main. Qu'en a-t-il fait? Il lui sera demandé des comptes.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

François,
On voit bien que vous êtes meurtris par la politique française. Moi aussi. Mais Sarko fait ce que lui disent les tenants du nouvel ordre mondial. La france est en cessation de paiement, elle est obligé d'obéir si elle ne veut pas terminer comme l'Argentine. NS a été élu pour cela, soutenu par les financiers qui gouvernent le monde. Bayrou fait parti du système, il pourra être un pion de rechange en cas de démission de NS tout comme DSK par ailleurs.
Je ne sais pas si vous avez vu les videos du père Regimbald; je vous y invite fortement.Cela parait fou mais cela fait réfléchir...

http://frenchconspiracy.xooit.com/t62-Les-confessions-du-Pere-Reginbald.htm

François a dit…

Cher Anonyme,
J'adore les histoires de complots : les francs-mac, les Rose-Croix, l'Opus Dei, Roswell, la lune à Hollywwod le 9/11!
Ca explique vraiment tout, même quand il n'y a rien à comprendre.