dimanche 31 mai 2015

Le dernier des Républicains

Dans la nuit du 30 au 31 mai 2015, des artisans qui veulent bien travailler plus pour gagner plus, ont repeint la façade de l'immeuble de l'ex-UMP, rue de Vaugirard, pour la mettre aux couleurs de "Les Républicains".

Les militants ont voté vendredi, la COCOE a tranché : de fait, Le Monde nous apprend que la décision avait été prise il y a 6 mois.




ce qui s'appelle repeindre sur la crasse.

Avez-vous vu le logo? C'est le même que celui du FN, en plus carré.


               +        = 0
Mais ceux qui voient mal ne comprendront pas la différence, Après tout, les nationalistes peuvent être aussi socialistes. J'en ai assez de ces gens qui critiquent toujours.

Il s'est justifié, Lui-Il, répondant à ses déclarations sur la médiocrité de "Moi-Je", président actuel : "Pendant la campagne, ils m'ont traité de Laval!". La différence est que Laval a été fusillé, et Lui-Il est au Conseil Constitutionnel.

Les affaires? La présomption d'innocence! Celui qui parlait des "coupables" qui allaient être jugés ne manque donc toujours pas d'air. Il n'a pas changé, il n'a rien appris, ni rien oublié.

L'ex-Président de le République est devenu Président des Républicains, Grand bien lui fasse, malgré les 2 millions d'€ qu'il coûte à l'Etat chaque année. (Ce qui est sans doute moins cher pour nous que le bouclier fiscal, la suppression de la pub à la TV, la "libération" de la Libye, les exonérations des droits de succession et des impôts pour les Qataris, la douche au Grand-Palais et le four à pizza de son avion, et j'en oublie...)

Il ne sera plus jamais Président de la République, et il ne sera jamais mon président, quitte à courir le risque de me faire traiter d'"anti-républicain". A la droite de se trouver pour 2017 un candidat plus présentable. Je préviens d'avance que si on nous refait le coup de 2002 et qu'il est au 2ème tour, je voterais pour son adversaire, quel qu'il soit.

Je ne manquerai pas de vous le rappeler : je serai le dernier des Républicains, les vrais.

mercredi 20 mai 2015

Sutor, ne ultra crepidam!

C'est fou comme les incultes qui aspirent à nous diriger de nouveau s'emploient à nous faire croire que le latin et l'allemand ont été essentiels à leur formation. (Alors qu'en matière de culture, ils n'en ont retenu apparemment que les 3 premières lettres.)

Ich weiss nicht was soll es bedeuten, dass ich so traurig bin. Il y a pourtant de quoi!

Car enfin, les mêmes qui se riaient de la Princesse de Clèves, qui se vantaient d’avoir "relu" Zadig et Voltaire, et le magnifique roman de Victor Hugo "1793", se piquent maintenant de belles lettres, comme on en apprend à Jeanson de Sailly, à Louis-le Grand, ou à Henri IV, et s'offusquent qu'on puisse les enseigner à Argenteuil. Bref, margaritas ante porcos.

Déjà, les conseillers en comm mettaient "la Recherche" sous le bras de M Sarkozy chaque fois qu'il traversait la cour de l'Elysée, pour la photo. C'était l'hommage du vice à la vertu sous l'influence, dit-on, de Carla B.

Mais il n'y a pas que l'allemand. Chaque élève doit pouvoir bénéficier, s'il le souhaite de classes bilingues de son choix : russe-quechua par exemple. C'est une exigence d'excellence que l'on est en droit d'attendre. Sinon, on pourra mettre aux frontons de nos collèges : lasciate ogni speranza, voi ch'entrate.

