lundi 7 juin 2010

6/6/-66 bty

Il y a 66 ans, le 6 juin, les Américains débarquaient sur la côte Normande. Je vous rassure, les Anglais ont débarqué aussi, et des français. Et dans un coin pas facile :


Autant l'an dernier, on nous en a fait tout un plat, avec Obama (et Bas-bama, mais sans la Queen qu'on avait oubliée), autant cette année, ça a été le service minimum. Sans doute parce que ce n'est pas un chiffre rond. Ce qui est faux!

Ou alors une fantaisie de l'exécutif, comme en 2005, où l'on avait fêté avec éclat la défaite de Trafalgar, et oublié Austerlitz. Et cette année, Sarkozy va aller à Londres le 18 juin fêter les 195 ans de la bataille de Waterloo...

Seule la TV publique en a profité pour nous passer Save Private Ryan, qui est beau comme l'antique. La plus belle scène de guerre jamais tournée, dit-on. Et un débat cornélien : faut-il risquer la vie de nombreux soldats pour sauver le bidasse Ryan? Oui, car ils ont aussi sauvé un pont, dit Spielberg. Et moi, je dis : oui, car c'était Matt Damon, qui est si mignon, et qui sinon n'aurait pas pu jouer dans La mémoire dans la peau, qui passait justement sur TF1.

Pour en revenir à l'essentiel, Obama est allé voir un autre débarquement, celui du pétrole sur les côtes de Louisiane. Je suis sûr que vous êtes très triste de voir cette cata écologique, les oiseaux qui meurent et les bayous encrassés. Sans compter BP, et ses actionnaires,  qui vont y laisser leur chemise. Obama n'est pas content, il va faire une loi contre ces gens-là, etc. Du pur Sarkozy.

Et ben moi, je l'avoue, ça ne me rend triste qu'à moitié, car je me souviens que l'Amoco Cadix, le 16 mars 1978, propriété de la société Amoco, filiale de Standard Oil, est venu larguer 220 000 tonnes de pétrole à Portsall (Finistère Nord). Une des plus grosses pollutions jamais enregistrées.

Et qu'ont fait les Américains dans tout ça? Il aura fallu 14 ans de procédures devant leurs juridictions compliquées à souhait, pour qu'ils soient condamnés enfin à nous dédommager de moins de 200 millions d'€, une infime partie du désastre.

Je ne vous parle pas du Torrey Conyon, vous n'étiez pas né. Mais souvenez-vous de l'Erika, il y a plus de 11 ans : c'était Total cette fois, et les procès continuent toujours...

Finalement, il faut que les catastrophes arrivent aux américains pour qu'ils s'y intéressent. Il parait que le lobby pétrolier est très puissant chez eux, n'est-ce pas MM Bush? On verra bien dans 15 ans minimum qui gagnera...

PS : bty veut dire before this year

Aucun commentaire: