jeudi 17 mai 2012

L'ascension de NS

Il vient en effet de s'envoler pour Marrakech, invité par on ne sait qui, pour on ne sait combien de temps.

La cité sainte de Marrakech (malgré le grand nombre de personnes d'apparence musulmane) sera donc à NS ce que l'Irlande fut au général De Gaulle, le lieu idéal pour une méditation sur l'ingratitude des peuples et les vanités de ce monde.

Santo Subito, semblaient dire tous ceux et celles qui ont assisté, impuissants et désespérés, à cette fin pourtant inéluctable. IL A REUSSI SA SORTIE, voila ce que disaient les fans hystériques le 15 mai, comme les femmes au tombeau le matin de Pâques.

Certes, on le reconnait, il avait raté son entrée, mais il était jeune et ne savait pas. Mais maintenant, il sait sortir!

La reconstruction hagiographique de son calamiteux quinquennat est en marche : Salvator Mundi Euronisque! La Boétie de Bush et Sénèque d'Obama! Abélard d'Angela! Alexandre de la Libye, de la Cote d'Ivoire et de l'Afghanistan!  Refondateur de la syntaxe et protecteur de la chanson carlalesque!

Le meilleur chef d'Etat que la France ait eu depuis Napoléon Le Grand, voila ce que j'ai lu sur Tweeter.

Et bien, mes frères, je vous le dis : tout ça ne durera pas deux mois. On se force jusqu'aux législatives, pour ne pas désespérer Neuilly (sur Seine). Et l'été viendra, et on partira en vacances. A l'automne, on l'aura oublié, et ce ne sont pas ses amis qui faciliteront son retour : à eux de jouer maintenant! Du reste, bizarrement, personne ne parle de ses succès dans son domaine de prédilection : la sécurité.

Le militant UMP de base en est encore dans les phases de déni et de révolte. Mais il en viendra bientôt à penser qu'il aurait été bien aise de se choisir un meilleur candidat.

Le mieux que je puisse leur conseiller, et d'abord à Mesdames Morano,  Boutin, Rosso-Debord, est de se calmer, de laisser passer de l'eau sous les ponts, et de commencer un début de commencement de réflexion (si possible).

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Aux dernières nouvelles, il serait chez lui, dans une luxueuse villa offerte par un ami des Emirats-Arabes-Unis, à l'occasion de la naissance de sa fille...