mardi 13 octobre 2009

Lycée républicain pour la formation des élites

Ah, vous ne la connaissiez pas la loi du 11 floréal an X (1er mai 1802), celle qui crée les lycées! Bande de nuls, et en plus vous critiquez! Certes, elle ne fut pas signée par Napoléon Empereur, comme j'ai entendu dire, mais par Bonaparte 1er Consul.

Bon, le Consulat n'était pas non plus une République, mais ça ne change rien au propos : grâce aux lycées, nos élites sont choisies par le mérite et non par la naissance. Il ne suffit pas d'"être bien né". Non, c'était une belle époque, où un capitaine valeureux pouvait finir Maréchal, Duc, avoir son boulevard et parfois même une particule.

Quant à la famille Bonaparte, elle fut totalement exclue de tout népotisme :
-Létizia, la Dadou, ne fut que "Madame Mère"
-Joseph n'a été que roi de Naples puis d'Espagne. Sa belle-soeur, Désiré Clary, épouse Bernadotte, a été reine de Suède.
-Louis n'a eu que le royaume de Hollande
-Lucien, fait prince de Canino par le pape pour le consoler des méchancetés de son frère : il s'était marié sans son accord, et finit en exil
-Elisa, princesse de Lucques et Piombino, grande-duchesse de Toscane, a épousé un obscur Bacciochi.
-Caroline, épouse Murat, fut reine des Deux-Siciles.
-Pauline, princesse Borghèse par son deuxième mari, épouse et veuve du général Leclerc,
-Et le petit dernier, Jérôme, dut se contenter de la couronne de Westphalie (capitale Cassel), gendre du roi de Würtemberg

La belle-famille ne s'en tira pas mieux : la femme fut impératrice, son fils Eugène marié de force à la fille du roi de Bavière, n'a été qu'un temps vice-roi d'Italie. La fille Hortense, mariée aussi de force à Louis Bonaparte, un imbécile malheureux, n'a pas profité beaucoup de son trône de Hollande.

Tout ça a mal fini....

Alors, vous voyez bien qu'il n'y a pas de problème! Le petit Pierre Sarkozy n'a rien eu, le petit Louis Sarkozy non plus. Le petit Jean a tout fait à la force du poignet, et il n'est même pas "bien né".

Ça suffit de comparer Sarkozy à Obama, qui a volé le prix Nobel, ou à Napoléon, un parvenu! Vous verrez, ça finira bien!

8 commentaires:

Prosepctiviste a dit…

Népotisme ou ploutocratie ? Que vaut il mieux ? La plouocratie est pire car les "élus" se sentent soudain investis d'une représentativité qui est une personnalisation collective.
Le fascisme est le risque si l'un d'entre eux venait à se sentir plus détenteur de vérité que les autres.Juste un tropisme plus marqué qu'il suffit d'imposer aux autres.La 5 ieme a eu le bon gout de nous éviter les taches de sang dans l'hémicycle mais derrière les tentures rouges et sous les lambris dorés , il se trame de beaux coups pour le pouvoir d'un seul.Un fascisme légal en somme.

François a dit…

C'est simple : on est dans une pseudo république ploutocratique qui use du népotisme, et devient fasciste.

Pendant qu'on cause de pas grand chose (Thaïlande, EPAD), Hortefeux profite du brouhaha pour relancer le fichier Edwige.
Ah, ficher tous les français, avec leur ADN! Le rêve, d'autant qu'on aura supprimé les juges d'instruction...

Circulez, prospectiviste, y'a rien à voir...

Prospectiviste a dit…

Ce soir , spectacle général consternant : Sur la 3 blabla de la télé qui se regarde le nombril, sur la 5 "C dans l'air", blalbla bla sur Sarko and CO , sur la 8 "Politquement parlant" blablabla sur le marronier dela parité en politique!
Comme quoi le journaleux peuvent pompeusement et creusement parler de rien pendant des heures et comme quoi les Spin doctors ont bien bossé au point que sans Carla et Rachida on se fait suer grave devant l'étrange lucarne !
Comme quoi Francois, j'avais anticipé votre aimable offre d'aller voir ailleurs mais en vain quel nouveau coup pendable notre Nn allait encore nou la jouer !
Espérons que Cesar subira le même sort que sont illustre prédécesseur lorsque son fils franchira la seine de retour de Neuilly puisque tous tremblent en espérant les miettes du pouvoir, conspirent sans oser si cen'est hors champ leur inquiétude et leur désaroi devant l'audace du maître !
Que n'en profiterait il pas donc !
Allez François, je prefere encore vous lire que de penser à ce qui devrait être.

Slobodan a dit…

Moi qui n'aime pas les anglais, me voilà bien attrapé... William et Harry pourraient prétendre à prendre la tête d'un établissement prestigieux, mais non: le premier suit des cours de pilotage d'hélico, et le 2ème se roule dans la boue et enrage d'avoir dû rentrer d'Afghanistan à cause des journalistes.
Je suis sûr que si Jean décide de s'engager, il sera promu colonel à la fin de ses classes et on lui donnera un régiment à commander dans la foulée. Quel talent!

leon a dit…

oui mais on a plus de regiment, nous...

O'Secoursles financiers reviennent a dit…

A leon : oui car les derniers qui nous restent se font décimer en Afghanistan faute de communication au niveau du staf, de moyensen armes, de soutient aerien !
Mais c'est pas grave car les traders retrouvent le chemin des primes et des bonus et vont pousser les entreprises à virer encore plus de monde pour jouer sur les effets d'annonce de profits à court terme pour effacer les deux exercices difficiles de 2008 et 2009.
Un de mes amis trader viré de la BNP se console en achetant un golf !
Comme quoi, l'argent ne s'est pas envolé pour tout le monde comme on nous le fait croire.Il n'attend qu'une seule chose, rouver des projets juteux pour s'investir.
L'argent virtuel crée du bon argent réel sous forme de salaires et primes qui réinvesti dans l'économie réelle crée des profits et de l'argent réel à nouveau.Une sorte de blanchiement légal en somme et encouragé par l'amoralité et la course débridée au fric crée par notre société.
Creuvez gens de peu, ouvriers, techniciens, ingénieurs, chercheurs,chêfs d'entreprises, enseignants, poëtes, réveurs,sages,philosophes, ....
Les huns de la finance continueront de fondre sur vous et de ne laisser que des terres brulées derrière eux : entreprises, commerces, exploitations ruinés, caisses vides, licenciements,pressurisation, mal être !
Je n'aurai donc vécu que pour cette infamie !

Prospectiviste a dit…

Le risque est qu'un jour, les forces de l'ordre issues de familles du peuple n'acceptent plus de contraindre les manifestants desespérés par la prétendue crise !
25% des moins de 30 ans au chômage,en stage ou emplois précaires, un nombre incalculable de chômeurs expérimentés, de jeunes seniors exclus, ...
A ce moment là .....

Historien a dit…

Le drame c'est que la surveillance étant ce qu'elle est, le pouvoir qui pense pouvoir anticiper sera pris de court comme lors de la manif de Poitiers.
Et je suis comme Bonaparte, je n'aime pas les révolutions !