samedi 17 janvier 2009

In God they trust

Vous avez vu ces images étonnantes de l'A320 qui a atterri sur l'Hudson, en plein New-York.

Les journalistes parlent de "miracle". Est-ce si évident?

Il faut surtout remercier EADS qui a fabriqué un avion flottant, avec des ailes assez grandes pour que les passagers puissent monter dessus. Une présentation au prochain Salon Nautique est envisagé. Une division EADS/Submarines est en cours de création : ils seront jaunes.

Merci au Bon Dieu, certes, pour avoir créé des oiseaux sans lequel l'exploit n'aurait pu avoir lieu.

Merci à l'US Air Force de ne pas avoir descendu cet avion qui volait bien près des buildings de Manhattan : il aurait très bien pu être d'Al-Qaida Airways. Je pense surtout qu'elle n'a pas pu, ce qui en dit long...

Mais quel désastre pour Sarkozy : on avait dit que le pilote avait 67 ans, ce qui justifiait les mesures contre les PN d'Air France. Hélas, il n'en a que 57...

Mais pour moi, le miracle est ailleurs.
Voila 8 ans que les américains de George Marcheur Buisson, dit "W"(mais pas Largo), ratent tout ce qu'ils font. Les guerres, la finance, la morale publique, l'économie, tout part en eau de boudin à la fin de ces 2 mandats catastrophiques. Dernier coup de pied de l'âne : taxer le roquefort, imposer de nouvelles restrictions vexatoires pour les touristes, etc.

Et voila enfin qu'un américain "ordinaire" réussit un exploit, 3 jours avant l'arrivée d'Obama! Obama, vers qui se tourne tous les espoirs. Voila le signe du ciel qu'ils attendaient! Ils reprennent confiance en eux! Chesley Sullenberger, ancien pilote de L'US Airforce, fait oublier Madoff, Greenspan, Cheney, Lehman Brothers et beaucoup d'autres.

Et ça, c'est un miracle!

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Leur god lequel ?

Slobo a dit…

C'est un miracle, c'est sûr.
Les anges gardiens de l'équipage et des passagers ont bien travaillé!
Alléluia.

Vieux sage a dit…

Non, Slobo, je ne suis pas d'accord.
Il n'y a pas miracle, car toutes les lois physiques ont été respectées.
Il n'y a eu, si on peut dire, qu'un événement à probabilité faible.
Si ce sont les anges gardiens qui ont travaillé, que dites-vous quand l'avion s'écrase? On met les anges en enfer pour avoir mal travaillé?
Je crois qu'il faut prendre les choses à l'envers : il doit y avoir une raison téléologique pour que ce se soit passé comme ça, et pas autrement, mais on ne le saura jamais.

Slobo a dit…

Vieux sage,

Pourquoi vouloir toujours tout expliquer?
Croyez et priez votre Ange gardien: il vous le rendra bien.
Et puis votre raisonnement nie la notion de miracle, puisque ça serait selon vous un événement (physique, biologique, chimique...) à probabilité faible.
C'est beaucoup trop voltairien à mon goût!

Vieux c.. a dit…

Ca dépend de ce que vous appelez "miracle". Mais, dans votre conception, cet événement n'a aucune chance d'être retenu comme tel par les stratifs du Vatican.
Si les Américains parlent de "miracle", c'est parce que ça leur fait mal aux seins de dire que l'avion d'Airbus est bon (ce qu'ils auraient fait si ç'avait été un Boeing).
En particulier, les logiciels d'aide au pilotage ont permis au pilote de cabrer et de réduire sa vitesse sans décrocher.
Ce n'est pas pour ça qu'il faut dégommer le pilote, et les anges gardiens : encore fallait-il que l'exploit soit techniquement "possible".

candide a dit…

et la Résurrection, c est techniquement possible?

François a dit…

La Résurrection n'est pas, à ma connaissance, "techniquement" possible aujourd'hui.
Il suffit d'attendre : un jour, ça marchera!

candide a dit…

ça a déjà marché!!!
Incrédule va!!!