dimanche 28 mars 2010

La Semaine Sainte

Voila, le soleil est passé au Point Gamma sans rien dire. C'était le 20 mars dernier à 18h31, et tout le monde s'en fichait.


Mardi, la lune sera pleine, et donc dimanche prochain sera la date de Pâques. La lune, bon d'accord, mais enfin Pâques! J'espère que vous y prêterez attention, même si vous n'êtes pas un mouton...

La semaine sainte! Comme si chaque jour ne l'était pas, mais ne chicanons pas. Les plus jeunes ne peuvent comprendre les souvenirs de mon enfance. Le Jeudi saint, grand-messe, avec le grandiose "Reposoir", pour lequel toutes les dames avaient mis leur savoir-faire. On mettait toutes les statues sous de grands voiles violets, et je me souviens du grand crucifix du maître-autel qui s'était effondré en glissant sur le côté, par la maladresse de M le Curé, emportant tout dans sa chute : ces dames y ont vu un présage très néfaste... Et puis les cloches partaient à Rome...

Le Vendredi Saint, il fallait prendre une tête "de carême", comme si la vieille Mémée était trépassée dans la nuit. On ne s'étonnait pas de la tempête et du froid. On faisait le chemin de croix dans le village, entre les différents calvaires, et on rentrait désespérés et glacés. Je ne sais pourquoi, la Résurrection n'était pas en perspective, on prenait vraiment le deuil. Mais ma grand-mère, qui m'avait emmené chez Mémée, faisait une brandade de morue dont je ne vous dis que ça! Bon, les portions étaient un peu courtes, mais c'était si bon...

Le samedi, Mémée rapportait des oeufs, pour les faire cuire longtemps avec de la pelure d'oignon.

Et le dimanche de Pâques, les cloches revenaient pendant la Grand Messe, et c'était la fête. En rentrant vers midi, Mémée nous annonce que les chevreaux sont nés pendant la Messe. On s'en réjouissait, comme un signe de l'arrivée du printemps. Pour moi, je me souviens de ma déception : on m'avait promis d'assister à l'opération, si ça se passait dans la journée... Biquette léchait consciencieusement sa progéniture, c'était trop tard.

Les souvenirs passent, et pour moi maintenant la Semaine Sainte est une "semaine cosmique", la rencontre de l'Alpha et de l'Oméga, le centre de l'espace-temps multidimensionnel, entr'ouvert à ce moment en cet endroit. Il n'y a pas grand chose de raisonnable, donc de compréhensible , si on se limite à nos 3 dimensions d'espace. Pour l'instant, j'admire, et j'espère qu'un jour on m'expliquera.

Je sais, je sais...Allez préparer vos fagots....

13 commentaires:

le poisson (rouge de gourmandise) a dit…

@ François, votre petite madeleine de carême c'est la brandade de morue.
la mienne: des platrées de séteaux (petites soles trop bonnes: pour les non charentais, les pauvres.).
j'ai eu le bonheur d'avoir eu une mémée qui m'a fait aimé la semaine sainte: le jeudi saint: grand jour de fête, bonbons à gogo, vendredi je vous ai déjà tout dis, samedi matin: entre 2 reposoirs achats des oeufs, poules, cloches etc... en coco...lat: (chocolat pour les non initiés) encore à gogo.
Dimanche de Pâques: recherche des oeufs cachés dans le jardin, les grands bouffaient tout avant les petits, mais ce qu'ils n'ont jamais su, c'est que ma Bonne Maman avait prévu le coup, et gardait pour les petits une part importante du trésor!
Qu'Il me tarde de faire revivre cette semaine sainte à mes petits... et leur transmettre nos valeurs charentaises...

Mathilde de Saint Brice a dit…

J'aime bien vos petits poissons mais je les préfère au chocolat !
Et oui une belle semaine Sainte s'annonce : de beaux offices avec des servants d'autel (on dit comme ça aujourd'hui) et surtout l'immense joie pour moi d'écouter les Passions de Jean Sébastien...C'est ma madeleine à moi !
@ François : je n'ai pas eu droit à la brandade !
@ poisson rouge : trop mignonne votre Bonne Maman...et puis la Charente et ses douceurs, je ne connais rien de mieux... Mes petits ne connaîtront jamais les oeufs cachés dans le grand jardin avec des cousins farceurs. Mais ils ont aussi une super Bonne Maman qui leur offre de jolis lapins chocolatés.

François a dit…

Les poissons : mettre la souris dans l'aquarium, ils viennent la manger..

Les céteaux (j'écris ça comme ça, je ne connais la règle), il n'y a rien de meilleur (à part la brandade de ma grand-mère).

Les nids de lapin : mes enfants ont connu ça : il fallait les disposer la veille, sinon les lapins ne venaient pas pondre. Et ce n'était pas la peine de faire 2 nids : le lapin en dédaignait un..

Mais normalement, les lapins ne pondent qu'en Alsace. En Charente, ça doit être des OGM!

le séteau a dit…

trop forts vos poissons, j'avais pas capté, ils sont peut-être alsaciens eux, mais il manque les bulles.
les charentais préfèrent l'iode de l'océan à la souris, moi aussi!
les lapins alsaciens doivent être des avatars, même pas des OGM... qui pondent! les charentais sont des modestes mammifères.
Pour la brandade au risque de vous froisser, j'ai trouvé dans mon pays au moins aussi bon que la petite madeleine de François!
PS vous pouvez écrire céteaux mais c'est moins courant, c'est normal pour un alsacien...

