jeudi 11 juin 2009

Hadoplouf : vengeance!

C'est un véritable crime de lèse-majesté qui a été commis par le Conseil constitutionnel, qui a refusé qu'une instance administrative "indépendante" puisse couper des lignes Internet.

M Debré et confrères ne s'en tireront pas comme ça. Leur mandat va avoir un terme : dans 8 ans, M Sarkozy aura désigné (ou fait désigner par ses obligés Accoyer et Larcher) ses propres représentants, genre Frédéric Lefevre et Nadine Morano : toutes les lois concoctées par un Président, seul, dans son bureau, sourd à toute critique, proprement autiste et nul en droit, seront déclarées constitutionnelles.

Quant aux internautes, qui font perdre un argent fou à MM Halliday, Doc Gyneco, Vivendi et autres amis, ils ne perdent rien pour attendre. La loi LOPSI 2 va permettre au gouvernement de créer des chevaux de Troie, pour détecter soi-disant les pédophiles. Il suffira de dire qu'on veut détecter les crimes et délits ("quand on n'a rien à se reprocher, on ne risque rien, et puis moi, je suis du côté des victimes", etc : air connu) et le virus pourra informer directement la police de tout déchargement illégal. Et toc!

En prime, ce virus pourra détecter si vous pensez bien, contrôler vos vannes sur les réactions des journaux, etc. Vous écrirez "hou, la menteuse", et 5 minutes après, la police viendra sonner chez vous. Vous essaierez de fuir par le balcon, vous tomberez, et la police dira "un de moins!"

Il n'y a qu'un seul bogue dans ce raisonnement, c'est la fantastique capacité de résistance d'Internet. Un chercheur, qui a failli se faire virer de son entreprise à cause de cela, a publié une analyse, reprise sur le Web, comme quoi ces mesures allaient à l'encontre du but recherché.

En effet, pour lutter contre ces intrusions des États dans notre correspondance privée, et même si on n'a rien à se reprocher, les internautes vont prendre l'habitude de chiffrer systématiquement leurs messages. Le gouvernement a bien sûr les moyens de décrypter, mais c'est quand même difficile et coûteux, et personne ne pense sérieusement qu'il puisse le faire à grande échelle. Avec les moyens de calculs actuels, il est relativement plus facile d'augmenter la taille des clés que de factoriser des grands nombres.

Dans ce combat entre l'épée et le bouclier, l'Etat est perdant. Parce que les pédophiles et terroristes chiffreront aussi, et que pour les retrouver, ce sera l'aiguille dans la botte de foin.

Quant au virus du gouvernement, le cheval de Troie et de MAM, je parie qu'assez vite les antivirus vont le détruire. Au pire, nous n'irons plus sur les sites du gouvernement (genre déclaration fiscale) susceptibles de le propager. Et ce n'est pas le Pape qui va nous interdire de nous protéger!

Tant d'aveuglement et de bêtise forcent l'admiration : 28% de 40% des électeurs en redemandent. Et bien, ils vont en avoir!

2 commentaires:

O'Sulivan a dit…

"Consommation,foot, vacances" tel est le nouveau slogan que Mr S continuera de nous distribuer pour flater le peuple et le rassurer !
Et les français de se calmer comme habituellement!
Pour sur que par les temps qui courent "travail, famille, patrie" c'est désuet et assez peu probable.

Simone a dit…

Little brother a foiré son coup, cette fois ci mais on ne perd rien pour attendre.
Les elections ont du bon : les veaux peuvent se compter :40%*28.5 % .soit environ 12 % des electeurs.