Evidemment, je ne mets pas dans le même panier Mmes Boutin, Morano et Debord, parce que le collège, elles y seraient allées si elles avaient pu terminer leur cycle primaire, enfin parce que la place des femmes est à la cuisine (notez la syntaxe particulière, propre au langage actuel : exemple "la racaille, on va vous en débarrasser"). Car :

               Qu'importe qu'elle manque aux lois de Vaugelas,
Pourvu qu'à la cuisine elle ne manque pas !
J'aime bien mieux, pour moi, qu'en épluchant ses herbes,
Elle accommode mal les noms avec les verbes,
Et redise cent fois un bas ou méchant mot,

Que de brûler ma viande, ou saler trop mon pot.
Je vis de bonne soupe, et non de beau langage.
Vaugelas n'apprend point à bien faire un potage ;
Et Malherbe et Balzac, si savants en beaux mots, 
En cuisine peut-être auraient été des sots.

(et demandez leur pourquoi Molière parlait de Balzac, dont le magnifique roman "le Père Guéant" n'a paru que 2 siècles plus tard, vous m'en direz des nouvelles!)

Desinet in piscem, cette affaire...

Valete!









lundi 18 mai 2015

Science sans conscience

Que faisais-je en 1968? Je travaillais, moi. Et je continue, pour redresser la France après le chaos où l'a laissé notre futur président des Républicains, #Ripoublicains comme on dit sur Twitter.

Je vous ai fait la liste de mes miscellanées scientifiques. Ne me dites pas merci.

Le mystère de la loi de la gravitation (1) DIMANCHE 4 NOVEMBRE 2007Brèves sur la Beauté et la Vérité MARDI 20 NOVEMBRE 2007Le mystère de la loi de la Gravitation (2) MERCREDI 21 NOVEMBRE 2007Des garçons, oui! Mais des filles? MERCREDI 28 NOVEMBRE 2007Des garçons, oui! Mais des filles? (2) LUNDI 3 DÉCEMBRE 2007Silence VENDREDI 7 DÉCEMBRE 2007Probabilité SAMEDI 22 DÉCEMBRE 2007Calendriers JEUDI 7 FÉVRIER 2008Pi-eux? Pi-teux? JEUDI 14 FÉVRIER 2008Éclipse de Lune MERCREDI 20 FÉVRIER 2008 Pour vous occuper en attendant MERCREDI 26 MARS 2008Histoire de chat MERCREDI 9 AVRIL 2008Homo habilis? LUNDI 20 OCTOBRE 2008L'Univers chiffonné LUNDI 27 OCTOBRE 2008Enfin Maxwell vint... MERCREDI 26 NOVEMBRE 2008Maxwell de 7 à 77 ans MERCREDI 10 DÉCEMBRE 2008Ephémérides SAMEDI 20 DÉCEMBRE 2008Problème des 3 corps, points de Lagrange et courbes de Hill DIMANCHE 22 FÉVRIER 2009Pavés JEUDI 26 FÉVRIER 2009 Nombres MERCREDI 15 AVRIL 2009Le code RSA SAMEDI 13 JUIN 2009Nombre d'Or SAMEDI 8 AOÛT 2009Méridienne MARDI 29 SEPTEMBRE 2009Pâques MARDI 20 OCTOBRE 2009Toussaint : calendrier ecclésiastique SAMEDI 31 OCTOBRE 2009Calendrier ecclésiastique : lettre dominicale et épacte DIMANCHE 1 NOVEMBRE 2009Nombre d'Or et Fin du Monde MARDI 24 NOVEMBRE 2009Vocabulaire du calendrier JEUDI 3 DÉCEMBRE 2009Attention ! LUNDI 21 DÉCEMBRE 2009Adam et Eve LUNDI 1 FÉVRIER 2010La terre est plate MARDI 9 FÉVRIER 2010Le bon Dieu nous veut du mal MERCREDI 10 FÉVRIER 2010Poissons MERCREDI 31 MARS 2010Dis-moi, Vénus, quel plaisir trouves-tu?.... JEUDI 22 AVRIL 2010L'équation de Schrödinger LUNDI 17 MAI 2010si "2=1", alors... lundi 6 décembre 2010 DC Le mètre LUNDI 28 JUIN 2010 Attention demain, delta = 0. LUNDI 19 MARS 2012Théorème vivant, de Cédric Villani MARDI 9 OCTOBRE 2012L'année du serpent DIMANCHE 10 FÉVRIER 2013Suites en tous genres MERCREDI 24 AVRIL 2013Panique en séries VENDREDI 26 AVRIL 2013Paul Adrien Maurice Dirac JEUDI 28 AOÛT 2014Le président et moi SAMEDI 4 OCTOBRE 2014

dimanche 17 mai 2015

Sauvons la statue de Saint Jean-Paul II

Il circule sur Internet une pétition, que j'ai déjà reçue 20 fois dans ma boite mail (pour me demander de la diffuser à tout mon carnet d'adresse), exigeant de nos politiques (la dictature socialiste), le maintien de la statue de saint Jean-Paul II placée "sur un lieu public", dans la bonne ville de Ploërmel.

On ne saurait que souscrire à cette demande, et j'ai moi-même pris lors de mes voyage des centaines de photos de statues de saint Jean-Paul II. Il y en a pratiquement partout où il est passé, et encore ailleurs. C'est un personnage suffisamment historique, même au sens temporel du terme, pour que sa statue se justifie autant que celle de Victor Hugo ou de Vercingétorix.

Quizz : Où a été prise cette photo?


Seulement voila qu'une association "La libre pensée", qui est dans l'athéisme laïcard ce que Mgr Lefevre fut dans l'intégrisme, a porté plainte, et le tribunal administratif de Rennes lui a donné raison, et ordonné, non pas le déplacement de la dite statue, mais la suppression de la croix qui la surmonte (le déplacement ne serait nécessaire que si l'artiste refusait que son oeuvre soit défigurée).

Il faut dire que son érection avait déjà fait polémique : la statue a été offerte en 2006 par un mafieux russe, Zourab Tsereteli, grand ami de Poutine, fait chevalier de la Légion d'Honneur en 2010 par Sarkozy, un cadeau "pour service rendu" (sic) par le maire de Ploërmel Paul Anselin. On voudrait des détails, on n'en aura pas. 


L'objet de cette pétition me semble donc légitime, sauf qu'on ne me dit pas l'essentiel. Mais cependant je ne peux la signer, car ses attendus sont indignes et scandaleux. 

On ne nous parle que de Jean-Paul II, sans dire "saint" Jean-Paul II. Auraient-ils honte? Passons.

Il est précisé que "La Libre pensée" est une association "d'extrême gauche jacobine", ce qui est à mon avis une erreur historique, qui renvoie plus à des schémas de la Révolution française (anti-vendéenne, rappelons-le) qu'à la franc-maçonnerie laïcarde qui a conduit à la loi de 1905 sur la séparation de l'Eglise et de l'Etat. Passons.

Cette association est dite "ultra minoritaire" en Bretagne : c'est sans doute vrai, mais cela ne constitue pas un argument juridique, la loi est la même pour tous, nous en avons confié l'élaboration au Parlement et son exécution à l'Etat sous le contrôle de la Justice. La question de la représentativité  du plaignant est hors-sujet. Passons encore, mais quelle inculture!

Le tribunal administratif est qualifié "d'Etat". On comprend que dans l'esprit du rédacteur, un tribunal administratif est aux ordres du gouvernement, organe de transmission de sa volonté de détruire la religion catholique, qui est celle de la majorité du peuple breton. Quelque chose d'intermédiaire entre le tribunal révolutionnaire et les comités d'épuration de 1944. Mais quelle niaiserie! Le tribunal administratif est de l'ordre judiciaire, spécialisé dans le traitement des affaires qui concernent l'Etat, comme le tribunal d'instance gère les petits conflits entre particuliers, le tribunal correctionnel les délits, et la cour d'assises les crimes. Il y a des tribunaux d'appel administratifs, et en dernier ressort le Conseil d'Etat.

