samedi 1 mars 2008

Mes patrons

Ainsi M Denis Gauthier-Sauvagnac, ancien président démissionné de l'UIMM, mis en examen pour ses sorties d'argent -20millions environ- en liquide, a reçu une prime de départ à la retraite de 1,5 millions d'€. On apprend que ce retraité démissionné est toujours secrétaire général, avec un salaire de 20 000€ mensuel, à peu près comme le président de la République.

Le patronat français achève donc de se déconsidérer totalement. Personnellement, je ne me faisais pas trop d'illusions, mais je pensais que c'était utile de des gens, bénévolement, défendent le point de vue des entreprises. Bien qu'il s'appelle maintenant MEDEF, il reste le syndicat du patronat dans l'acception la plus réactionnaire du terme.

Mme Parisot peut essayer de faire illusion : elle accepte de cotoyer ces gens-là en permanence, et devrait en être dégoûtée. Rappellons qu'elle a été élue au MEDEF après une campagne où se présentait aussi le frère Sarkozy. Il avait fini par renoncer, car ça aurait fait mauvais genre et aurait pu nuire à Nicolas.

"Fluidification des relations sociales", tel est l'euphémisme par lequel DGS a appelé la corruption de syndicalistes, le brisage de grèves, le recrutement de nervis. Peut-être aussi le financement de partis politiques aussi libéraux que réactionnaires.

On a appris aussi qu'ils tiraient avantage de la médecine du Travail en lui faisant payer ses locaux (un ouvrier, un employé, c'est du consommable).

Ces gens-là, qui se prennent pout l'élite, sont la honte de la France. Ca leur va bien de dénoncer les archaïsmes des syndicats. Ils sont pire.

Bornés, sectaires, intéressés, méprisants, ils participent de notre décadence. A quand la rupture?

3 commentaires:

unpovc a dit…

vous pouvez toujours faire des prières et espérer la venue d'un homme droit, intègre, désintéréssé, soucieux du bien commun : Straus-Kahn par exemple ?

Anonyme a dit…

DSK IL EST POURRI AUSSI!

On veut Jean-Marie, avec Marine 1er ministre.

prospectiviste a dit…

Excellent !!!!

Au bal des pourris en costard trois pièces, on se bouscule à la caisse (noire) , à l'entrée et à la sortie !!

Et tout ce qu'on ne sait pas encore !!