vendredi 18 juillet 2008

Uranium

Quelle histoire à Tricastin! Il y a de l’uranium dans l’eau, et on en fait toute un plat. On a même dit que c’était de l’uranium militaire, comme si les militaires pouvaient se tromper de munitions. Et d’abord, l’uranium militaire est kaki, c’est bien connu.

Il parait que 15 micro-gramme d’uranium par litre, c’est rien du tout, c’est la norme. C’est moins que ce qu’il y a dans l’eau de mer… Alors j’ai sorti ma calculette.
En prenant la masse atomique à 238, et en me souvenant du nombre d’Avogadro, j’ai trouvé qu’il y avait environ 3,78 . 1016 atomes d’uranium dans mon litre d’eau. Des millions de milliards…

L’uranium a une période de 700 millions d’années. Ca fait quand même 100 000 désintégrations par jour, soit un peu plus d’une par seconde ! Buvez un litre d’eau, et pensez avec moi : Paf !...Paf !…Paf !...Paf !...

Il parait que c’est l’uranium de la Terre qui, en se désintégrant, finit par la chauffer. C’est vrai : j’ai pris ma température ce matin, après mon café : j’avais 37,3°C.

On n’en a perdu que 79 kg, qu’ils disent. Mais c’est quoi sa masse critique ? 5kg ? 10kg ? Qu’importe, s’il est bien dilué, il n’y a pas de risque d’explosion.

Tous des amateurs ! C’est moi qui vous le dis !

4 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est la faute à Sarko !

léon a dit…

la belle patronne d'Areva est toujours à sa place.elle pourrait embaucher le général Cuche...un petit geste de solidarité...

Greenspan a dit…

Ben oui, c'est la faute à Sarko : il est responsable de tout, mais coupable de rien.
Anna, ma copine Anne! On veut la vendre à Bouygues, et là, ça fait baisser le prix d'Areva. C'est tout bon, ça, Coco....

Anonyme a dit…

Vous n'avez pas peur de l'uranium, chapeau bas monsieur.
Moi par exemple, pauvre anonyme que je suis, j'ai peur du noir est ce que les ecolos feront quelque chose pour moi ? pfff tous des amateurs, on s'en fout de mes interets a moi l'anonyme du village