jeudi 21 janvier 2010

21 janvier 2010

Alors, ce 21 janvier? Ou irez-vous?

Cravate noire, brassard, et messe à la mémoire de Louis XVI par les saints prêtres royalistes en soutane?

Ou bien, Te Deum solennel, avec toujours des soutanes, mais couvertes de rochets et de mosettes, dans la fumée de l'encens, avec mitres et barrettes, pour remercier SS Benedetto 16 de la désexcommunication des 4 mousquetaires de la Fraternitude de SS Pie X?

C'est bien difficile pour les intégristes royalistes : ils vont aller, comme Pantagruel, de pleurs en ris et ris en pleurs.

Il y a pourtant une grande différence : Louis XVI était déjà mort l'an dernier, et le sera encore l'an prochain, tandis que la cause des Intégristes progresse à une vitesse incroyable. Au point que l'on pourrait penser que c'est Benediktus qui rejoint les intégristes et non l'inverse.

Ce pontificat exemplaire restera dans l'histoire pour 2 hauts faits : la caducité de fait du Concile, et la canonisation de Pie XII. Alléluia.

La mort de Louis XVI pourrait cependant être utile à nos gouvernants : car le début de la catastrophe a été essentiellement la dette de l'Etat et la ruine de ses finances. Ajoutez à cela la morgue des Guéants et Copés de l'époque, la trahison des frères et du cousin Orléans, et vous avez une Révolution....

Allez, bon anniversaire!

Aucun commentaire: