dimanche 1 juin 2008

Américanismes

Je vous ai montré précédemment que les américains avaient leur propre civilisation, qu'on pouvait observer comme celles des peuplades de l'Amazonie.

La très grande majorité vit heureusement, entre ses supermarchés, ses clubs de sport, ses voitures, sans grand besoin culturels ou politiques. Elle vit dans" la recherche du bonheur", un bonheur simple, matérialiste, banal, qui passe essentiellement par le crédit (2 à 3 mois par famille est courant). Je constate.

Une très petite minorité veut ajouter les plaisirs du pouvoir à l'allégresse d'avoir des millions. Cette situation leur convient bien : on laisse le peuple dans son ignorance et son obscurantisme, et on se charge du reste. Ils appellent ça "la démocratie", et s'en font une idée universelle. En promettant de ne pas augmenter les impôts, on peut être élu.
Quand le petit noyau de politiciens de Washington (moins de 1000 individus : Présidents, sénateurs, représentants) arrive aux affaires, il considère que son devoir est de favoriser le business, que le Monde lui appartient.

Ils n'ont pas ratifié la création de la Société des Nations, qu'on avait faite à la demande expresse de Wilson, nous laissant dans la panade au moment de la montée du nazisme. Plus récemment, ils ne ratifient pas le traité de Kyoto, et viennent de refuser le traité sur l'interdiction des bombes à sous-munitions.

Ils n'ont jamais connu la guerre sur leur sol : en 1812, les anglais ont débarqué et brûlé Washington (histoire occultée dans leurs livres d'histoire), et plus récemment M Obama Ben L, un cousin d'amis très chers, a fait péter le World Trade Center et un bout du Pentagone. En représailles, ils ont fait le "patriot act"qui donne au FBI les mêmes droits qu'avait le regretté KGB sur leur populations. Personne n'y a vu que du feu.

Ils ont déclenché la guerre en Irak sans la financer, sinon par la planche à billet. Ils sont obligés d'emprunter aux Chinois de quoi payer ce qu'ils leur achètent. Résultat : le dollar a perdu la moitié de sa valeur par rapport à l'Euro, et leur déficit extérieur représente des milliards de milliards de dollars. Leur impérialisme obscurantiste vaut bien celui des généraux birmans.

Nous qui sommes affligés de l'état de nos finances, devrions hurler contre cette situation. Ca tient pour l'instant par la Finance : les subprimes, cette jolie spéculation sur les pauvres, ont montré leur fragilité. Ils vont boucher le trou par des emprunts, ce qui ne coute pas grand chose, et auront appauvri les plus pauvres de leur classe moyenne. Jusques à quand, cette illusionnisme?

Compte tenu de leur poids effectif dans l'économie mondiale, il y a lieu d'être inquiet par de tels déséquilibres, mais eux ne voient même pas qu'il y a un problème.

Mais le plus grave, c'est l'impact culturel que nous avons en retour. Nous avons appris chez eux le Taylorisme, le capitalisme, les holdings, le business, et il n'y a pas que du mauvais, quand c'est repris intelligemment. (Je ne parle pas du plan calcul). Ils sont allés dans la Lune, fait la bombe (U et H), et sont dotés de capacités d'innovation dans la Silicon Valley, très stupéfiantes.

Beaucoup d'ingénieurs se sont formés la-bas, mêlant leurs apports théoriques au bon sens pragmatique qui fait les bons produits.

Mais voila ce qui ne va pas : certains politiciens ambitieux mais pas malins ont profité de quelques traversées du désert pour aller y faire un tour. Ils ont été séduits par l'aspect fric, qui est universel, (un tableau de Musée est de 5 millions de dollars avant d'être de Léonard de Vinci), et ils ramènent des idées aussi simples que grenues, qu'ils veulent appliquer, comme si on était dans la culture américaine.

Par exemple, quand un type se présente pour la 3ème fois devant un juge, quelqu'en soient les motifs, il prend 25 ans de prison. Des vies brisées que la bonne conscience évacue en disant "il n'avait pas à être là, il ne sera plus une menace dans nos rues". Et 25 ans, c'est 25 années dures, sans juge de l'application des peines. Arrivé en France, ça donne la loi Dati, incompréhensibles pour les magistrats, qui donne la "haine" à ceux qui la subissent, et qui n'est même pas dissuasive.
Autre exemple : Quand on veut relancer l'économie en période de déflation, on distribue du pouvoir d'achat. Keynes vous l'expliquera mieux que moi : les pauvres consomment un peu plus, ça fait tourner les usines qui embauchent etc. Sarkozy, lui, distribue l'argent aux riches. Ceux-ci n'ont pas de besoins non satisfaits en terme de consommation : ils le transforment en lingot et vont le poser en Suisse. Bilan négatif sur toute la ligne.

