vendredi 11 décembre 2009

L'image internationale de la France.

Chaque fois qu'il y a un pépin, un chahut, un loupé, il y a toujours un ministre ou un Guaino quelconque pour expliquer que ce n'est pas grave, et qu'il vaut mieux ne pas en parler "pour ne pas abîmer l'image internationale de la France". L'élément de langage est à usage permanent, et les journaux amis se le tiennent pour dit.

Bien sûr, vous avez compris que l'image internationale de la France est d'abord et surtout celle de notre chouchou Duracell national.

Quand 2 flics en service, chargés de contrôler l'immigration clandestine, rackettent un Paki en plein Paris, comme de vulgaires flics du tiers-monde, on n'en parle pas plus de 24 heures. De même, on ne parlera plus demain de la pauvre femme écrasée parce que les voitures de la Police sont dispensées de passer le contrôle technique, ou alors qu'elles sont entretenues dans des garages "administratifs" dont les qualifications sont inexistantes. Dans mon ex-administration, on les a supprimés il y a 20 ans. Il parait que M Woerth y songe...

Mais après tout, on ne va pas faire un plat pour une bavure, étant donné qu'il y en a une par jour. Ni pour le pistonnage du Sarkozillon, car il n'a pas été nommé, il a failli être élu.

Mais quand Johnny H, vous voyez qui je veux dire, va se faire ré-opérer dans la ville de Mickael Jackson, peut-être par le médecin de Mickael Jackson, plutôt que dans sa clinique huppée du 16ème, alors là, notre image en prend un coup. C'est à désespérer de notre réputation médicale, d'autant plus que les Ricains n'y vont pas avec le dos de la cuillère à pot : à Paris, ça a été un "massacre", un "scandale", ils ont failli toucher à sa moelle, etc. Aller à l'hôpital comme tout le monde? Vous n'y pensez pas, il n'y a plus personne, ils sont réquisitionnés pour vacciner.

Pourtant, Bourguiba n'a pas eu à se plaindre de nos soins. Je n'ose évoquer Arafat...

Oui, Johnny, je sais, c'est à cause du forfait journalier qu'il est parti : ça va passer de 16 à 18€ au 1er janvier. Il ne pouvait pas rester plus longtemps. mais quelle angoisse : il est "dans le coma", Sylvie Vartan est prête à y aller (si toutes les ex- y vont, un A380 ne sera pas de trop...).

Et vous croyez que c'est bon pour notre image internationale? Notre "amitié" Otanesque avec les US va être éprouvée...

Une seule solution : affirmer haut et fort que, quoiqu'il arrive, Johnny aura sa place au Panthéon.

11 commentaires:

Slobodan a dit…

Cher François, vous avez comme d'habitude raison: l'image de la France se dégrade de jour en jour, alors qu'avec l'affaire Polanski et la votation sur les minarets, celle de la Suisse brille comme l'or qu'elles détient dans ses coffres.
Vive la Suisse!

Ramush a dit…

Oui bien sûr, sans oublier les plates excuses à Khadafi, dont le fils a bien le droit de tabasser ses femmes de chambre s'il en a envie.

leon4 a dit…

je vous trouve bien pessimiste.
l'image de la france va retrouver un nouvel éclat.Certes Johnny ne va pas chanter avant quelques temps, mais quel pays a des ministres qui font un clip d'enfer avec ce titre si intelligent, "la terre est ronde"? Exit Johnny et Mickael J, voilà l'UMP au hit parade mondial! Vous voyez Brown, Angela ou Hillary faire un clip?
Le géni français je vous dis.

Et toujours Johnny: oui au Pantheon
Il a tellement fait pour l'industrie du disque et il doit être au moins officier de la légion d'honneur. Et ca fera venir des touristes.
le seul risque est de se brouiller avec les Belges..et les Suisses!
Alors longue vie à Johnny.

encoreléon a dit…

pour vous détendre, et puisque vous avez cité Arafat: vous connaissez les causes exactes de sa mort?
il est dans le coma à Paris.Il se réveille une première fois et demande d'une voix faible:"où suis-je?" à Villejuif, lui répond l'infirmière.
D'effroi il retombe dans les pommes et la brave assistante se fait engeuler.
Il se réveille à nouveau et demande "comment vous appelez vous docteur? je suis le professeur Lévy". Rebelotte, il s'événouit.
Briefing médical d'urgence avec la consigne :pas de référence à tout ce qui pourrait évoquer Israel au patient.

Arafat se réveille enfin et demande alors "quel temps fait-il?"
Le toubib (un certain delajoux) réfléchit longuement et lui dit
"Maussade"
Et Arafat est mort comme ca.

François a dit…

@ Léon : excellent!
A part ça vous avez vu le "lip dub", à ce que je vois... A désespérer de la jeunesse, déjà que UMP, ils partent mal dans la vie. A leur âge, Chirac signait l'appel de Stockholm...
Mais avez-vous le clip de Bertrand (Xavier)sur les régionales? Avec les images venant de US?
C'est tout aussi consternant...

jeanne a dit…

pourquoi êtes vous consterné François, les vieux ont les jeunes qu'ils méritent.
Les jeunes ont été formés par nos vieux, aux cheveux longs et aux idées courtes, même que c'est votre johnny qui l'a dit!
d'accord avec leon4 pour le mettre au panthéon!

Slobodan a dit…

D'accord avec vous Jeanne: vivent les cheveux courts et les idées longues!

François a dit…

Jeanne, je ne sais pas pour vous, mais mes enfants ont été bien élevés, d'ailleurs ils pensent et votent tous comme moi, enfin presque tous...
Le but de ce clip n'était pas tant "d'informer" que de faire du buzz, ce qui est assez réussi.
Quand Sarkozy montrera son postérieur, ça en fera encore plus.

Mathilde a dit…

@ Léon et François : regardez aussi le lipdub du MEDEF réalisé il y a quelque mois... Vous reconnaitrez une charmante jeune femme, pas Laurence Parisot, qui porte le même prénom..Je vous aide beaucoup !

Léonid a dit…

je n'ai pas bien vu, pourtant il y avait bien des gays et des lesbiennes.on était bien au MEDEF

Johnny a dit…

Jeanne : qu'est-ce que t'as contre ma gueule? qu'est-ce qu'elle a ma gueule?