samedi 24 janvier 2009

Message

Les passages de témoin entre présidents sont toujours amusants.
Le nouvel arrivant est en plein état de grâce, et la vie s'ouvre devant lui. Il ne marche pas, il lévite au dessus du sol. Le bon peuple est plein d'espoir, et c'est de cela dont il a besoin.

Le partant essaie de faire bonne figure, mais n'y arrive pas toujours, surtout s'il a été battu. On le raccompagne à sa voiture, ou à son hélico, et il se fait siffler. C'est cruel, on lui fait payer l'espoir né à son arrivée, qu'il a déçu. Au pire, il reçoit (en effigie) des chaussures plein la figure.

C'est curieux de voir que ces gens n'apprennent pas : ils devraient, rationnellement, anticiper leur départ en arrivant, mettre un peu d'humilité dans leur mise, pour atténuer l'humiliation de leur chemin futur vers la Roche Tarpéienne.

En France, les Présidents entrant et sortant ont un bref entretien, dont on sait peu. Mitterrand racontera que Giscard lui avait confié le grand secret du "nez renifleur", qui fut une belle escroquerie.

Aux US, le sortant laisse un papier que le nouveau trouvera sur son bureau. Que peut-il écrire?

Dans les entreprises, le nouveau trouve 3 enveloppes, et il lui est conseillé d'ouvrir la première. "Mettez tout sur mon dos, accusez l'héritage. Si ça ne marche pas, ouvrez la 2ème enveloppe".
6 mois après, désespéré, il ouvre la 2ème enveloppe. "Mettez tout sur l'informatique et la DSI. Traînez-les dans la boue, et si ça ne marche pas, ouvrez la 3ème enveloppe".
Il ouvre enfin la 3ème enveloppe : "Préparez 3 enveloppes pour votre successeur".

Mais qu'est-ce que Bush a pu écrire à Obama? Au choix :
- J'ai emporté la boite de bretzel que je n'ai pas finie, et le livre que j'étais en train de colorier. J'espère que ça te manquera pas.

- Après moi, le déluge (Louis XV)

- J'ai laissé une petite boite, avec des trucs en plastique dedans, que Clinton a oubliée. Je ne sais pas ce que c'est, mais c'est pas du chewing-gum.

- Si tu as un problème, n'hésite pas à m'appeler, mais méfie-toi de Cheney, il est parfois de mauvais conseil.

- Tu chausses du combien?

- Que Dieu t'aide, comme il a fait pour moi!

Autre idée?

7 commentaires:

shmuel a dit…

tu es ficelé par les banquiers internationaux. alors, ne t'énerve pas ; cela ne sert à rien. Take it easy, guy !!

simplet a dit…

Y'A bon O' Bamania!

François a dit…

Bien, Simplet!
Mais ne me faites pas croire que c'est vous qui l'avez trouvée...

O'Sulivanqui tourne a dit…

N S rentre dans une nouvelle phase de son plan en vue de sa réelection.
Il abandonne les ministères et les secrétaires d'Etat bidons qui ne visaient qu'à donner l'impression d'une adhésion à l'écologie comme religion sacrée et sa copine rejetée après son mariage avec le porte manteau manipulé.Après avoir testé la grande souplesse et la dévotion du faux gentil X.Bertrand.Il repositionne ce dernier dans l'optique de la prochaine campagne qui approche afin de séduire et tenir ferme les militants de l'UMP, campagne qui sera à coup sur le seul sujet d'attention du Nano.On peut donc s'attendre à une version NS phase 3 de NS surtout faite de communication et de séduction.Fini les réformes dangereuses.Que ceux des ministres qui n'auraient pas compris se tiennent bien , il y a des têtes qui vont tomber.

Slobodan a dit…

Tous des turbo-souzes!

Anonyme a dit…

Dis Slobo pourquoi ne tu dis pas pédés?

O'Sulivanmauvais a dit…

Pov Sarko ! Y comprend rien aux mécanismes économiques et croit encore , mais doit on s'étonner ?, qu'on peut résoudre tous les problèmes avec l'argent!!
On ne parle pas d'argent à un banquier !
Bon , là je cherche un job où le bonus n'est que de 10 fois le fixe qui est 200 fois plus élevé que le smig et payable sur accord de mes potes à qui, du fait que je serai membre de leur conseil d'administration, je payerai la même chose.Mais bon je veux bien y renoncer si j'ai des jetons de présence et du stock option dont je pourrai bénéficier même viré lorsque tout ira mieux et discrétos.Parait que la rémunération n'est pas liée à la performance mais à une côte liée à la rareté des managers.Tout le monde sait qu'on peut créer de la pénurie à condition de s'entendre.
Quelqu'un peut me dire comment il a fait Thierry Breton pour être rare?Moi je le trouve un peu trop présent mais comme dirait l'autre tout est relatif! C'est comme le standing: plus on place la barre haute et plus la baisse se fait sentir durement.