Donc un tribunal administratif a jugé que la croix devrait être enlevée, ou que la statue devait être déplacée. Je serais curieux de connaitre les attendus de ce jugement a priori surprenant, mais ma première impression est que l'avocat de Ploërmel a été en dessous de tout, car il avait de bons arguments. Ma deuxième impression est que le maire de Ploërmel a traité cette affaire par dessus la jambe, et ne s'est réveillé qu'après. Qu'il balaie devant sa porte avant d'alerter le monde entier.

Il y a des voies de recours : attendons, mais je doute qu'une pétition y change grand chose. Il suffit de bien présenter des bons arguments, avec un avocat compétent. Et si par malheur il fallait aller au Conseil d'Etat, je suis assez confiant sur le résultat. Au moins pour la statue, parce que la croix est effectivement contraire à la loi de 1905 ( "Il est interdit à l'avenir, d'élever ou d'apposer aucun signe ou emblème religieux sur les monuments publics ou quelque emplacement public que ce soit."). Les gens "qui ne sont pas Charlie" veulent effectivement revenir sur cette loi pour revenir à un catholicisme d'Etat. 

Mais là où cela devient indigne, c'est l'appel à participer à la "résistance bretonne"! NON! JAMAIS! C'est quoi, cette "résistance bretonne"? Une mafia d'agriculteurs gavés aux subventions de la PAC, des bonnets rouges qui se sont mis d’accord pour que d'autres paient pour eux, des pêcheurs qui rêvent de rebrûler le Palais de Justice de Rennes, des cléricaux qui veulent maintenir leur ordre par le goupillon?

La statue fait parait-il "parti (sic) de notre patrimoine religieux, Breton et Européen". (les majuscules à Breton et Européen sont également "sic"). En Bretagne, la France n'existe pas, sachez-le.

Ces gens qui signent de bonne foi cette pétition comprennent-ils qu'ils sont manipulés par des groupuscules réactionnaires, anti-français, cléricaux au mauvais sens du terme?

Quand on a en tant de bons pour défendre une juste cause, pourquoi mettre en avant de mauvais arguments? Pourquoi instrumentaliser "Jean-Paul II" dans une lutte politique de l'extrême droite contre les socialistes? Car c'est bien de cela qu'il s'agit.

Et ce qui est triste est l'inculture de ceux qui forwardent n'importe quoi sans vérifier, sans comprendre.

vendredi 15 mai 2015

Équations différentielles ordinaires EDO

Vous avez bien raté le MOOC de Cédric Villani et Diaraf Seck sur les équa diff!

Le mot "ordinaire" les distingue des EDP : équations aux dérivées partielles. Les EDO décrivent l'évolution dans le temps d'un certain nombre de paramètres, par exemple la trajectoire d'une balle de tennis ou celle de la lune, la diffusion de la chaleur dans une tringle, l'écoulement d'un liquide (par exemple l'air autour d'un avion). La nature est un temple où de vivants piliers sont régis par des équations différentielles.

Il ne faut pas s'inquiéter de l'ordre d'une EDO, son "degré", puisqu'elles peuvent toutes se ramener au premier ordre. En effet, la simple loi de Galilée , x'' = 0, peut se ramener au système x' = z et z' = 0. Evidemment, on gagne en dimension ce qu'on a perdu en ordre.

Elles sont plus ou moins simple à résoudre. Il y a une méthode générale quand l'EDO est linéaire : cas classique du circuit électrique RLC, X' = AX, A matrice n x n. Le résultat est un mélange de sinus et de cosinus (caractéristiques des oscillations), et d'exponentielle (amortissement ou amplification).

Mais dans le cas général, sauf astuce particulière, on ne sait pas comment s'y prendre, et même parfois, on ne sait pas résoudre explicitement les solutions, le cas le plus connu étant celui du problème des 3 corps, de type Terre-Lune-Soleil, où on ne sait faire que des approximations : il faut bien avouer qu'avec les ordinateurs, c'est plus commode qu'à la main, et c'est pourtant ce qu'a fait M le Verrier pour "inventer" Neptune à partir des perturbations d'Uranus.

Alors, on a deux pistes : l'étude globale, ou l'étude locale, et selon qu'on a un problème lagrangien (on le minimise entre le point de départ ou le point d'arrivée), ou un problème de Cauchy (on connait la position et la vitesse initiale, et on cherche à deviner ce qui se passe ensuite).

Imaginez qu'on trouve une loi de conservation, c'est-à-dire une fonction qui reste constante au cours du temps : bingo! Avec les équations de Newton, même avec beaucoup de corps, il est facile de montrer que l'énergie totale, somme des énergies cinétiques et des énergies potentielles, est constante. De même, le centre de gravité du système a un simple mouvement galiléen X = A (t-t0) + X0  . de même le moment global est conservé. Ça limite bien les capacités du système!

Variante : on peut avoir une fonction de Lyapunov : on a une fonction qui décroit constamment. Par exemple, une bille finit toujours au fond du bol, à cause des forces de frottement qui font décroître l'énergie, quels que soient les oscillations qu'elle aura faite après son lancement.

Par l'étude locale, on cherche ce qui se passe tout près du point de départ, ou près d'un équilibre s'il y en a. Alors on peut essayer de linéariser le système sur son espace tangent, en calculant son jacobien. Il sera peut-être alors possible de voir jusqu'où notre solution reste valable.

Je pourrais vous parler encore du flot, des attracteurs étranges, des cycles, du système proie-prédateur (évolution dans le temps du nombre de renards et de lapins : plus il y a de lapins, plus il y a de loups, plus il y a de loups, moins il y a de lapins, etc), des hamiltoniens. De Henri Poincaré surtout, pour son invention de l'espace des phases, et sa découverte du chaos dans le problème des 3 corps. Mais vous trouverez tout cela dans Wikipedia.






mercredi 13 mai 2015

Mme Christine Boutin égale à elle-même

J'ai collationné pour vous quelques perles de Madame Boutin, parce que je suis, comme beaucoup d'autres, à la recherche du sens de sa pensée.

Voici le dernier tweet, qui date d'hier :


Aurait-elle perdu son sang-Dupuis?

Mme Christine Boutin est président (pas présidente, ça ferait "djendeur") d'Honneur du Parti Démocrate-Chrétien, dont la doctrine est exposée là : 


Voyez son joli compte twitter : abonnez-vous, vous ne serez pas décu. Mais ne lui répondez jamais : elle vous bloque plus vite que son ombre. Constatez vous-même : elle aime les pâquerettes, son prénom s'écrit sans majuscule, elle est conseiller (pas conseillère) départemental de Rambouillet, Ancien ministre (là, ça mérite une majuscule à "ancien"). 


Elle est toujours prête à flanquer un coup de pied de l'âne, comme ici pour les municipales à Paris. Remarquez qu'elle a été entendue, puisque Mme Hidalgo a été élue. Ceux qui croivent dans la dignité de l'homme n'ont donc pas à se plaindre (oui, l'orthographe est surprenante, elle a fait ses études avant la réforme du collège).



En revanche, Mme Boutin aime bien M Copé : son" élection" à la tête de l'UMP lui inspire une joie "sereine et déterminée".
                    
Et elle aime bien se moquer, mais c'est juste amical : 
Sur les Charlie :

Sur Hollande et Ségolène, toujours, qui pourtant travaillent gentiment dans l'avion : 
Terrible en effet!

Et bien sûr, celles qui veulent ressembler aux hommes, ha ha! Elle le dit bien : triste à pleurer (ce tweet est "collector").


