vendredi 30 janvier 2009

Dans le cochon, tout est bon

Vous avez vu ça : un sanglier coincé dans un jardin de Kaysersberg a traversé les vitres de la cuisine d'une maison, et a tout démoli dans l'appartement. Un policier municipal l'a abattu. "On va se le manger en réunion du Conseil municipal", a osé dire le maire Vert du patelin.

Ça me rappelle cette bonne histoire arrivée en Sologne. Un automobiliste écrase un sanglier pris dans ses phares. Ni vu ni connu, car c'est bon le sanglier, il embarque la bestiole dans le coffre de son 4x4, et repart. Mais le cochon n'était qu'assommé : il se réveille et commence à tout casser. Le type a dû s'arrêter dare-dare pour s'éjecter en urgence, ce qui lui a sauvé la vie. Il a pu s'acheter un nouveau 4x4.

En Sologne, les paysans plantent du maïs en lisière de forêt. Les cochons adorent ça, ils dévastent le champ et font du gras et du marcassin. Résultat : l'Etat rembourse les dégâts, le paysan chasse le sanglier avec ses amis, le paysan et ses amis mangent du sanglier. Triple bénef aux frais de la Princesse. La France sera toujours la France.

On n'est plus en sécurité nulle part. Mme Attias se fait cambrioler en plein Neuilly. Le préfet et le commissaire de St-Lô se font virer "pour avoir trop bien, et pas assez, contenu les manifestants". Encore 2 personnes qui n'auront pas compris ce qui leur arrive.

Je vous l'ai dit : méfiez-vous des cochons!

Aucun commentaire: