jeudi 6 novembre 2008

Quelle Histoire!

Tout ce foin pour l'élection d'Obama!

D'abord, il n'a été élu que par 51% des voix. Et il avait massivement poussé les banlieues à aller voter : c'est dire que les gros Joe SixPacks ont dû se remuer aussi pour avoir 47%...

Mon Mimi, lui, a été élu par 53%, et il a fallu se mobiliser aussi à Neuilly. Face à Ségolène, me direz-vous! Certes, mais Mrs Sarah Palin, ça lui a profité aussi, non? (Sarah, elle va pouvoir rentrer en Alaska, regarder la Russie, et terminer ses études en passant le brevet des écoles).

Bon, il est noir, et son père était kenyan. Et alors? Le père de mon Mimi était bien hongrois. Barack n'a pas été élu parce que noir, mais bien que.... De là à croire que ça va être la fraternitude inter-raciale, c'est comme imaginer (comme Valeurs Actuelles!) que Sarko est devenu gauchiste uniquement parce que les banquiers lui ont fait perdre de l'argent.

Surtout, il a été élu, parce que les américains, à une faible majorité, se sont enfin rendus compte que la doctrine Reagan, améliorée "néocons", avait conduit au désastre. Désastres financier, militaire, diplomatique, et surtout moral. Ce qui est triste, c'est que cette même politique était le fonds de commerce de la "pensée" sarkozienne.

Obama n'a pas tant gagné contre McCain que contre Hillary. Il avait fait le bon diagnostic, alors qu'elle ne voulait que la place. Et il a trouvé les mots pour le dire, gentiment. Hillary contre McCain, il aurait gagné sans doute (Ça lui apprendra à Hillary, à mettre des tailleurs-pantalon avec des tatanes à talon, ce qui lui mettait les fesses en arrière comme à une poule).

Maintenant qu'il est président, il n'a plus qu'à gérer... Quel défi! Son charisme certain n'évitera pas les désillusions. Je ne sais pourquoi, je lui vois un destin tragique. Mais alors, quels rêves il portera, comme JFK, qui doit tout à son assassinat.

Pour Sarkozy, c'est épouvantable! Il s'était reconcilié avec Bush, et ils étaient presque du même niveau intellectuel. Avec Obama, ça va être plus dur de faire croire qu'on est le Président du Monde, et que même les nuages vous obéissent.

Ces américains sont capables de sortir de la crise plus vite que nous, et de recommencer. Ouf!

2 commentaires:

leon4 a dit…

barack:métis, Rahm, juif engagé.
je comprends mieux pourquoi les russes qui n'aiment ni les uns ni les autres, font la gueule!
Moi je m'en tape, mais, pour ma culture, ou sont les WASP?

Mathilde a dit…

Juste pour vous dire cher François que j'avais voté.. pas pour Obama, Ségo ou Benoît Hamon...mais pour votre sondage qui finalement est bien plus intéressant pour moi.
Merci