mardi 17 novembre 2009

Impacté dans ma vraie vie : éléments de langage

Est-ce que vous impactez? Etes-vous impacté?

Un impact, c'est le point d'arrivée d'un projectile. Puis, c'est devenu synonyme de conséquences ou des répercussions d'une décision. Exemple : l'impact économico-écologique de la construction d'une centrale nucléaire sur le Batrisus formicarius.

Mais maintenant, c'est un verbe. Exemple : les personnes impactées par la réorganisation retrouveront un emploi (RGPP du Ministère de la Culture), les personnes impactées par les modernisations n'ont qu'à se démerder toutes seules (France Télécon).

Dans la Nov'langue des technocrates, il faut l'utiliser tout le temps, au moins une fois par paragraphe.

De même, il faut dire "dans la vraie vie" plutôt que le dépassé "au niveau du vécu". Exemple : vous serez impacté par la réforme, mais dans la vraie vie, ça ne changera rien. Ouf, je respire.
On connaissait la Mauvaise Vie, voici la Fausse Vie qui s'oppose à la Vraie Vie. C'est bien du Sarkozy, ça.

Mais le plus "incontournable" -mot qui a également ses adeptes-, ce sont les éléments de langage, qui ont plusieurs sens.

Par exemple, il faut dire à son assistante : Brigitte (on ne dit plus "mon Petit"), je remets demain une Légion d'Honneur à ce con de X..., préparez-moi des éléments de langage, et un café, merci. Ca veut dire préparez-moi le discours, bio et anecdotes, mais faites moi d'abord un café et ensuite laissez moi tranquille.

Mais ça s'emploie dans un autre sens : pour la mise en place de la Réforme, on vous fournira les éléments de langage. C'est à dire qu'on vous donnera l'argumentaire, voire les Q&A (Comment, vous ne savez pas ce que sont les Q&A? Les questions-réponses type évidemment, par exemple
Q- quelles personnes seront impactées?
R- dans la vraie vie, personne.
Q - mais alors, pourquoi faire la Réforme?
R- la Réforme a pour objectif d'augmenter notre productivité, tout en gardant nos valeurs fondamentales.
Il en faut 3 ou 4 pages comme ça)

L'exemple le plus récent d'éléments de langage est l'argumentaire fourni par l'Elysée pour justifier la promotion du Sarkozillon, vous vous souvenez : il n'est pas nommé, mais élu ; il a les capacités parce qu'il a un projet ; son père n'est pas intervenu, c'est sa décision ; il apprend vite, etc. Le plus drôle est que tous les ministres , et Lefèvre, et Paillé, ont repris ces éléments de langage comme des perroquets, ce qui a bien fait rigoler le Petit Journal.

Les éléments de langage en Sarkozie, ce sont les briques du prêt-à-penser. Il décide d'impacter nos vraies vies, et nous donne des éléments de langage.

3 commentaires:

woodspeech a dit…

La langue de bois a pour objectif de contourner les questions embarrassantes, de noyer le poisson et d'imposer son empreinte politico-idéologique. Effectivement, quand ce langage finit par être démonté au fil du temps, il faut en changer .. cqfd
Autres mots dans l'ère du temps: "emblématique" , "papier" pour dire article ou exposé, "charismatique", "au jour d'aujourd'hui " c'est pas mal non plus ...

Anonyme a dit…

Woodspeech : on appelle cela la xylologie.

Slobodan a dit…

Chez nous, on dit "paltage" pour recensement, et "changement de portage" pour dire qu'on n'a fait une bêtise et qu'on essaie d'y remédier.
Les éléments de langage, ça sert surtout à faire intelligent. Moi, je ne m'en sers pas.