jeudi 28 août 2008

Et maintenant?

L'été se finit, sans avoir encore commencé. On n'a pas regardé la TV, et on a commencé à lire le journal par le Sudoku.

Qu'en reste-t-il? La libération de Mme Bétancourt, et la joie des français, y compris celle un peu vexée de notre Président.

Le drame de Carcassonne, les insultes de Sarko, la démission du CEMAT, et un 14 juillet de légende sous l'oeil du fils el-Assad (Bachar), un grand ami.

Une reforme constitutionnelle inutile, mais une ambiance très IVème République, avec pressions multiples sur les députés et sénateurs, dont les Radicaux de Gauche -qui ont achevé de se déconsidérer-, et la traîtrise de Lang.

Ceci fait, on annonce la réforme des Armées. Pauvre d'elles!

Enfin les vacances avec Carla. Mais on va comme prévu inaugurer les JO à Pékin, mais pas longtemps, ce qui s'appelle perdre sur tous les tableaux. Laure Manoudou fait déborder la piscine de ses pleurs enfantins. Alain Bernard le gendarme sauve la mise. Ouf!
Ils étaient bien, ces JO : vive le parti Communiste Chinois qui fait du capitalisme avec les méthodes de Staline.

Tiens une guerre en Géorgie? En pleine trêve olympique, zut alors! Vite à Tbilissi et à Moscou! Un beau traité qu'on oublie de faire signer, des clauses à double sens. Sarko est (encore) cocu, et il parait que les Russes en rient encore. L'Europe est ridicoculisée. Les US sont occupés à leurs petits jeux électoraux qui n'intéressent qu'eux. Poutine lui fait du Staline avec les méthodes du capitalisme. Génial, ça marche aussi bien que pour les Chinois.

Tiens dix morts français en Afghanistan? On ne lui avait pas dit que la guerre pouvait tuer! Et d'abord c'est pas une guerre. Vite à Kaboul! C'est là qu'il invente cette célèbre démonstration : "nos soldats ne sont pas morts pour rien, donc l'envoi de troupes est justifié." Il va là-bas, et aux Invalides , répéter ça, et parler de lui. La solitude du chef, hein? J'assume, mais pas la patrouille. Moi, moi, moi.
Le sujet ne porte pas à la polémique, mais quand même, quelle honte pour nous tous...

Cependant, Bocquel a été très bien, en assistante sociale : accueil des familles des blessés, visites à l'hôpital. Mais le trio Sarko, Morin, Georgelin a été en dessous de tout. On s'en souviendra.

Et puis quoi, c'est la rentrée. On annonce un impôt sur les produits du capital pour payer le RSA. Je ne trouve pas ça illégitime, mais quel renoncement à toutes ses promesses et à sa politique! Le plaisir d'embêter la gauche, en piquant une idée de son fonds de commerce, a été plus forte que la cohérence.

Un été sans pause, donc, qui confirme mes déterminations :
- il faut tout faire pour empêcher Sarkozy de continuer à nuire.
- il faut préparer d'urgence une alternance sur la base de la restauration des (vraies) valeurs, de la réforme -authentique- de l'Etat et du retour à l'équilibre budgétaire, par un effort partagé avec justice.

Il n'y a rien à attendre de la gauche, en coma dépassé. Ça doit donc venir du centre et de la droite. Mais ceux qui, à l'UMP et ses vassaux, continuent à défendre l'indéfendable seront comptables des catastrophes à venir. On s'en souviendra aussi, mais ils peuvent encore se ressaisir.

10 commentaires:

Anonyme a dit…

bah le rsa c'est un peu comme tirer
sur l'ambulance, stop! attendons de voir la réaction de bobocollabosancenot, moi les gauchistes me font bien marrer.

Martel de la Madeleine, baron de Jouvencel plus pour longtemps a dit…

Je vous propose, si vous avez 1h devant vous, de rigoler un peu avec cette parodie de Facebook.
L'interet, c'est qu'il y en a pour tout le monde... Suffit de choisir les personnes que l'on veut voir!
Le lien:

http://www.failbook.fr/


Amusez-vous bien (nous, ca nous occupe dans la banque qui perd des milliards...)

Pierrot a dit…

Un problème, une taxe!
Môssieu Sarkozy avoue l'échec de sa politique économique.
Madame dati veut vider les prisons : échec de sa politique sécuritaire.
Morin croit encore à sa poliique militaire, Kouchner à sa diplomatie, Albanel à sa Culture, Boutin à celle du logement, alors que les mises en chantiers s'effondrent!
On continue comme ça jusqu'à quand?

Mathilde a dit…

Merci à Martel de nous divertir...j'avais déjà eu ce lien, très marrant !
Quant aux annonces de la rentrée, rien de neuf...nous allons encore payer et payer..je préfère penser à mes vacances dans une île charmante
Bon François, comment va Rachida ? Proposez nous des prénoms...Carlita doit faire la tête !

Sarkomique a dit…

Sarkozy par-ci, Sarkozy par-là, on a compris: inutile de radoter!vous ne faîtes que ressasser!

On vous paie ou quoi?

Je vais me coucher vous m'avez donné mal à la tête!

Dany le rouge a dit…

Ca vous apprendra. Il fallait voter pour un parti nationaliste!

François a dit…

A Dany : vous devriez faire une alliance avec Ségolène, et créer le parti national-socialiste : je vous promets beaucoup de renommées.

A Sarkomique : la lecture du blog est facultative, vous pouvez vous en dispenser si ça vous donne mal à la tête. Cependant, je parle de Sarkozy pour occuper l'énarque que l'Elysée a recruté après le vidage de Martinon, et qui est chargé de surveiller le "buzz". Lui, il lit mon bmog tous les jours, et il a l'air d'aimer. Je suis sûr d'être dans EDVIGE.

Charlie juliette a dit…

merci pour cette chronique d'un été pourri prélude d'un temps trés incertain. Bravo pour la conclusion.

Sarkostaud a dit…

J'aime quand vous vous excitez François, les quelques cheveux qu'il vous reste s'hirissent sur votre tête!

François a dit…

A Sarkostaud : à quoi vous sert ce genre d'injure ad hominem? Vous êtes content de vous?
Faites moi plutot un mail pour vous en excuser...