Le pétrole est naturellement peu cher en Amérique, à tel point qu'aucun programme de réduction de la consommation n'est rentable (J'aime l'histoire de Nixon qui adorait la clim : elle tournait à fond dans la Maison Blanche, surtout l'été. Comme il avait un peu frisquet, il faisait allumer un feu de bois dans le bureau Ovale). Il suffirait qu'ils réduisent de 10% la consommation de leur 4x4 : 30 litres/Cents KM), pour qu'il n'y ait plus aucun problème, et que la spéculation s'arrête.

On fera de préférence la guerre à l'Iran, et Sarkozy suivra. Sarkozy sait se faire élire grâce aux méthodes du marketing US, il espère gouverner avec les mêmes recettes.

Quel président, un jour, proposera aux petits français des écoles d'adopter en classe une des victimes du Sarkozysme?

PS : pourquoi Mme Dati défend-elle le jugement de Lille sur l'annulation du mariage à cause de la virginité de la promise? A la demande de Sarko, ça peut lui servir un jour!

6 commentaires:

marianne a dit…

C'est pas compliqué François.
La Fille aînée de l'Eglise n'a plus qu'à renouveler les promesses de son baptême, Sarko se convertit et c'est dans la poche.
Voici la Bonne Excuse du Bon Dieu.

le préféré du 21 a dit…

on ne peut qu'être d'accord avec cette brillante analyse.
en plus c'est bien dit.
Quant à rachida...qui en voudrait? peut être comme 3ième épouse,dans la france de demain...
PS sur le plan juridique, le jugement est parfaitement fondé; il y a "dol".

slobodan le fétide a dit…

Quelques remarques en vrac:
- La loi Dati s'applique-t-elle à son frère? (le dealer, of course)
- Les américains sont des souzes, on le savait.
- Le bon français est en train de le devenir.
- On ne pourra malheureusement jamais avoir un "patriot act", il faudra d'abord annuler les droits de l'homme et this is not branled at all!

slobodan a dit…

Suite:
- quant aux sous-munitions, les Etats-unis font partie des plus gros producteurs de ce genre de cochonneries (MK 118 VECP, BLU 97 A/B (la fameuse toute jaune que les gamins prennent pour des rations de survie), BLU 63/B, BLU 61/B, BLU 86/B, M 42, M 77, et BLU 114, la fameuse "bombe" au graphite utilisée en ex-Yougoslavie pour détruire les centrales électriques). Les sous-munitions sont des munitions d'attaque qui peuvent être AP, AV, AC ou incendiaires: anti-personnel, anti-véhicule ou anti-char.
Je précise qu'entre 30% et 70% de ces sous-munitions foirent, ie ne fonctionnent pas à l'impact parce qu'elles sont défectueuses. Contrairement à certaines mines, les sous-munitions ne peuvent être neutralisées, et doivent donc être détruites sur place. Quand on sait qu'un conteneur de sous-munitions peut en contenir plusieurs centaines, je laisse les polytechniciens faire le calcul...
Au fait, pour ceux qui ne savent pas à quoi ça ressemble, imaginez une canette de coca ou une balle de tennis, c'est à peu près la même chose. Deux infos encore sur les sous-mun: le peuple élu a pollué le sud Lib avec des stocks revendus par les US et non utilisés au Vietnam. Des sous-mun de 30 ans, ça marche moins bien! y en a pour des années de pollution.
La sous-munition française s'appelle l'ogre, et tout le monde sait que ogre vient de hongrois comme notre 1er, ce qui dervrait faire plaisir à François.
- Les Etats-Unis n'ont pas non plus signé la convention d'Ottawa (1996) sur la fin des mines AP, il ne fallait donc pas s'attendre à grand chose.
- Enfin la palme d'or revient à la fabrique de mines italiennes Valmara qui fabriquait des mines et ... des prothèses. Du producteur au consommateur, c'est pratique, il n'y a pas d'intermédiaires...
Voilà, j'espère que pour une fois, je vous aurai appris quelque chose.

le premier sot a dit…

Tout cela est diabolique; n'est il pas ? Relisez St Jean et souvenez vous des 4 cavaliers de l'Apocalypse : la mort, la famine, la guerre et l'Antechrist..

François a dit…

Merci, Slobodan, on en apprend des choses terribles avec vous.
Je vous rassure sur un point : il sera facile de faire un "patriot act" en France, dès qu'un attentat un peu fort aura ému l'opinion. C'est ce que les US ont fait après le 9/11 (certains disent qu'ils ont fait eux-même le 9/11 pour faire passer le patriot act).
Du reste, on commence à nous préparer...