jeudi 25 septembre 2008

Nicolas S et Olivier B sont maintenant amis

Belle réussite que ce voyage à New York, pour recevoir un prix et faire de beaux discours!

On aura appris que Carla est à gauche, et Nicolas à droite : en fait leur place dans le lit conjugal m'est assez égal, mais enfin, s'il le dit! Peut-être que à droite, on est plus près de téléphone, et à gauche, de la salle de bains...

Dire qu'on est à droite devant un public américain, ça n'a pas grand sens. Accuser quelqu'un d'être à gauche est susceptible du Patriot Act : on peut se retrouver à Guantanamo pour moins que ça. Mais son astuce le faisait rire tout seul : tant mieux.

Ce qui m'a bluffé, c'est la tirade contre les responsables du désastre financier. Je pensais naïvement que les gens, après un dur labeur, avaient le droit de profiter des fruits d'une vie de travail, sans être encore imposés. Surtout s'ils avaient pris des risques.
Mais non : il faut punir les responsables de ce gâchis, répartir entre eux les malus comme ils se sont réparti les bonus, etc. Il faut cesser de nationaliser les pertes et privatiser les profits. La Maman de Carla y aurait-elle perdu des plumes?

Je ne sais pas ce qu'il lui a pris, car enfin.... Certes les USA ont bien été obligés de gager les pertes des banques pour 1000 milliards de $, mais c'est juste une exception qui confirme la règle. Nous, on cherche désespérément un milliard pour financer le RSA, on ne va pas racheter la SG parce que M Kerviel lui a fait perdre un peu d'argent.

Etonnez-vous qu'on soit déboussolé! Un français de droite qui va faire à New York un discours gauchiste devant des gros bonnets! De la morale à des financiers! C'est vraiment vouloir restaurer l'esprit de mai 68.

Ah Mânes de Jaurès, de Blum! Venez au secours de notre économie! Venez planer ce soir au dessus des militants de l'UMP de Toulon!

Friqués de tous ordres, préparez vous à vivre en Belgique!

10 commentaires:

Georges a dit…

Olivier travaille à Neuilly, ça crée des liens. Quant à Nicolas, il a une apparence "bling-bling "mais en fait c'est quelqu'un de trés proche du français moyen et de ses préoccupations. C'est un bon président, soucieux des petites gens.

Gustave a dit…

Nicolas doit être paumé : toutes ses références, c'est les US!

Anonyme a dit…

depuis quand François, Nicolas est-il classé à droite?
(enfin la "vraie ")

François a dit…

Droite et gauche sont des concepts un peu dépassés, et forcément réducteurs.
Un clivage simple est celui du fric : à droite : chacun le gagne pour lui, à gauche, on le collecte pour le redistribuer.
Mais un autre clivage existe : par rapport à l'ordre et à l'autorité. Il y a ceux qui veulent tout contrôler, et ceux qui font confiance aux régulations démocratiques.
Ce qui est sûr, c'est que Sarko a bien causé dans sa campagne pour rallier les voix de la droite, et même celle de "la vraie". Moyennant quoi, il fait maintenant ce qu'il veut, quand ça lui chante.
Moi, je rigole!

bougon 1er a dit…

moi ce qui affaiblit la France ne me fait pas rire...
la France, notre France, représentée par un Charlot chez ces rustres incultes d'amerloques...

Mathilde a dit…

François vous surfez trop sur Facebook !

slobodan a dit…

Tous des turbo-souzes!
Quant à Kerviel, je connais personnelement celui qui lui a passé les menottes, alors qu'il ne s'y attendait pas. Eh bah même qu'il a pleuré, et nous, on a bien rigolé!

slobodan a dit…

manque un "l". Désolé!

Martel, Chevalier de la Défense nationale a dit…

J'ai proposé au manager de la salle des marchés du 7ieme étage ("la fameuse"!) de la rebaptiser salle J. Kerviel...
Il a pas rigolé... Vraiment des machines ces turbo-souzes de traders!

candide a dit…

Bien joué Martel, t'es sûr de ne pas être embauché à la SG plus tard. Sauf s'ils ont besoin d'un clown....