C'est toujours une joie de la lire chaque jour. Il y en a des dizaines comme ça chaque jour et, visiblement, elle les écrit elle-même. 
Continuez comme ça, madame Boutin. On vous aime à tel point qu'on vous étoufferait si on pouvait vous embrasser.

vendredi 8 mai 2015

Histoires

L'histoire est grande ou petite, enseignée au collège ou pas, mondiale ou devant ma porte... Tout pour attirer ma curiosité.
Ci dessus, la liste de mes blogs sur ce sujet.
Francois

PS : ne croyez pas celui qui "commenta" en critiquant l’innocence de Dreyfus. On trouve de tout sur le net. Seuls les publications de ce blog sont dignes de foi.



mardi 5 mai 2015

Pour ou contre se faire espionner par la police?

C'est le grand débat du jour : faut-il voter la loi sur le renseignement?

La réponse est oui. Je vous explique :

- qu'on la vote ou pas, les flics continueront à faire ce qu'ils veulent, et ils font ce qu'ils veulent depuis toujours, mais surtout depuis 2002, quand l'ex président de la République et futur président des Républicains est devenu ministre de l'Intérieur. Quelques procédures ont été annulées pour illégalité de l'obtention des preuves, ce qui est immoral. Nous sommes déjà massivement surveillés, donc autant "régulariser".

Autrement dit : Sarkozy en a rêvé, Hollande l'a fait. C'est comme pour les Rafales, et on ne peut être contre la vente de Rafales.

- Bruno Le Roux répondait à une objection majeure : bon, ça va bien maintenant, mais si le FN arrive au pouvoir, ça peut devenir dangereux, non? Réponse : au moment de voter, vous tiendrez compte de ce risque, et donc vous ne voterez pas pour le FN. Il ne nous dit pas ce qui se passera si, ne votant pas pour le FN, le FN passe quand même. La suite sera sans doute un détail de l'Histoire.

- Il y a des garanties dans la loi. On sait ce qu'elles valent, depuis le micro du Canard aux écoutes de l'Elysée. J'ai depuis toujours confiance dans la Justice de mon pays.

- Il parait que tout le monde se fiche de cette loi, se fiche d'être écouté, en vertu du principe bien connu : quand on n'a rien à se reprocher, hein, et bien ça m'est égal d'être écouté. Et bien moi, ça ne m'est pas égal : d'où l'intérêt du premier point : on ne me demande pas mon avis. Ils m'écoutent s'ils veulent, pas si je veux. Exemple : Les américains écoutent le téléphone d'Angela, qui s'en offusque, mais ses services secrets écoutent nos hauts fonctionnaires et "grands" dirigeants d'entreprise pour le compte des américains. Qui s'en plaint? Personne.

- Il y a aussi un argument technique : on peut faire tellement de choses maintenant, que ce serait dommage de s'en priver. Méta-données, ça veut dire : mets ta donnée. On est tracké par son téléphone mobile, par ses cartes bleues, ses passages sur autoroute (quel dommage de supprimer les portiques écotaxes : on aurait pu lire à la volée toutes les plaque s d'immatriculation). Et avec les "petites boites noires", on saura tout ce que vous faites sur votre ordi.

Quelle parade? Je n'en vois qu'une : la saturation. Même les américains n'arrivent plus à stocker les données qu'ils collectent grâce au "patriot act", malgré les immenses fermes qu'ils construisent à grand frais. La France n'arrivera pas à suivre.

Pour être sûr de continuer à être écouté, je vous annonce que prochainement, je vous donnerai la recette du cocktail Molotov (il ne suffit pas de mettre de l'essence dans une bouteille), et les plans de la bombe atomique (il ne suffit pas d'avoir de l'uranium).






lundi 4 mai 2015

Connaissez-vous les MOOC ou FLOT?

Un MOOC, c'est un cours en ligne, ouvert, massivement : Massive Open Online Course.

Le mot français est FLOT : Formation en Ligne Ouverte à Tous.

C'est massivement en anglais (avec sous-titres parfois traduits en français ou en chinois), mais on en trouve de bonne qualité en français, par des universitaires bien de chez nous, et qui ont une pédagogie bien meilleure que leurs collègues américains. (C'est pour info)

Ces amerloques font aussi des MOOC payants, mais passez votre chemin.

Pour ma part, je suis inscrit à Coursera.org où j'ai déjà suivi :
- initiation à la théorie des distributions (Ecole Polytechnique, François Golse et Yvan Martel)
-initiation à la théorie de Galois(Ecole Normale Supérieure, Olivier Debarre, Yves Lazlo)
- Aléatoire, une initiation aux probabilités (Ecole Polytechnique, Sylvie Méléard, Jean-René Chazottes, Carl Graham),
pour lesquels je n'ai qu'admiration.
-les éléments de géomatique de l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne ne correspondaient pas vraiment à mes centres d'intérêt.
- l'apprentissage de Java et de Python n'a pas dépassé le stade de ronds rouges dans un carré bleu.
- le cours "l'avenir de la décision : penser et agir en complexité" (ESSEC), bien qu’intéressant (avec E Morin) a été trop long pour mon emploi du temps.

Il y a aussi FUN France Université Numérique, soutenu par le ministère de la Recherche.
- Optique non-linéaire (Ecole Polytechnique), avec Manuel Joffre and Co : passionnant!
- Roches et matériaux (Institut Mines-Télécom),
- Equations différentielles de Newton à nos jours (UMPC : Université Pierre et Marie Curie), de l'excellent Cédric Villani et Diaraf Seck, de l'Université du Sénégal.
- MOOC Avion : introduction à la mécanique du vol (ISAE-SUPAERO) : tout comprendre si votre avion s'écrase
- Gravité : du BigBang aux trous noirs (Paris Diderot), très grand public et plutôt vulgarisateur que scientifique
-La première guerre mondiale expliquée à travers ses archives (Université Paris Ouest Nanterre la Défense (en cours)
Et à venir :
-Découper le temps : les périodes de l'histoire (Université paris 1 Panthéon-Sorbonne.)

Il n'y a donc plus de raisons de rester inculte. On peut, si l'on veut gagner des "certificats", en répondant aux problèmes et QCM proposés. Si on veut.






dimanche 3 mai 2015

Orléans libérée, mais Orléans martyrisée....

Depuis 2001, Serge Grouard est maire d'Orléans. Es qualités, il a le privilège de choisir la "personnalité" qui doit présider les fêtes johanniques, et notamment prononcer le panégyrique de Jeanne. 

Son et ses prédécesseurs choisissaient des personnes de marque : Mme Geneviève de Gaulle- Anthonioz, Mme Régine Pernoud, des gens comme ça, qui savaient qui étaient Jeanne et quelles valeurs elle portait vraiment.

En 1979, en 1982 et en 1996, les présidents de la République ont daigné recevoir cet honneur.  

Elu en 2001, notre Serge Grouard continue sur la lancée traditionnelle.
2002 : Mme Claudie Haigneré (rien à dire)
2003 : Mme Bernadette Chirac (déjà, je critique un peu)
2004 : Christian Poncelet (bon, c'est encore républicain, et puis on n'est pas député toujours, faut penser au Sénat)
2005 : Jean-Louis Debré, le filleul (spirituel) du Grand Jacques, alors président de l'Assemblée nationale. Ça pouvait se concevoir
2006 : Michèle Alliot-Marie, ministresse de la Défense. A vos rangs, fixe.

En 2007, année électorale, il fallait quelqu'un de "neutre" : ce sera Mme Hélène Carrère d'Encausse, secrétaire perpétuel de l'Académie Française, slavophile et soviétologue renommée.

En 2008, la tradition aurait voulu que ce soit le nouveau Président. Mais j'ai déjà raconté ici comment il n’en avait rien à faire, Fillon non plus, et que c'est Mme Dati qui s'y colla. 

M le Maire comprit vite la quintessence du nouveau pouvoir, cela allant de pair avec sa surenchère à droite, copiant le FN pour essayer de lui piquer ses voix, sans autre effet que de perdre son âme.

