vendredi 25 juin 2010

Le Caïd immature

Je vous la donne à relire, cette phrase magnifique, qui est à déguster lentement, comme un bonbon amer, juste comme il faut : 


 Je ne peux que constater comme vous le désastre avec une équipe de France où des caïds immatures commandent à des gamins apeurés. Un coach désemparé et sans autorité. Une fédération française de football aux abois. C’est la raison pour laquelle le gouvernement a décidé de prendre toutes ses responsabilités. Roselyne Bachelot-Narquin, le 24 juin 2010.


Et si je la comprends comme ceci, ai-je tort?


Je ne peux que constater comme vous le désastre avec un pays où un caïd immature commande à des ministres apeurés. Un premier ministre désemparé et sans autorité. Un gouvernement aux abois. C’est la raison pour laquelle le peuple a décidé de prendre toutes ses responsabilités. François, le 25 juin 2010.


Quelle est la différence entre Messier et Kerviel? Tiens, qu'est-ce que ça a à voir avec Sarkozy, vous demandez-vous? Je vous explique : Kerviel, "tricheur et menteur" selon le procureur, risque 5 ans de prison, dont 4 ans fermes. Au même moment, le procureur, de la même république semble-t-il, demande pour M Messier, Jean-Marie, Maître  de Lui-Même, ex-Maître du Monde, etc, oui le procureur demande ... la relaxe!


Le football est la réponse à la crise, affirmait notre Caïd en allant défendre la France pour l'Euro 2016. On a dû être choisi comme la France pour le Mondial : avec une main tricheuse. 


Mais on aurait tort de se plaindre : le foot a complètement rempli son office : Sarkozy a pu aller en douce, le soir, faire une revue de détail des CRS du 9-3, où il n'a pas été déçu : un journaliste s'est fait gifler parce qu'il filmait les flics en train de tabasser un passant qui disait au pauv'con de se casser. En même temps, on vire les 2 lurons qui nous faisaient rire le matin sur France Inter : on n'a pas besoin d'humoriste à l'heure des infos : en effet il n'y a pas de quoi rire.


Caïd immature, ou bouffon tragique? 

6 commentaires:

Prospectiviste a dit…

Ah mais un petit caïd sait en reconnaitre un autre et lui rendre hommage.Le petit footeux avait le numéro de NN dans son portable et courcircuitant tout le monde ,il a pu prendre rendez-vous et obtenir une voiture perso et une escorte sans délai !! Pas mal non?

Alors on comprend mieux que les Bleu se foutent de l'encadrement puisqu'ils ont accès en direct au nabot !

Tout celà n'est qu'une grosse farce ! Vous allez avoir des surprises en 2016.La France va arriver en demie-finale !

Ce n'est que du spectacle comme ils disent ! Pas vrai ?

Slo a dit…

Pour ce qui est des 2 humoristes de France Inter, ce qui est rigolo, c'est qu'ils aient été virés par Vals, qui est le plus gros moralisateur de gauche!!! (voir Charlie hebdo)
Lisez ou relisez le camps des Saints de Raspail. Il y a un journaliste qui ressemble à Val

François a dit…

Val, le copain de Carla, est comme Besson une "prise de guerre" de Sarko, debauche de la gauche pour faire le sale boulot de la droite.
On n'a pas besoin de lui donner des ordres, il comprend tout seul ce qu'on attend de lui...
Et pour le sale boulot, c'est drôle, on trouve toujours qqu'un pour le faire...

leonid a dit…

Déat, socialo, s'était fait en son temps complice du 3° Reich ...Il n'y a aucun rapport, bien entendu avec Val et sarkozy n'est pas Hitler ... quoique ...

Anonyme a dit…

Mais enfin, Leonid, il y a longtemps que Raymond Aron et Hannah Arendt ont démonté tout ça.
Aron :
« Il me semble que les cinq éléments principaux (du totalitarisme) sont les suivants :
1 Le phénomène totalitaire intervient dans un régime qui accorde à un parti le monopole de l'activité politique.
2 Le parti monopolistique est animé ou armé d'une idéologie à laquelle il confère une autorité absolue et qui, par suite, devient la vérité officielle de l'État.
3 Pour répandre cette vérité officielle, l'État se réserve à son tour un double monopole, le monopole des moyens de force et celui des moyens de persuasion. L'ensemble des moyens de communication, radio, télévision, presse, est dirigé, commandé par l'État et ceux qui le représentent.
4 La plupart des activités économiques et professionnelles sont soumises à l'État et deviennent, d'une certaine façon, partie de l'État lui-même. Comme l'État est inséparable de son idéologie, la plupart des activités économiques et professionnelles sont colorées par la vérité officielle.
5 Tout étant désormais activité d'État et toute activité étant soumise à l'idéologie, une faute commise dans une activité économique ou professionnelle est simultanément une faute idéologique. D'où, au point d'arrivée, une politisation, une transfiguration idéologique de toutes les fautes possibles des individus et, en conclusion, une terreur à la fois policière et idéologique.
(…) Le phénomène est parfait lorsque tous ces éléments sont réunis et pleinement accomplis"

Prospectiviste a dit…

Moi quand je vois tout cela , je suis assez pour un "coup d'Etat permanent"comme disait l'autre.
C'est bien de désacraliser la fonction de président de la Ripoublique mais il faut commencer par faire le menage dans ses propres rangs et non laisser les barons profiter et attendre que le français moyen paye après avoir ralé et fait deux bonnes grêves !
Sinon on a l'impression d'un pays dirigé par des mafieux autistes qui plus est et qui croient encore naïvement que l'économie est un mal nécessaire et qui finira par rendre gorge pour continuer de faire perdurer une sphère irréelle sure d'elle et de se habitudes , de ses privilèges et de ses petites manies qui classifient les uns et les autres en fonction de l'origine des cigares ou du niveau des chambres d'hôtel utilisées lors de "voyages d'étude" à travers le monde.
Comme prévu, le tripatouillage des chiffres ne suffit plus à donner le changer et la crise de confiance est telle que les belles promesses faites aux grands acteurs ne facilitent plus la baisse conjonturelle du chômage.La crise dure car les acteurs ne veulent plus du système foireux , fragile et bancal qui est le notre et qui ne garanti rien que la destruction des biens et des personnes tout en se réclamant du développement durable.
Ctte fois , il faut que cela change et cela changera car l'assèchement des aides et des subsides aux plus mals lotis risque de provoquer l'un des plus graves soulèvement de l'Histoire de France voire sont effondrement.