samedi 24 avril 2010

Pitié!

Oui, moi qui suis toujours prêt à défendre les veuves et les orphelins, à m'occuper des petits chats mouillés, moi qui ai le coeur tendre et le cuir sensible, je commence à avoir pitié de tant de monde que je ne sais plus assumer tous les malheurs qui me sont présentés.


Prenez cette pauvre femme qui a eu un PV de 22 € pour conduite sous niqab. Il faut être vicieux pour aller chercher un obscur article du code de la route pour pénaliser, mais enfin, il fallait bien trouver quelque chose pour faire du chiffre, surtout contre "ces gens-là".
Voila une affaire d'Etat, très opportune politiquement, alors que quand j'ai eu un PV de 35€ pour ma voiture qui était en remorque (devant le garage, les 2 roues arrière étaient sur un emplacement de bus), tout le monde s'en fichait, et on s'est même moqué de moi. Et bien moi, je vous le dis, j'ai pitié de cette femme.

Prenez ce pauvre Pape, dont la mule fait exploser des bombes à chaque pas, car il est dans un champ de mines. Quoiqu'il dise ou ne dise pas, quoiqu'il fasse ou ne fasse pas, il en prend plein la Tiare pour pas un rond. C'est un brave homme, un saint homme, on n'a rien à lui reprocher personnellement, mais comme c'est le chef du système, c'est sur lui que tout retombe. C'est comme reprocher à Sarkozy la moindre bavure policière : c'est d'une injustice confondante. J'ai pitié de lui.

Prenez ce pauvre Sarkozy. Non seulement sa courbe de popularité devient inquiétante, 66% des français trouvent que ses 3 ans de présidence ont été un "échec" et 53% souhaitent qu'il ne se représente pas en 2012, mais encore ses propres amis le lâchent, beaucoup ont déjà signalé leur intérêt pour le job, mais le pire est venu du Sénateur Lambert, qui a bonne réputation, et qui a affirmé qu'il n'était pas le meilleur pour faire gagner la droite en 2012.

Courageusement, il reprend sa voie pour récupérer des voix. Les médecins, la sécurité, la loi sur la burqa, sont les prémices d'un retour aux fondamentaux de sa campagne de 2007. Mais est-ce que les électeurs frontistes et les écolos vont encore se faire embobiner par le baratin? C'est pathétique de le voir patauger dans la crème en espérant faire du beurre, et pourtant on espère tous que ça ne marchera pas.

J'ai vraiment pitié de lui. Comment va-t-il vivre ça? Va-t-il péter un plomb? Partira-t-il "faire du fric" comme il a annoncé dans ses projets pour "après"? Son couple survivra-t-il à ces épreuves? Et tous ceux qui l'ont encensé et porté à leur tête, comment vont-ils faire le virage sur l'aile nécessaire pour tenter de survivre à la débâcle?

C'est tragique, tout ça. Et moi! Et moi! Qui aura pitié de moi? Qui me protégera du fisc, de la police, de ma baisse de popularité, de l'augmentation continue des charges et des taxes? Qui m'offrira la Rolex sans laquelle ma vie ne vaut pas la peine d'être vécue?

Pitié!





Aucun commentaire: