samedi 26 septembre 2015

We have totally screwed up

Une bonne occasion de faire de l'anglais, avec ce mot maintenant célèbre du PDG de VolksWagen-US, Michael Horn, qui aux dernières nouvelles est confirmé dans ses fonctions.

Rude tâche pour ce Monsieur qui a breaké la loi aux US, ce qui est plus qu'un crime, une faute, et cela va leur coûter quelques(dizaines de ?)  milliards de dollars.

On est bien bon, parce qu'on n'en fait pas autant. Quand les US nous doivent une grosse somme d'argent, ils font baisser le dollar, et nous paient en clopinettes. C'est pour cela sans doute qu'on a renoncé à poursuivre Google, Apple et Microsoft et leurs systèmes d'évasion fiscale.

D'autre part, on savait bien que les mesures de pollution et de consommation annoncées par la pub des constructeurs étaient sous évaluées. Donc le logiciel de Volkswagen est juste un petit plus, une différence de niveau, mais pas de nature. Tous nos constructeurs truandent.

C'est vrai pour le téléphone, le béton, la grande distribution, et j'en passe. Quand on met du cheval dans des lasagnes au boeuf, on ne met pas une amende en milliards d'euros aux dirigeants, on paie le chômage des pauvres ouvriers mis sur la paille.

Je ne vous parle pas de politique, mais on pourrait trouver des analogies.

Rien de grave, je vous le dis, business as usual.

Aucun commentaire: