dimanche 13 décembre 2015

La planète est en danger, vraiment?

On se réjouit du succès de l'accord de Paris, et seuls les demeurés tendance crasse trouvent à y redire, les uns parce que c'est Hollande qui l'a réussi, les autres parce qu'ils estiment qu'il faut dès maintenant revenir au mode de vie des néandertaliens.

Pour vous donner un petit aperçu de l'ambiance, je vous mets ces 2 tweets :




Mais je voudrais vous alerter sur une grave faute intellectuelle : on ne parle que de "sauver la planète". Je vous parie mon paradis contre votre enfer que dans 60 millions d'années la Terre continuera à tourner autour du soleil.

Elle aura certes beaucoup changé : il y aura un nouveau continent vers le pole Nord, résultat de la collision de l'Europe, poussée par l'Afrique, et de l'Amérique du Nord. Il y aura eu des collisions d'énormes astéroïdes. Il y aura eu des périodes de glaciation, et il y aura des plantes et des animaux, mais ils auront tellement évolué qu'on ne peut savoir ce qu'ils seront. Il y a 60 millions d'années, on ne pouvait deviner que des petits mammifères allaient remplacer les dinosaures.,

En moins de 60 millions d'années, il y a de fortes probabilités pour que l'équilibre du système solaire soit maintenu : au delà, un "effet papillon" est toujours possible, et nous éjecter de notre orbite.

Le vrai problème n'est donc pas de sauver la planète, mais d'essayer de faire en sorte qu'elle demeure habitable pour nos arrière-petits-enfants. Si elle ne le reste pas, alors oui, il y aura des catastrophes pour nous. Et il ne faudra que quelques dizaines de milliers d'années à la nature pour effacer toute trace de notre passage, à l'exception des éléments radioactifs que nous avons fabriqués. Inversement, ces radiations favoriserons les mutations des chromosomes, et des bestioles en profiteront pour mieux s'adapter. Mais sans nous.


lundi 7 décembre 2015

La Patrie est en danger

Mes chers amis,

La défaite que la France a connue mérite un courage exceptionnel. La France, notre chère France, a été blessée par la coalition des francs-maçons, des juifs, des arabes, des roux, des "gender", des professeurs, des syndicalistes, et de tout ceux qui nous ont fait tant de mal. 

Sûr de l'affection de notre admirable armée, qui lutte avec un héroïsme digne de ses longues traditions militaires contre un ennemi supérieur en nombre et en armes, sûr de la confiance du peuple tout entier, je fais à la France le don de ma personne pour atténuer son malheur.

C'est le cœur serré que je vous dis aujourd'hui qu'il faut cesser le combat. Résignez-vous et rejoignez le mouvement pour la création d'un Etat français, pour la Patrie, la Famille, le Travail sous ma conduite, moi votre Guide Fondateur.

Le gouvernement s'éloignera des miasmes parisiens et se tiendra à Saint-Cloud. Il prendra dès demain les décisions essentielles que vous attendez. Dès aujourd'hui, signalez à la Milice vos voisins perturbateurs que nous allons renvoyer chez eux,  Les frontières seront fermées dans le sens aller, et ouvertes dans le sens retour pour les personnes, et l'inverse pour les marchandises. Le divorce est interdit, la religion catholique est la seule autorisée.

J'appelle Nicolas Sarkozy à diriger ce nouveau gouvernement : je sais que vous pouvez lui faire confiance, et il a la mienne. Il prêtera serment dès ce soir devant moi et mon successeur désigné, ma fille. Ensemble, tout devient possible. 

Vive la France, Vice l'Etat Français!

signé : le grand-père de M Maréchal.








vendredi 4 décembre 2015

Le Crépuscule des Déesses

Voila une vieille légende venant des profondeurs des forêts rhénanes, imprégnée de mythes fondateurs qu'il faut aborder frontalement.

Le grand-père c'est Wotan. Il se prenait pour Dieu, mais il ne croyait pas en Lui. Il croyait en la valeur de sa race, supérieure, destinée à dominer toutes les autres. Dans sa jeunesse, il s'était bien amusé en terres infidèles avec son frère Loge, dieu du feu et de l'électricité, et y avait même perdu lors d'une ratonnade un couteau marqué à son nom.

Par hasard, il avait gagné un siège de député, et perdu un oeil dans un bagarre. Par calcul, il avait réussi à trouver le Trésor magique, l'Or des Ciments. Il acheta alors son Château du Walhalla (celui qui montre tout, au sens littéral), et plaça le reste en Suisse.