En 2009 : Denis Tillinac! Joli coup! Il y en a même qui croient que c'est un intellectuel, spécialiste de la Traite des Noirs. En fait, il est chroniqueur à Valeurs actuelles.

En 2010 : David Douillet! Bingo : encore des pièces jaunes!

En 2011 : PPDA, oui Patrick Poivre d'Arvor, le très médiatique conférencier d'Aristophil

En 2012 : année électorale : prudence : les invités sont les anciens maires d'Orléans. Gentil...

En 2013 : plus besoin de se gêner, les copains de droite sont dans l'opposition, et pas question de donner une tribune à la Gauche. En plus, Serge est très pro-anti-mariage pour tous, sans être anti-pro-mariage pour personne. 

Alors on prend un militaire. Comment être contre? Et en plus, il dira ce qu'on lui dira de dire, c'est l'avantage d'un militaire : M le Général Bertrand Ract-Madoux. Les résultats furent mitigés.

En 2014, on franchit le pas : ces cons veulent du pipeule, ils en auront : Stéphane Bern!

En 2015 : on continue. Je vous le donne en cent, je vous le donne en mille : Mme Audrey Pulvar! Non pas parce qu'elle n'est plus avec Montebourg, mais parce qu'elle fait le journal de D8, la petite chaîne qui devient grosse. Roselyne Bachelot ne devait pas être libre.

Jeanne, au secours!



samedi 2 mai 2015

La Guerre des deux Rosses, ou la journée des petits couteaux.

L'image a fait le tour du monde : Wotan a maudit sa fille Brünnehildeput! 

Non, il ne la condamnera pas à rester éternellement sur un rocher de feu, il n'a fait ça que pour l'embêter.
-
C'est qu'ils ont des problèmes de famille, Pépé et la Waschkyrie. Des problèmes de succession d'abord : le fric en Suisse va tomber aux mains des socialocommunisses, et ça, c'est grave.

Des problèmes politiques aussi : le fond de commerce du bientôt nonagénaire, c'est la nostalgie de Maurras, de Vichy,  et de l'OAS. Pour la quadra, c'est plutôt le fond du café du commerce : tous pourris, y'en a marre et faut qu'ça change, etc. Tout ça est très productif, parce que le résultat est inversement proportionnel au QI du raisonneur, et que la France se remet mal de la faillite des années blingbling.

On ne peut pas trop comparer la situation avec celles des années 30, quand Hitler a tout simplement pris le pouvoir. "Et maintenant, je n'ai plus besoin de vous", a-t-il dit aux députés qui venaient de lui voter les pleins pouvoirs.

Cependant, il fallait éliminer ceux qui auraient pu lui faire de l'ombre : le service d'Ordre qui a bien failli défenestrer les Femen ferait bien d'y réfléchir. Souvenez-vous de Röhm et de Schleicher, entre autres (29-30 juin 1934).



vendredi 1 mai 2015

Mon blog au 1 mai 2015 miscellaneesdiverses.blogspot.fr/

Mon blog au  1er mai 2015 comprend 682 articles et a reçu 2539 commentaires publiés, et un certain nombre que j'ai supprimé pour indécence, antisémitisme, racisme ou propagande nationale.

Il a commencé le 31 octobre 2007, et a eu l'honneur d'être surveillé par la NSA (qui regarde tout), par la DCRI (pour anti-sarkozysme tant primaire que secondaire, au titre de l'ennemi intérieur), par les services secrets camerounais (pour un article sur Mme Biya et SS Benoit XVI). Récemment, je constate de nombreuses visites de la Russie, je ne sais pourquoi.

Pour leur rendre hommage, j'ai crypté ce message à leur attention, qu'ils n'auront pas de mal à déchiffrer. Saurez-vous en faire autant?


Hziplab#vhg~fm}klfiir|glgzo{rmwrtmv

Pour vous éviter des fastidieuses recherches, je vous ai fait le catalogue hagiographique et ecclésiologique de ma production.