mardi 17 avril 2012

Prof de gym

Il fallait que je la raconte, celle-là, avant d'oublier...

J'étais jeune alors, en première, dans un lycée où seuls les profs étaient des civils, sauf le prof de gym, choisi pour ses biscotaux et son front bas. Autant dire que je n'existais pas pour lui.

Il y avait, pour le bac, une épreuve de gymnastique, pour laquelle il était aussi compétent que le pape. On ne comprenait rien à ses explications, mais il donnait des conseils en particulier aux grands et forts de la classe pendant qu'on chassait le grillon avec des brins d'herbe.

Un jour qu'il était occupé ailleurs, je tombe sur son "livre de cours" : 3/4 pages où étaient indiqués les enchaînements, et surtout les points qui seraient observés pendant la démonstration : immobilité de 3 secondes à tel endroit, cou de pied pendu à tel autre, etc. Pages dont j'ai facilement retenu l'essentiel pendant qu'il parlait foot avec les autres.

Le jour du bac, il était assis avec l'examinateur venu d'un autre lycée. Je passe enfin, après les costauds qui ont eu à peu près la moyenne. Je le vois faire une moue à l'examinateur, l'air de dire que ça va être vite fini.

Je fais ma démonstration, dans un nuage, en me récitant les mouvements, marquant les poses, tendant le pied, comme dans le livre. Un saut à la fin : je me réveille, et l'examinateur dit : "François : 18/20".

La tête du "prof"!

Aucun commentaire: