lundi 7 décembre 2015

La Patrie est en danger

Mes chers amis,

La défaite que la France a connue mérite un courage exceptionnel. La France, notre chère France, a été blessée par la coalition des francs-maçons, des juifs, des arabes, des roux, des "gender", des professeurs, des syndicalistes, et de tout ceux qui nous ont fait tant de mal. 

Sûr de l'affection de notre admirable armée, qui lutte avec un héroïsme digne de ses longues traditions militaires contre un ennemi supérieur en nombre et en armes, sûr de la confiance du peuple tout entier, je fais à la France le don de ma personne pour atténuer son malheur.

C'est le cœur serré que je vous dis aujourd'hui qu'il faut cesser le combat. Résignez-vous et rejoignez le mouvement pour la création d'un Etat français, pour la Patrie, la Famille, le Travail sous ma conduite, moi votre Guide Fondateur.

Le gouvernement s'éloignera des miasmes parisiens et se tiendra à Saint-Cloud. Il prendra dès demain les décisions essentielles que vous attendez. Dès aujourd'hui, signalez à la Milice vos voisins perturbateurs que nous allons renvoyer chez eux,  Les frontières seront fermées dans le sens aller, et ouvertes dans le sens retour pour les personnes, et l'inverse pour les marchandises. Le divorce est interdit, la religion catholique est la seule autorisée.

J'appelle Nicolas Sarkozy à diriger ce nouveau gouvernement : je sais que vous pouvez lui faire confiance, et il a la mienne. Il prêtera serment dès ce soir devant moi et mon successeur désigné, ma fille. Ensemble, tout devient possible. 

Vive la France, Vice l'Etat Français!

signé : le grand-père de M Maréchal.








Aucun commentaire: