dimanche 5 juillet 2009

Je suis en train de devenir sarkozyste!

Comme quoi la réflexion et la lecture attentive des journaux mènent à tout...

D'abord, vous avez vu ces catastrophes : le bon Bongo (dont on nous avait dit qu'il ne mourrait jamais), Mickael le Moonwalker, et puis, the last but not the least, ce cher, très cher Robert-Louis Dreyfus, de l'OM. Alors, quand on a la chance d'avoir M. Sarkozy, on en profite à donf.

J'avais eu l'oeil attiré par le grand article de l'Express, hebdo très sérieux, puisque Christophe Barbier en est le directeur, lui qui sait aussi causer, puisque il est à LCI (donc TF1), et qui est un grand ami de Mme Carla : notre Président n'est pas l'inculte-modèle-Princesse de Clèves qu'on a essayé de nous faire croire. Il lit, donc il lira. Il a lu "Guère épais" de Toll'sToy(un pavé), tout Zola (pas que Nana, Germinal aussi), a du Balzac en cours, etc... Bientôt Genet, Tocqueville, peut-être Proust s'il a assez de WE tranquilles au cap Nègre. Je ne vois pas où on pourrait oser porter une critique.

Mais ce qui a achevé de me convaincre, c'est le Nouvel Obs. "Oui, j'ai fait des erreurs, le Fouquet's, le bateau à Malte, les vacances à Walfeboro... je ne le referai plus". Je suis heureux d'avoir modestement contribué à cette prise de conscience qui ne peut qu'être salutaire.

"Ouh la menteuse" et "Je vois Sarkozy!" : il ne voulait pas ça, du zèle de subordonnés croyant faire plaisir. Le chemin de la rédemption commence comme cela.

"Il habite la fonction maintenant" : c'est lui qui le dit, ce n'est pas Carla. Je suis comblé.

Et dans l'état où est l'opposition, il est là pour encore huit ans. Après, il faudra remodifier la Constitution pour qu'il puisse continuer, ou alors faire un swap comme Poutine-Medvedeff (je vois bien Fillon dans le rôle, et je parie qu'alors la Lanterne reviendra au premier Ministre). Ou alors, ou alors??? ... Ou alors, il sera Président de l'Europe, pas un président à chrysanthèmes, non un vrai, avec M Hortefeux ministre européen de la Sécurité intérieure et extérieure et vice-président de l'OTAN, Mme Alliot-Marie Présidente de la Cour Suprême de l'Europe, etc.

Revenu de ses erreurs, il aura pardonné à Bayrou, qui sera enfin président du Conseil général des Pyrénées-Atlantiques, et à Mme Boutin, sous-secrétaire d'Etat à la Famille Recomposée.

Moi, maintenant que je suis devenu justiciable de la sous-ministre "des aînés", pas comme mes frères cadets, ni mes enfants puînés, je me résigne. Je mourrai "sous Sarko", comme La Fontaine "sous Louis XIV". Il ne me dira plus de me casser, promis!

Et puisque c'est comme ça, je repars en vacances pour suivre le Tour de France sur mon transistor à la plage. A la rentrée, je regarderai TF1, je lirai Closer, je paierai avec joie la Taxe Carbone (quand je vous disais qu'un jour, on paierait pour l'air qu'on respire, vous ne m'avez pas cru...).

Je suis heureux!

4 commentaires:

votkivoteben a dit…

et oui; Sarko: il a le droit de s'énerver contre les pov'cons qui ne comprennent rien avec tout le boulot qu'il a . En plus, ses réformes: il s'y accroche contre vents et marées. il faut réformer, il l'a dit et redit. mais faut pas qu'il s'excuse ; il a le droit de vivre comme tout le monde .

camille a dit…

Ah ça ira ça ira ça ira: les Sarko à la lanterne ! (air connu)

Anonyme a dit…

je veux pas mourir sous S....(pas la peine de vous esclaffer).
je veux pas que vous emmeniez votre transistor à la plage.

O'Sulivan a dit…

Non François, ne mourrez pas sous S ! Vos traits d'humeur sont comme le souffle en retour de la bombe A : les couillons lisent le flot de ce que les journaleux exploitentet s'en contentent et vous vous renvoyez avec force le fruit coherant de votre pensée!

Question : a t on le droit de mourrir sous X ?