De sa femme Fricka, la mal nommée, il eut des filles, les Walkyries, surnommées les "vache-qui-rit". Mais il répudia Fricka qui pour se venger posa nue dans un magazine de charme.

De ses filles, seule Brunnhilde (trompe marine, en français) revendiqua son héritage, puis l'ayant obtenu, poignarda son père dans le dos. Entourée de mâles dominants à la sexualité incertaine, elle progressait dans les sondages, profitant du pourrissement général des affaires comme les rats dans une cave abandonnée.,.

Jusqu'où ne montera-t-elle pas! Mais dans la famille, la petite fille de Wotan apparaît, toute jeunette, mais avec toutes ses dents. Elle se dit catholique, la petite Marion, qui porte le nom de son grand-père au lieu de celui de son père qui ne l'est pas. Brunnhilde avait repeint la façade sur rue de la Famille en la"dédiabolisant", selon la formule consacrée. Marion lui donne un air de vertu, au point d'attirer l'attention de l'évêque du lieu, depuis longtemps connu pour ses positions réactionnaires, et de manière si subtile que dans les paroisses, on crut qu'elle était bénie par l'Eglise, surtout pour avoir, contrairement à son illustre Tante, dénoncé le "mariage pour tous". Cette alliance du bigot et du fagot allait la faire triompher dans toute la région du soleil du midi, quand sa Tante n'aurait que celle des brumes du Nord.

La fin de cette famille fait l'objet de plusieurs versions, selon les sources. Dans l'une, le grand-père meurt, et avec lui disparaît le clan des vétérans, celui des néo-collabos anciens combattants de l'OAS. La colonne vertébrale atteinte, le front s'effrite. Dans une autre, les turpitudes financières sont enfin traitées par la Justice, et le front s'effondre. Dans tous les cas, cela finit par des catastrophes terribles, et de grands malheurs pour le peuple un moment abusé.

mercredi 2 décembre 2015

La crèche et le cochon

Ma petite-fille m'apporte une lettre, où je lis, ou plutôt déchiffre :
"chere meussieu  barouin, on ma dis de t'écrir pour avoir une creche dans ma mairie..."

Je vous passe la suite. Je lui demande pourquoi elle écrit cette lettre.
-"Mais Papie, c'est au caté! la dame elle a dit qu'il fallait écrire à un vilain monsieur de l'AMF, je sais pas ce que c'est, qui veut interdire les crèches dans les mairies."
- M Baroin, est le président de l'association des maires de France, c'est un Républicain (LR ex-UMP) tendance chiraquienne. La crèche est un symbole chrétien qui a sa place dans les églises..
- Ben justement, la dame a dit qu'il fallait affirmer notre héritage judeo-chrétien et mettre des crèches partout dans les mairies!
-Et la dame, elle est d'accord pour qu'on en mette dans les supermarchés?
-Non, elle a dit que dans les magasins, c'était pour nous faire dépenser de l'argent. C'est pas bien. Les crèches dans les mairies, c'est pour embêter les arabes, pour pas qu'ils viennent réclamer des allocs qu'on veut plus leur payer!
-Tu es sûre qu'elle a dit "arabe", et pas plutôt musulman?
-Ben Papie, elle a dit que c'était pareil. Ils ont plein de femmes, encore plein d'enfants, et vivent des allocs sans rien faire à part préparer des attentats.
Elle a dit aussi que la crèche de la mairie serait inaugurée par une soupe au cochon, saucisson-vin-rouge. C'est une bonne idée! Comme ça, ils ne pourront pas venir.
- Voila bien notre héritage judéo-chrétien!
- Elle a dit aussi qu'on était en dictature, que le gouvernement avait fait une loi pour empêcher les manifs pour tous. Mais elle a dit qu'elle s'en fichait parce qu'elle invite les candidats aux régionales et qu'ils viennent tous la soutenir.
- C'est classique en période électorale : on promet pour attirer le chaland.
- Oui, mais elle sait déjà pour qui elle va voter! Elle nous a dit de ne pas le dire, mais on peut dire que dimanche, elle mettra son manteau bleu marine, et demande aux parents d'en faire autant, pour la défense de la civilisation blanche, de Charles Martel à Louis XIV en passant par Napoléon...
- Et à l'école, on vous dit quoi?
- La maîtresse, elle veut mettre un sapin de Noël, c'est même pas écolo. De toutes façons, je ne l'écoute jamais, elle est communiste comme tous les profs!