mardi 24 février 2009

Carême

Maurice, bien sûr

Deux petits éléphants

C'était deux petits éléphants,
Deux petits éléphants tout blancs.

Lorsqu'ils mangeaient de la tomate,
Ils devenaient tout écarlates.

Dégustaient-ils un peu d'oseille,
On les retrouvait vert bouteille.

Suçaient-ils une mirabelle,
Ils passaient au jaune de miel.

On leur donnait alors du lait :
Ils redevenaient d'un blanc tout frais.

Mais on les gava, près d'Angkor,
Pour le mariage d'un raja,

D'un grand sachet de poudre d'or.
Et ils brillèrent, ce jour-là,

D'un tel éclat que plus jamais,
Même en buvant des seaux de lait,

Ils ne redevinrent tout blancs,
Ces jolis petits éléphants.


Maurice Carême

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Comme c'est mignon - Je vais la chantonner à mon fils !

François a dit…

Ah? vous avez un fils? Comme c'est étrange!

mathilde a dit…

C'est dommage car à l'école nos enfants ne récitent plus Maurice Carême...

Anonyme a dit…

les profs sont nuls, les enseignants aussi, les chercheurs, n'en parlons pas!
Signé : Nicolas, coprince d'Andorre