jeudi 24 septembre 2009

Croc de boucher

C'est un trou de verdure, où chante une rivière
Accrochant follement aux herbes des haillons
D'argent; où le soleil, de la montagne fière,
Luit: c'est un petit val qui mousse de rayons.

Rimbaud nous avait déjà raconté l'histoire "Clearstream", mais peut-être pas la même.

L'actuelle commence à être amusante, et j'ai pris les grands moyens : je twitte! C'est dire si je commence à devenir vraiment bon en Internet. Un journaliste du Nouvel Obs nous raconte l'audience en direct, et le soir, on a les résumés par différents blogs.

On y apprend des choses, surtout des vannes, qui ne sont pas dans les journaux le lendemain. Par exemple, les 8 "victimes" présentes au 1er jour d'audience : (je cite)

  • Pierre Charon: mais ce conseiller de l'Elysée est surtout, l'œil de Sarko, en mission commandée dans la salle d'audience.
  • Patrick Gaubert: président de la Licra, l'un des meilleurs amis de Brice Hortefeux, lui aussi en mission commandée.
  • Jean-Charles Marchiani et Pierre Pasqua: deux repris de justice, sans occupation actuelle.
  • Jean-Jacques Martini, retraité de la DST.
  • Pierre Martinez, retraité de la brigade financière.
  • Gilbert Flam, ancien agent des services secrets, au placard au ministère de la justice
  • Edwy Plenel, journaliste,
Ou encore celle-ci :
  • Me Henri Leclerc, l’un des avocats de Dominique de Villepin, plaide l’irrecevabilité de la constitution de partie civile de Nicolas Sarkozy au nom de l’inégalité des armes. Dans le fil de sa démonstration, il s’adresse au tribunal et de sa voix chaude, leur lance:- Il n’est pas question ici de contester votre indépendance. D’ailleurs, la meilleure preuve que vous êtes indépendant, c’est que votre indépendance est garantie par le président de la République!
Autant dire que la castagne a bien commencé, et qu'on n'a pas fini de rigoler. Aux dernières nouvelles, on a retrouvé dans le dossier les notes de frais de mission de M Lahoud : au moment où il trafiquait le listing en y ajoutant les petits noms de Sarko, il fréquentait M Pérol , conseiller de M Sarkozy!

On attend aussi les suites à la déclaration du même Sarko désignant les "coupables".

Vous verrez aussi les malheurs du jeune stagiaire d'Arthur Andersen, chargé d'auditer Clearstream : il trouve des anomalies, mais son chef lui dit : Tout ce que tu as trouvé et qui peut embêter le client, tu l’oublies ! ». Ah! l'audit, c'est comme ça que je le conçois!

Arthur Andersen, dont le génie n'échappe à personne, veut le poursuivre en justice. L'ennui est qu'il n'y a plus d'Arthur Andersen, englouti dans ses turpitudes annonciatrices des crises financières.

Et ça finira comme ça :

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

Les deux trous du croc de boucher? Mais qui?

5 commentaires:

Dispapacestquoi la politique a dit…

Tout cela ressemble à l'antichambre de l'enfer gardée par des satrapes !

Oui, tout cela se terminera à coups de crocs de bouchers et ce sont ceux qui feront les plus tordus qui gagneront.

jejuredediretoutemaverite a dit…

Parait que la DST n'est pas , commeles RG une police politique !!

Mort de rire avant d'être mort tout court!

Et Sarko qui plaide en ce moment la fin des paradis fiscaux !
Ce qu'on appèle sans doute se draper dans sa dignité !

Le bal les requins

KATANA a dit…

Manque plus que Thierry Breton et on peut fermer la boite à coups !
Mais il a bien du faire des écoutes téléphoniques...on sait jamais ça peut servir à retrouver un job !

kravmaga a dit…

Le pauvre gars n'est pas un ennemi d'Israel car sinon c'est trois trous qu'il aurait.
Signature du Mossad : les deux premières balles pour tuer et la troisième pour s'assurer que le job est fait.

François a dit…

Mais qu'est-ce qui vous prend?