mercredi 26 novembre 2008

Atos Origin : suite

Pour ceux qui ne lisent pas "le Canard enchaîné", une information vous aura manqué.

M Thierry Breton aurait "exigé", pour prendre la PDGture de ce machin, un salaire de 2,2 millions d'euros (annuel), et 700 000 stock options.

Soit 2 fois plus, environ, que ce qu'il "gagnait" comme PDG de France Télécom, et 20 fois plus que comme ministre des Finances.

Grâce au bouclier fiscal, qu'il a inventé et que Sarkozy a perfectionné, en voila toujours un qui est à l'abri du besoin.

Si un démenti me parvient, je ne manquerais pas de vous en faire part.

6 commentaires:

O'Sulivan d'Ouest a dit…

Eh bien François, encore des illusions.Notre ami attendait tranquillement aux USA en donnant des leçons de bonne gestion aux grosses têtes et futurs managers.
Ses bons amis oeuvraient dans le même temps de lui trouver un bon petit job histoire de lui garder son petit sourire et son discours docte sur la façon de mettre les entreprises en tension!
C'est sur , quand il arrive quelque part, les cadres savent qu'ils vont devoir bosser ferme pour sortir le salaire du boss.
On prend donc les mêmes et on recommence comme si de rien n'était.
L'homme est malin et têtu comme un breton.

slobodan a dit…

Livre de l'Apocalypse 18,1-2.21-23.19,1-3.9.

J'ai vu encore un ange qui descendait du ciel ; il avait reçu une autorité si grande que la terre fut illuminée de sa gloire.
Et il s'écria d'une voix puissante : « Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la Grande ! La voilà devenue une tanière de démons, un repaire de tous les esprits impurs, un repaire de tous les oiseaux impurs, un repaire de toutes les bêtes impures et répugnantes !
Alors un ange puissant prit une pierre pareille à une grande meule, et la précipita dans la mer, en disant : « C'est ainsi que sera précipitée avec violence Babylone, la grande cité, et on ne la retrouvera jamais plus.
La musique des joueurs de harpes et d'autres instruments, des joueurs de flûte et de trompette, chez toi ne s'entendra jamais plus. Aucun artisan d'aucun métier chez toi ne se trouvera jamais plus, et le bruit de la meule chez toi ne s'entendra jamais plus.
La lumière de la lampe chez toi ne brillera jamais plus. Le chant du jeune époux et de son épouse chez toi ne s'entendra jamais plus. Pourtant, tes marchands étaient les grands de la terre, et tes sortilèges égaraient toutes les nations !
Après cela, j'ai entendu dans le ciel comme une voix puissante, celle d'une foule immense qui proclamait : « Alléluia ! C'est à notre Dieu qu'appartiennent le salut, la gloire et la puissance,
car ses jugements sont vrais et justes. Il a jugé la grande prostituée qui corrompait la terre par sa prostitution, il l'a frappée pour venger le sang de ses serviteurs. »
Et cette foule reprit : « Alléluia ! La fumée de l'incendie s'élève pour les siècles des siècles.»
Un ange me dit alors : « Écris ceci : Heureux les invités au repas des noces de l'Agneau ! » Et il ajouta : « Ce sont les paroles véritables de Dieu. »

Monis a dit…

D'accord avec slobo; Bretonus diabolicus est.
http://www.leblogfinance.com/2008/09/assassinat-edou.html

slobodan a dit…

Au fait, c'est la lecture d'aujourd'hui (27/11/08): ça tombe bien.

François a dit…

A Slobodan : l'Apocalypse est un beau texte. Malheureusement, comme la Genèse, il faut l'interpréter métaphoriquement, pas comme Palin.

La justice n'est pas de ce monde...

Anonyme a dit…

Alors le roi dit aux serviteurs : 'Jetez-le, pieds et poings liés, dehors dans les ténèbres ; là il y aura des pleurs et des grincements de dents.'