lundi 17 septembre 2012

Rouler à droite?

Vous l'aurez remarqué comme moi : on roule à droite, et sur l'autoroute, on double aussi à droite.

De mon temps, c'était interdit par le Code de la Route. Maintenant, c'est tellement habituel que j'en suis à me demander si on ne l'a pas modifié.

Deux raisons à cela : la généralisation des cruisers dans les voitures, et le fait qu'on n'a pas inventé de radars capables de constater ce délit. Donc, pas de machines à fabriquer des PV à la chaîne, et surtout pas de primes pour la flicaille. Conclusion, ce délit impuni est devenu la règle.

Cette initiative routière est devenue un "must", un incontournable. On double à droite.

On l'a bien vu en politique, où M Sarkozy de Nagy-Bocsa a tenté, vainement mais de peu, de doubler sur sa droite pour siphonner Marine, laissant NKM et Bachelot tout interdites, les laissant coites.

On le voit bien en religion, où il est de bon ton de dénoncer les fondamentalistes, tout en cherchant désespérément un accord avec eux pour les "ré-intégrer" (le mot est bien choisi), dans la "communauté", ce dont ils n'ont que faire.

On le voit très bien dans la vie courante. Il faut doubler à droite tous ceux que l'on rencontre. Pas un dîner sans blâmer le type "qui ne fait rien" tout en pestant contre les 20 milliards d'impôts. Justice sociale? Quelle bêtise : si on prend l'argent aux riches, où va-t-on!

Prendre l'argent des riches est de nature à les rendre hystériques, au sens propre. Ils sont en permanence en état de rage froide, se vengent sur le petit personnel pris à témoin de leur immense malheur. Bon, me direz-vous, on peut les comprendre...

Et bien, ça ne suffit pas. Il faut les doubler sur leur droite : il faut en rajouter, les plaindre, dire que avec les socialos, c'est toujours comme ça, ils commencent par dépenser de l'argent, et après ils taxent. La justice sociale, c'est comme les Droits de l'Homme pour le FN : une absurdité, une contre-vérité d'origine communiste.

Exemple de riche : la famille a fait fortune pendant la guerre en vendant de la dynamite aux Allemands, et a réussi depuis à vivre de ses rentes. Comme disait NS, "y z'ont bien le droit de profiter du produit d'une vie de labeur". Sauf que les petits-enfants n'ont jamais rien fichu. Mais c'est tellement dégueu ce qui leur arrive, c'est vrai, quoi, qu'on est invité à les plaindre de devoir aller en Belgique.

Exemple de classe moyenne : pas très riches, travaillant tous les deux. Ils ont oublié que la hausse de la TVA a été supprimée, mais râlent comme les riches, sans avoir les moyens d'aller en Belgique. L'unique objet de leur ressentiment est la hausse des impôts,  qu'on ne paie que pour encourager l'assistanat, c'est bien connu, et pour payer des fonctionnaires à ne rien faire, mais dans leur école, il manque 2 instit! Scandale.

La pensée unique est devenue de droite. De préférence réactionnaire, ultramontaine, du côté des riches, des dictateurs, des intégroïdes, des complotistes. Si vous ne doublez pas à droite, vous n'avez droit qu'à du mépris hautain. Pauvre c., salauds de pauvres....