mercredi 7 janvier 2009

Descartes

Pour qu'il ne tombe pas dans l'oubli, je vous recommande l'article de La Croix, à propos du crâne de Descartes (Il y a 4 ou 5 -crânes- en circulation, celui-là doit dater de son enfance).

Jean Petit, président de l’Association des amis de la bibliothèque du Prytanée, a écrit en novembre dernier à Matignon pour relancer cette proposition (transférer le crâne de Descartes, du Musée de l'Homme au Prytanée Miltaire de La Flèche). René Descartes ayant été formé au Prytanée, alors collège Henri-le-Grand, entre 1607 et 1615, « il y aurait une logique à ce que son crâne retrouve ainsi le lieu de formation de son esprit", estime-t-il.

Sacré M Jean Petit! Continuons comme cela et toutes les écoles deviendront des cimetierres!

Sacré M Fillon, qui a l'air de trouver ça sérieux, et qui va y consacrer une réunion interministérielle! Ca occupe, sans doute... Et le crâne de Voltaire, il va en faire quoi?

Aussi, dès maintenant, je préviens :
- je défends formellement que mon crâne soit déposé après ma mort dans un des lieux de formation de mon esprit.

11 commentaires:

Slobonass a dit…

Cet illustre professeur se voit déjà dans le rôle de Malraux: "Comme le coeur d'Henri IV entra dans la chapelle Saint Louis avec son cortège d'exaltation, entre ici, René Descartes, avec ton cortège de connaissances."
Léon4, vous suivez?
Mon commentaire n'est pas en 3 points, il est donc nul!

leon5289 a dit…

ah ce cher jean Petit qui a tant oeuvré pour remettre à la mode guillaume Budé..je le vénère encore, ce Maitre qui a forgé tant de beaux esprits...(en toute modestie)
Et son idée est excellente:mettre les cranes où ont été formé les coeurs. Ainsi Giscard irait avec François à la Montagne Sainte Geneviève,les nass à La Flèche bien sûr,Degrelle à Nuremberg, julien Dray dans une bijouterie/horlogerie,Strauss Kahn avec Borloo dans un claque, Marchais et Krazu à la Lubianka...C'est vrai que cela ne règle pas tout: le crane de Sarko? dans le vide sidéral? Dati? dans un plumard? ou chez Dior? Maurin dans un haras?vous avez surement des idées..

François a dit…

" Vous demanderez à votre fils de vous faire une lettre hebdomadaire, en 3 points, que vous lui renverrez ponctuellement, après avoir corrigé les fautes d'orthographe et de français...."
Pauvre gosse!

PS pour Léon :
Le Pen dans un générateur EDF!
Besson : chez Judas
Ségolène : chez les bonnes soeurs
Kouchner : dans un salon
Fillon : dans un placart à balai
Boutin : dans une sacristie, dans un vase d'eau bénite
Lagarde : dans un poulailler
Poutine : au KGB
Benoit XVI : dans les caves du Vatican

Saint-Simon a dit…

Descartes disait avoir été élevé dans le meilleur collège d'Europe (La Flèche) ... C'est triste de voir ce que cet établissement est devenu !

Anonyme a dit…

Et, encore, vous n'y êtes pas allé!
Pour vous en faire une idée, lisez "allons z'enfants" de Yves Gibeau.
Mais il parait que les Jésuites, c'est pire...

Slobonass a dit…

La suite de la citation vaut le coup:
"J’étais dans une des plus célèbres écoles de l’Europe...et je n'y ai rien appris."
Ce cher professeur, quand on lui donnait cette suite, s'offusquait en disant qu'il n'avait rien appris au niveau de la méthode, mais que pour le reste...
Ah! Quenelle!

François a dit…

Parlez- nous d'Eymar, Slobo!

Slobonass a dit…

Aymar avait la facheuse habitude de ma rappeler que j'étais nul en math alors que mon père, passé également dans ses mains, était brillant!

leonbahut a dit…

j'ai eu aussi Aymard (dit finement Jean).Moi, il me parlait de mon frère...

François a dit…

Et bien, à moi, il me disait aussi que j'étais nul, mais il ne faisait pas de comparaison car c'était sa 1ère année...
C'est la pédagogie à la française : taper sur le gosse, l'écoeurer!

ehudkheuneu a dit…

tant de foin pour le bahut...
vive le coldo
et vive la pédagogie mili