samedi 31 décembre 2016

Mille excuses

Oui, je vous dois mille excuses, sans s à mille, parce que je ne vous ai pas fait beaucoup de posts cette année. Et pourtant, depuis la création de ce blog le 31/10/2007, j'ai écrit 712 posts, plus 28 qui sont restés à l'état de brouillons. Voyez que mon audience est internationale, avec 55 081 pages vues :

EntréePages vues
France
27750 (50%!)
Allemagne
5705
États-Unis
5041
Russie
2600
Ukraine
891
Suisse
751
Belgique
614
Pologne
613
Royaume-Uni
559
Pays-Bas
483

L'intérêt que me portent l'Ukraine et la Russie me surprend toujours. Quant aux USA, je suppose qu'ils remplissent les fermes de la NSA dans des bunkers au fond des Rocheuses.

Les articles les plus lus sont : 
Entrée
2194

1 juin 2009, 8 commentaires
1073

26 août 2009, 11 commentaires
958

5 sept. 2009, 3 commentaires
847

655

12 déc. 2008, 6 commentaires
537

533

28 nov. 2007, 6 commentaires
518

18 juin 2012, 1 commentaire
404




Il faut dire que je suis le premier référencé sur Google et Qwant pour la phrase "Laurent serrez ma haire avec ma discipline", vous pouvez vérifier. J'en déduis que les boutonneux qui doivent tartiner sur Tartuffe essaient de me pomper en douce.

L'autre surprise est ma rubrique pseudo-hagiographique : Aliénor, Sixte, Bérénice, Côme doivent être des prénoms à la mode et  le site soi-disant de référence http://nominis.cef.fr/ fait sans doute défaut. Une réforme de la Curie s'impose, et pas que pour ça. 

Oui, j'ai moins écrit de posts, et pour une raison simple. J'avais commencé en prenant conscience de l'arnaque que constituait la présidence de ce petit monsieur de Sarkozy, et je vous détaillais dès la fin 2007 les entourloupes qu'une étude attentive de différents documents, comme les RGPP, m'avait permis de décoder.  Je suis assez content que cette opinion construite il y a près de 10 ans soit maintenant largement partagée, à se demander qui a bien pu voter pour lui en 2007 et 2012. On a tort d'avoir raison trop tôt.

Le résultat est que je fus progressivement harcelé parce qu'on appelle la fachosphère, ou la cathosphère, ou le Sens commun, que sais-je. Des anonymes courageux m'ont systématiquement injurié, trollé, pourri dans des commentaires parfois cradingues. J'en ai modéré beaucoup, et laissé passer quelques uns. De temps en temps je leur mets un cours de physique quantique : ça me défoule et ça les rend pantois.

2017 est un nombre premier, à la différence de 2016 qui est égal à 2^5 * 3^2 * 7. Ce ne sera donc pas une année normale, je vous la souhaite d'ailleurs meilleure que la précédente. 

Premier objectif : après Sarkozy, éliminer Valls-la-Police!

我法国人


lundi 7 novembre 2016

Marine Trump vs Donald Sarko

Un match Sarko-Le Pen au deuxième tour des élections présidentielles (françaises) serait un événement dévastateur, comme celui que connaissent les américains en ce moment : comment choisir entre 2 candidats alors que l'on ne veut ni de l'un ni de l'autre?

Les US sont bloqués : on verra bien qui de CrookedHillary ou de MegaloTrump sera élu(e), mais c'est un jeu à somme non nulle, ils sont perdants dans les deux cas. Mais je ne joue pas à leur jeu, je ne suis pas électeur chez eux, and God bless us all.

Mais en France, on peut encore agir pour éviter la catastrophe : on est avant les primaires. L'idée de base est que Marine a le plus de chance de gagner au deuxième tour contre Sarkozy que contre quiconque. Le FN s’apprête en masse  à aller voter Sarko aux primaires de la droite : NKM a dénoncé la "pollution" de cette primaire par le FN lors du dernier débat (celui où elle a dit qu'elle avait fait son service militaire sans avoir eu à balayer la cour de la caserne... L'allusion m'a échappé :il n'y a pas de cour à Balard).

Donc, il faut aller voter à la primaire de la droite et voter pour n'importe qui sauf Sarko. Au premier tour, ce n'est pas forcément indispensable, mais ce sera obligatoire si par malheur le mafieux est au deuxième tour. 2€, certes, mais ça en vaut la peine.

Si tout se passe bien, Sarko devrait être éliminé de la candidature, et ne pourra donc pas échapper à la Justice qui le cerne de toutes part, lui et tout son premier cercle d'admirateurs (Dati, Hortefeux, Squarcini, Guéant, etc.)

En cas d'échec de cette stratégie, le problème demeure si comme l'annonce tous les sondages, la fille à Jean-Marie est au deuxième tour. Deux hypothèses : MLP contre Sarko, MLP contre un autre.

Contre un autre, c'est simple, il faut voter pour cet autre. Si c'est contre Sarko, il faudra se résoudre à voter Le Pen. Tout sauf Sarko, pour la morale, pour la France, pour notre dignité.

