vendredi 15 janvier 2010

Saint Geoffroy

Connaissez-vous Amiens, la Samarobriva de Jules César, où Mérovée fut élu roi, qui vit Pierre l'Ermite prêcher la croisade? La ville des martyrs saint Firmin et saint Fuscien!

La cathédrale, deux fois plus grande que Notre-Dame de Paris, dite la "Bible de Pierre", n'a été construite qu'au XIIIème siècle, d'un seul élan qui lui donne son unité incomparable.

Restons au XIème : un moine Prémontré, né en 1066 dans le Soissonnais, l'année où Guillaume le Conquérant envahit l'Angleterre d'Edouard le Confesseur, Geoffroy-Godofridus, est élu abbé de sa triste abbaye de Nogent-sous-Coucy, dans la Marne. Le monastère devient l'un des plus florissants.

Du coup, l'évêque de Reims insiste pour qu'il accepte de devenir évêque d'Amiens ce qui lui causa bien des soucis. La plupart des membres du clergé était à la solde des grands seigneurs qui eux-mêmes menaient une vie impossible aux marchands et aux braves gens de la "Commune d'Amiens". Ce n'est plus de notre temps que ces choses seraient possibles.

Geoffroy, privé d'amis pour le soutenir, gagne la Grande Chartreuse pour vivre en paix. Mais forcé de revenir, il reprend ses fonctions un an après. On est toujours seul dans le malheur, mais c'était un saint!

Le dimanche des Rameaux 1115, le roi Louis VI le Gros est présent à Amiens, pour soutenir Geoffroy et les habitants contre le comte Enguerrand de Boves (à coté de Boutillerie) qui refuse de reconnaître l'institution communale. Mais Geoffroy meurt au bout de quelques mois à l'abbaye de Saint Crépin de Soissons. Aucun membre du clergé d'Amiens ne se dérangera pour venir rechercher son corps....

On le représente avec un chien qui mourut empoisonné pour avoir bu un breuvage destiné à l'évêque... Ces mœurs perdureront à la Renaissance chez les papes Borgia, puis dans les Hauts de Seine au XXème siècle (dit-on).

Geoffroy, dérivé de Godefroi, a donné aussi Gauslin, Gauzelin, Geoffre, Guiffrey. En allemand, c'est bien sûr Gottfried, mais aussi Goethe et Götz. En anglais, Geoffrey et Godfrey.

On fête la Saint-Geoffroy le 8 novembre (tiens, tiens!), en plein milieu de l'hiver picard qui, comme vous le savez, dure du 16 au 14 août. C'est bien normal!

4 commentaires:

Slobodan a dit…

Salut mon Geoffroy!!!

Sigismond a dit…

Salut, petit gars... quel beau prénom ! dire que tu aurais pu t'appeler "Solal ou je ne sais pas quoi !

cousine a dit…

Solal / Geoffroy: on ne mélange pas le torchons et les serviettes voyons! Longue vie à ce petit bonhomme et bravo une fois de plus pour ce post toujours très instructif!

François a dit…

Cousine a raison : il n'y a aucun rapport entre St-Geoffroy et le DartyBoy à 29,90 tout compris (du reste, si les parents trouvent moins cher ailleurs...)