mardi 10 février 2009

SOS Météores

Blake et Mortimer vous l'avaient bien dit. Et le vidage du préfet de la manche était bien un avertissement.

On nous ment, on nous spolie! Je vous explique.

Il y a LA CRISE. Malheureusement, les français s'en prennent à Sarkozy, alors qu'il n'y est pour rien. Il lui fallait donc agir.

Pour relancer l'économie, et prendre l'argent où il est, Devedjian l'a convaincu de faire payer les banques et assurances. Pour cela il fallait une tempête.

La première a bousculé tout le sud de la France, causant plus d'un milliard de dégâts, créant ainsi des dizaines de milliers d'emploi.

Le Nord, la Bretagne la Normandie ont protesté : normalement les tempêtes c'est pour eux, et au prix du porc au marché de Lesneven, il faut bien ça.

Il s'est donc mis en place un véritable complot : le directeur de la météo a été prié de faire une nouvelle tempête sur la Manche, mais il renâclait. Lui seul ayant les codes nécessaires pour activer la station de Buc, il fallait le faire plier : le préfet de la manche, justement a été viré pour l'impressionner.

Le timing était essentiel : Jégo devait rentrer à temps, pour avoir une excuse pour ne pas repartir en Guadeloupe. Pour être sûr de ça, on a fermé tous les aéroports, ce qui n'était jamais arrivé. Mais il fallait aussi que Sarko puisse partir à Bagdad. Villacoublay est resté ouvert : la tempête était programmée pour ne pas passer par là.

Fillon a râlé : il en a assez de passer son temps à compter les foyers privés d'électricité. Avant, c'était le patron d'EDF qui le faisait, maintenant c'est le premier(?) ministre. Mais évidemment, ce n'est pas lui qui décide.

Devedjian est ravi : encore un milliard pour l'économie française. Laporte n'a pas eu à quitter Val d'Isère. Tout va bien.

Les français sont manipulés. On ne dira plus la crise, mais les tempêtes, pour justifier l'impossibilité de tenir les promesses électorales.

La phase suivante sera le dynamitage de la Tour Maine-Montparnasse. Les explosifs sont en place, il ne manque plus qu'un avion pour rentrer dedans. Et Sarko? Sarko??? Il est justement dans le Golfe! Alerte! Alerte!!!

Aucun commentaire: