dimanche 13 avril 2014

Réduire le nombre de régions en France

C'est sûrement une bonne idée de réduire le nombre de région en France Métropolitaine. Tout le monde est d'accord sur le principe, mais la mise en oeuvre sera difficile, ne serait-ce que parce que la Droite est contre, parce que la Gauche le propose, et la Gauche est contre, car elle détient la plupart des régions (toutes sauf l'Alsace, si je ne me trompe).


Je vous propose la carte de ce que nos technocrates vont sans doute proposer. Je dis ça, parce que je les ai déjà pratiqués sur le sujet.


Facile à comprendre : pour eux, Nantes et Rennes ensembles, parce qu'on y va par la gare Montparnasse ; la Normandie par évidence : on n'aurait jamais dû faire la Basse-Normandie. La Picardie est artificielle : avec la gare du Nord. Bourgogne-Franche-Comté, c'est comme si c'était fait. Rhône-Alpes, sans changement, c'est assez gros comme ça. Le Sud-Est, parce que c'est la façade méditerranéenne, avec la Corse en prime. Par symétrie, le Sud-Ouest. Et là, on se rend compte qu'on ne sait plus quoi faire de l'Auvergne et du Limousin, dont personne ne veut, et du Centre et de Poitou-Charentes, qu'on peut associer en disant qu'elles sont sur l'A10.

Outre ces inconvénients, c'est oublier que jamais les Bretons n'accepteront de dépendre de Nantes, et réciproquement : la Chouannerie pourrait reprendre. 

Idem entre l'Alsace et la Lorraine, entre Bordeaux et Toulouse, entre Montpellier et Marseille. 

Les bases sont mauvaises. Aussi je propose le plan suivant :

- La Bretagne avec la Normandie, unies par l'autoroute des estuaires et la façade maritime, et les Pays de la Loire avec le Centre sur l'axe ligérien.
- Conserver l'identité de l'Alsace et de la Corse. Du reste, Paul Bismuth se sentait en Allemagne quand il était dans le Bas-Rhin. A terme, l'Alsace pourra se rattacher au Bade Wurtemberg, et la Corse avec la Sardaigne.
- Obliger Lyon à prendre l'Auvergne, et Bordeaux le Limousin.
-Le reste s'en déduit.

A plus long terme, quand on supprimera les départements, il faudra fusionner l'Oise dans l'IdF. Mes arrières petits enfants verront peut-être un jour ce moment historique.



jeudi 10 avril 2014

Sainte Mahault

Sainte Mahaut, Mahault, Mahaud, Maheut, Maud, Mathilde, Mechtilde, Mafalda, c'est tout comme, se fête le 14 mars, en l'honneur de Sainte Mathilde de Quedlinburg, Land de Saxe, Allemagne, née Immendinger, fille du comte Dietrich de Westphalie. Elle est aussi connue sous le nom de Mathilde de Ringelheim.

Elle vécut de 897 à 968, femme de Henri Ier l'Oiseleur (Heinrich der Vogler) -divorcé de Hatheburg de Saxe-, mère de Othon le Grand, saint empereur romain germanique.

On lui a reconnu comme vertu héroïque son habitude de se lever en pleine nuit pour aller prier dans la chapelle.

Ses attributs sont : la couronne impériale (normal), un modèle d'église (elle avait fondé le couvent du coin), et une bourse (elle donnait des aumônes ou des tickets restau).

Jules César Procaccini a fait un portrait d'elle au XVIIème siècle.



Heinricus rex and Methildis regina, Chronica St. Pantaleonis, 12th century