vendredi 22 janvier 2010

Improglio à tous les étages

Évidemment, c'est toujours amusant, comme dans l'affaire EPAD : le Chef, nouvel Ubu, a dit, donc tous les ministres défendent la décision jusqu'à l'absurde. Puis le chef change d'avis, et tout le monde se retrouve comme un c...

C'était drôle une fois, mais ici c'est du comique de répétition. Pauvre Mme Lagarde, pauvre Chatel... Enfin, je dis "pauvre" : quand ils en auront assez de passer pour des c..., ils pourront toujours démissionner.

Mais ce n'est pas mon sujet. Ce qui me chagrine, c'est l'argument "on est allé le chercher, parce que c'est le meilleur patron", c'est donc normal qu'on le paie autant après qu'avant".

Quand un gouvernement me dit qu'il a trouvé le meilleur patron pour diriger une entreprise publique, je me méfie instinctivement. On nous a déjà dit ça pour Messier et pour Breton, pour Forgeard, pour Lombard et pour Richard.

Et si c'est normal qu'on le paie autant après qu'avant, cela veut dire qu'avant, il avait un salaire indécent. Parce que maintenant le salaire des patrons n'est plus dans la "grille" des salaires dans l'entreprise. Le Patron n'est pas dans l'Entreprise, il est "ailleurs". Il est peut-être salarié des gros actionnaires de son conseil d'Administration, il n'est plus, moralement, salarié de l'Entreprise. Dans la boite, quand on dit "Nous avons fait ceci et cela", et bien, il n'est pas dans
le "nous".

Il y a le patron, et puis son équipe. Dans l'équipe, il y a ceux qui viennent d'en bas et de l'intérieur, et qui ont des salaires raisonnables, dans les 200k€, et ceux qu'il a fait venir, ses gourous et autres cost-killers, qui ont des salaires déraisonnables (vers le M€).

Vous laissez mijoter 2 ou 3 ans : ils perdent tout contact avec la réalité, se préoccupent de la moindre remarque du "Chef en Chef" qui circule dans les dîners en ville, et ça finit en catastrophe. Surtout quand il y a un psychopathe dans le coin, un mégalo, un parano...

Véolia, le spécialiste "de la propreté" : il vend de l'eau propre, et lave les eaux usées...Dans les 2 cas, il traite avec les collectivités locales. Vous n'avez pas de compteur d'eau individuel à Paris : une facture globale arrive chez le syndic, qu'on répartit, et vous ne savez pas ce que ça coûte. A noter qu'en Ile-de-France, c'est M Santini, le marrant maire d'Issy-les-Moulineaux, celui qui a toujours une vanne cochonne à la bouche, celui qui fut ministre pour que Frédéric Lefèvre soit député, qui défend "nos intérêts" : je ne suis pas spécialement rassuré.

Pour les ordures ménagères, vous trouvez ça dans les impôts locaux : tout ça, vous n'en avez jamais discuté : vous payez, c'est tout, et ça va dans la poche de M Proglio. Ah le meilleur des patrons!

EDF file un mauvais coton en ce moment, et s'ils continuent sur leur lancée, je leur promets un destin à la France Télécom. A mon avis, avec leur nouveau meilleur patron de France selon Sarkozy, ils vont accélérer...

EDF à Véolia, GDF à Suez, Areva à Bouygues : quelle belle politique industrielle!

5 commentaires:

spingl a dit…

François, Sarko est pas sot ! Véolia est la meilleure pompe à fric pour capter sur tout un chacun la dime pour financer les campagnes électorales et les fonds secrêts distribués aux ministres et pour faire face aux révoltes et diverses crises à la grande surprise des français qui croient les caisses vides!!
Noublions pas d'autre part que NN est un ami de G.Busch qui est un de ceux qui a pratiqué le liberalisme aïgu et le bradage des société d'energie (centrales nucléaires) à des opérateurs privés avec comme conséquence le chantage des acquéreurs sur les populations locales(ruptures de service brutales en Californie par exemple) pour obtenir des autorisations de hausses de prix.
NN n'a pas renoncé à la politique néolibérale même s'il adopte une posture Obamanienne plutôt due à l'opportunisme pour ne pas être disqualifié sur le plan médiatique.
Busch a lui aussi privilégié ses copains et l'Irak a été le meilleur moyen de booster ventes d'armes et de conseils en sécurité à des boites refilées à ses proches conseillers.
La charge contre Véolia a été bien préparée pour chasser sa patronne autrefois portée au pinacle.Proglio vérouille en vu de la privatisation type FT de tout ou partie de EDF au nez et à la barbe de l'Europe.Tout cela doit bien amuser les américains qui se partagent le monde de l'energie sur les mésententes des français.
Les signaux sont forts en direction d'EDF qui peut se préparer au choc du futur et va devoir s'adapter aux injonctions et aux contraintes du privé avant démantellement.

François a dit…

Oui, Véolia est un pur corrupteur de collectivités locales... Proglio se vante d'avoir été à l'école Dejouanny : il devrait être en prison!

Spingl a dit…

Moi quand je vois sa tronche en biais...ça me fout la trouille !
C'est qui ce Dejouanny?

François a dit…

A Singl : vous n'étiez sans doute pas né...

http://www.lexpansion.com/economie/guy-dejouany-un-ambitieux-de-72-ans_1217.html

http://www.lexpress.fr/informations/guy-dejouany-en-examen_608016.html

Son "rival" était Jérôme Monod, de la Lyonnaise

spingl a dit…

Ah , je vois bien le calibre de ces gens là qui en savent assez pour faire tomber quelques gouvernements !
Des entreprises comme CGE, VEOLIA, LDE, semblent ne recruter que des personnages aussi dangereux et toxiques et avoir des systèmes de cooptation et de promotion à des clones.Plus subtiles encore sont les sociétés à CE de taille (FT, Air France, EDF) qui achetent la paix sociale par des aides de la part de ces CE aux mains des syndicats et ne semblent pas devoir changer ces habitudes malgrés les contrôles de la police financière qui mène des enquêtes mais au final doivent classer sur ordre quand les destinataires (surtout si c'est l'Etat) apparaissent et sont dans le bon camp au bon moment.La bonne conscience des boss leur sert de viatique pour traverses les crises et la République sait aussi remercier comme il se doit d'aussi dévoués serviteurs.
Essayez de frauder sur vos notes de frais et sur vos travaux de chauffage et vous saurez si vous en etes ou pas !
J'essaye d'imaginer la "formation " qu'apportent les managers à leurs poulains et les précautions prises, les gages obtenus pour s'assurer de leur fiabilité en contrepartie.
Ces argentiers et financiers occultes doivent se reconnaitre et former une caste au coeur de l'organisation de la république assurée de perdurer.Les boss de ces sociétés sont sûrs de toujours se recaser aussi longtemps qu'ils savent tenir leur langue surtout lorsque la barque tangue et que les mises en examen pleuvent.
Et bien sûr tout celà mérite de gros, de très gros salaires.N'est ce pas M PROGLIO?