mardi 10 mai 2011

Béatification

Oui, le 10 mai est le jour bien aimé de 52% des français. 30 ans après, c'est la béatification de celui qu'on appelait "Dieu", ou plus simplement "Tonton".

Ça sent la récup à plein-tubes, presque autant que pour JPII après tout : qui a été le meilleur élève du Maître Prestigieux? Il est vrai que du point de vue de la maîtrise de la langue et de la culture générale, le parallèle est cruel avec celui qu'on s'tape en ce moment.

Quelques souvenirs... A la sortie de la messe, à Henriville, des attroupements : si par malheur Mitterrand était élu ce soir, dès demain, l'école Sainte-Clotilde serait fermée et les enfants dispersés. Ces dames étaient paniquées, au sens propre, tandis que ces Messieurs supputaient s'ils avaient encore le temps d'aller porter leurs sous en Belgique.

Ah! si j'avais su à l'époque que Chirac au RPR faisait voter en douce pour Mitterrand, par haine de VGE, j'aurais pu les calmer!

Dans les bureaux de vote, il y avait du monde. Des ouvriers, l'air buté et déterminé, faisaient la queue. Il allait se passer quelque chose. La fin du monde était proche. Dies irae, Dies illa...

Oui, c'était la panique, comme devant l'arrivée des Huns ou des Normands sous les remparts de Paris. C'était le moment de faire provision de sucre et de farine, on ne sait jamais.

Le 10 mai, c'est comme l’assassinat de Kennedy, la mort de De Gaulle, ou le 9/11 : on sait où on était et ce qu'on faisait à ce moment là.

Merci en tout cas à Tonton de nous avoir définitivement débarrassés des cocos...

5 commentaires:

leon le bolcho a dit…

Virer les cocos...au profit de Jean-Marie?
Quel sens politique!

multicolore a dit…

Oh oui je me souviens....pensionnaire a la LH nous avons fait un chahut du diable sous le regard bienveillant de nos pionnes ! Même pas de punition de la surintendante juste une légère remontrance ! Quel vent de liberté a un mois du bac.

François a dit…

@Léon : je confirme : les ex-cocos votent maintenant Marine!
Mêmes profondeurs d'analyses issues du café du Commerce, même solutions primaires : ils étaient faits pour se comprendre.
@ Multicolore : n'oubliez pas que le Grand Chancelier, M Gendre, a démissionné pour ne pas avoir à lui remettre le Grand Collier!

léon historien a dit…

le 10 mai, c'est aussi l'anniversaire de la mort de Louis le Quinzième. On ne le dira jamais assez.

Samy Zbeub a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.