François a dit…

Dicologlossa cuneata http://fishbase.mnhn.fr/Summary/speciesSummary.php?id=526
Wiki admet les 2 orthographes, ce qui ne prouve rien. Je prends celle de céteau, comme l'écrivent les poissonneries de l'Ile de Ré, ce qui n'est pas une référence non plus.

le séteau insomniaque a dit…

@ François: effectivement, ce sont des poissonnier de bourges du 16ème!
les vrais, les copains de ma mémée, sont sur le port de la rochelle à partir de 17H (retour de la pêche).

François a dit…

@sceto : vous feriez mieux de dormir la nuit.
Oui, l'île de Re, ça pue, mais je m'en fiche, j'etais ambulancier-accompagnateur, et c'est la bourge (de Versailles) qui payait.
Moi je serais plutôt plouc, genre Oleron.
Si je comprends, vous aimez la Rochelle, parce que vous ne connaissez rien d'autre? Vous avez bien raison, a quoi ça sert de gagner l'univers si c'est pour perdre son fric...

le séteau plombé (de sommeil) a dit…

mon pb, c'est que les bourges du 16ème sont en train de pourrir aussi La Rochelle, il font péter les plafonds des prix des cabanes, font péter les plombs des proprios et de leur entourage!
faites gaffe, cette maladie est contagieuse, se répandra vite sur les îles voisines, oléron, noirmoutier...
si ma mémée voyait ça elle ne s'en remettrait pas, mais là où elle est elle va sûrement remettre les pendules à l'heure
PS: votre bourge de Versailles n'était que la soubrette de vos patrons faut pas charrier!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! j'lui dirai na!

François a dit…

Dormir a 12h34 : c'est tôt!
Vous avez donne le pont de Re a Bouygues, il a bétonne l'île pour faire du fric, tant pis pour vous.
Vous avez construit un port de plaisance immense, tant pis pour vous.
Les prix augmentent, oui, mais votre capital aussi, et vous avez le bouclier fiscal.
Vous avez des "seteaux" a 17h, et vous vous plaignez...

Prospectiviste a dit…

Vanité des vanités : les grandes marées vont ravager les terres de ré mais par les temps qui courrent, bouclier fiscal où pas , moins il y aura des terre en ré plus les spéculateurs donneront le la ! : le prix du terrain va encore grimper et le paysan ruiné se refera sur la vente au bobo parisien qui doit sans doute faire partie des 5% de ceux qui font plus de 4500 euros par mois !
NN est incapable de sauver l'agriculture mais l'agriculteur sait se servir de la nature pour en tirer le meilleur !

François a dit…

Prospect : je suis bien d'accord!

Prospectiviste a dit…

Sainte semaine en effet qui voit la taxe "car-"bonne" " s'éloigner au son d'une mauvaise cloche car pas si bonne en fait !

Le problème c'est que cette fois le miracle n'aura pas lieu et que la génération spontannée de richesses supposées et inépuisables cées par l'économie dirigée , bonne fille,et les sales chêfs d'entreprise, commerçants, artisans menteurs, planqueurs, voleurs patentés du fisc et partisans de l'évasion fiscale totalement injustifiée sinon faute d'un élémentaire patriotisme qui ne vaut que pour eux et non pour les cracheurs au drapeau national, ne pourra plus abonder aux gaspillages éhontés de nos ministres, ministrables,anciens ministres, députés, sénateurs, conseillers généraux,préfets et autres amis et conseillers tant acharnés à nous mener dans la situation faillitaire actuelle que la Grèce plus que l'Allemagne semble devoir devenir le modèle à étudier.

Oui, la France par un destin fatal est à genoux et va mordre la poussière mais que pas un de nos fossoyeurs ne me tente la main ca ril se pourrait que le la morde jusqu'au sang.

NN est tombé tellement bas qu'en bon valet des USA il est allé demander ses ordres à ses frais (c a d à nos frais); franche rigolade si ce n'était aussi humiliant.Le maître au service d'un Président qu'il prétendait diriger ! Mais que ne nous a t on pas fait croire ! Allez Sarko regarde et apprend ce que tu ne connaitras jamais: la classe et la grandeur tranquile de la force!

Prospectiviste a dit…

"On ne se refait pas ! "C'est bien ce que NN se dit après l'echec des élections.Il enrage d'avoir du céder un rien à droite à son "ami" Copé et à Baroin mais il ne renonce pas à ses choix à gauche.
Il a beau avoir compris le piège des écolo-intégristes, il ne peut se défaire de ses alliances avec un autre Nicolas , tout aussi déterminé que lui à ne rien lacher.
Chacun a bien compris l'inutilité d'une taxe carbone dont les ministres eux ont bien compris qu'il fallait la considerer comme,un nouvel impôt et non comme un impôt , neutre, de substitution.
On comprend bien aussi que les ministres ne croient pas une seconde que l'on puisse faire des économies ou même qu'on puisse leur en demander.Le navire poursuit sa route et le discours n'amuse que nous autres pauvres gogos et l'on se marre en coursive.

C'es drôle comme l'imbroglio des promesses électorales faites par Sarko finit par se retourner sans pitié contr lui.Au moins a t il compris qu'il vaut mieux pour lui ne pas aller jouer au pompier de service (sans leu de mots) dans les entreprises vouées à la casse car les salariés eux ont compris depuis longtemps que le capitalisme n'a plus rien à faire des clowns qui veulent se faire mousser par des discours sans moyens.
Qui osera féderer les députés frondeurs et mettre un terme à la farce qu'on nous joue en direct.
Fini le temps leger où le style NYPD, lunettes de plouc parvenu faisait la une des news.Les temps sont serieux et les français de moins en moins legers sauf du côté du portefeuille.