dimanche 1 mai 2011

Pénible 1er Mai...

C'est de nouveau le mois de mai, qui vient faire pousser des feuilles, faire pousser des feuilles....

Soi-disant le mois de Marie, il commence bien mal avec l'humiliation, le sacrilège, la honte nationale, de la récupération renouvelée de Sainte Jeanne d'Arc par un parti politique.

Il est vrai que notre Culotté Présidentiel avait utilisé à son profit le Mont-Saint-Michel et Notre-Dame du Puy-en-Velay. Il est vrai que sa présidente a demandé aux skin-heads et autres néo-nazis en rangers de s'abstenir, provoquant la colère de son père et de la tendance gollnischienne. Quoiqu'il en soit, les personnes un peu bronzées, comme dirait Berlusconi, savent qu'il vaut mieux éviter les parages de cette manifestation pour éviter de se faire jeter dans la Seine.

Pour Jeanne d'Arc, en réparation, on préférera les fêtes Johanniques d'Orléans, qui correspondent vraiment au message de Jeanne.

Le 1er mai est aussi la Fête du Travail, on ne travaille donc pas, sauf que ça tombe un dimanche, jour où il n'est pas prévu, de toutes façons, de travailler. Vous irez manifester, si ça vous chante, sur un autre itinéraire.

A Rome, notre nouveau pape appelé à régner béatifie notre ancien pape, qui fit de grandes choses, mais la part d'ombre se son pontificat n'a pas encore été historiquement analysé, et j'en suis gêné.
Sûr de m'attirer des foudres, je précise que je suis profondément choqué par l'exhumation du cercueil, et par la transformation de sa dernière prise de sang en relique montrée à la foule. Qui a encore besoin de reliques, de miracles? Qu'est-ce que ça ajoute, maintenant?

Je vous embrasse.

3 commentaires:

JM a dit…

roh François tu recommences à déconner !

léon marin a dit…

Vive Jeanne d'Arc, patronne de la marine!

François a dit…

JM : on a gardé les cochons ensemble?
http://bit.ly/k8sO98
http://bit.ly/irGUpu