Mais tout sauf ça, tout pour éviter d'avoir à choisir entre la peste ou le choléra. Donc votez aux primaires de la droite, signez leur papier quitte à vous parjurer, payez vos 2€, bref faites un effort pour éviter le pire.

Bisous.

vendredi 15 juillet 2016

Hâte en tas

Un nouvel attentat à Nice et déjà certains, qu'on identifiera facilement, ont du mal à cacher leur jubilation. Le patron de la DGSI l'a dit récemment : les groupuscules néo-nazis, skinheads et réacosphères de tout genre appellent à la guerre civile, revendiquent l'amalgame et la stigmatisation.

Plus prosaïquement, la droite va demander l'état de siège (tous les pouvoirs passent à l'armée qu'on a vue et complimentée justement hier), le gouvernement va hésiter à le faire mais finira par faire encore plus de surveillance de masse, et le FN va engranger des voix. Tout ceci ne servira à rien, mais ça rassure les bons français.

Vous feriez mieux comme moi de lire le rapport de LA COMMISSION D’ENQUÊTE relative aux moyens mis en oeuvre par l’État pour lutter contre le terrorisme depuis le 7 janvier 2015, et notamment le tome 2, avec les comptes-rendus des auditions, qui fait 983 pages, et que je n'ai pas encore fini. Désolé.

Il y a notamment les PV d'auditions qui étaient sous huis clos. Ce n'est peut-être pas exhaustif, au sens que certains "secrets" ont été gardés, et ce n'est pas illégitime. On en apprend cependant assez pour comprendre que le problème n'est pas à la base, mais dans une inorganisation coupable du ministère de l'Intérieur, quand le ministre de l'Intérieur comme tous ses prédécesseurs ne fait que défendre ses troupes pour ne pas les peiner davantage dans les difficultés, ce qui n'est pas complètement légitime du coup.

Vous y verrez par exemple que le chef du RAID avoue ne rien y comprendre dans l'articulation des forces d'intervention ; que lorsqu'il y a conflit entre le GIGN, le RAID, la BAC (Brigade anti-commandos, à ne pas confondre avec la BAC Brigade anti-criminalité), les FIPN et autres, ça passe par une répartition soit géographique, soit par une décision du PPP, du préfet, du DGPN ou du ministre ; qu'on définit alors un "menant" (le chef) et le concourant (celui qui aide le menant) ; que pas exemple, le RAID était avec le GIPN à Dammartin-en-Goële, c'était pour leur donner des infos que les gendarmes n'avaient pas.

Et puis il y a quelques perles, que j'ai commencé à noter.

Mme Caroline Langlade. (témoin, victime ): Au bout d'une heure, j'ai rappelé la police en chuchotant puisque le terroriste était toujours derrière la porte, et mon interlocutrice m'a demandé de parler plus fort. Je lui ai expliqué ma situation, ce à quoi la policière a répondu que je bloquais la ligne pour une réelle urgence. Je ne vois pas ce qu'il peut y avoir de plus urgent que quarante personnes menacées d'une mort imminente. J'ai parlé un peu plus fort et tout le monde m'a demandé de me taire car je mettais la vie de tout le monde en danger. La policière s'est énervée et m'a raccroché au nez en me disant « Tant pis pour vous » ... Et l'entrée de la BRI dans la loge fut d'ailleurs le seul moment où j'ai cru mourir.

M. le président Georges Fenech. J’ai cru comprendre qu’une personne, victime du tir
non pas d’un terroriste, mais d’une force d’intervention, ne relèverait pas du Fonds de garantie.
Mme Françoise Rudetzki. Ce n’est pas nous qui en avons décidé ainsi. Cela vient du
Parquet. (Donc, il faut analyser les blessures des victimes afin de déterminer si elles ont été faites par un terroriste ou par un tir ami : vous n'êtes pas indemnisé de la même façon).

M. le président Georges Fenech. Vous avez empêché ce jeune homme que vous évoquez d’entrer dans le stade ?
M. Omar Dmougui. Oui.
M. le président Georges Fenech. Comment ?
M. Omar Dmougui. Tous les policiers sont partis vers l’endroit où a eu lieu la première explosion. C’était le chaos, la porte G était ouverte, et le kamikaze a voulu entrer dans le stade.
M. Olivier Falorni. Quand la première explosion s’est produite, étiez-vous encore quatre ou vous êtes-vous retrouvé seul ?
M. Omar Dmougui. Tout le monde s’est sauvé. Derrière moi, les employés de la société Stand’Up, qui s’occupaient des fouilles, sont partis. Je me suis retrouvé tout seul. Les femmes et les hommes employés par la société Stand’Up pour faire les palpations se sont tous sauvés après la première explosion. J’ai tourné la tête : il n’y avait plus personne. Ceux qui étaient là-bas pourront vous dire qu’il n’y avait personne.

  
Me Patrick Klugman, avocat au barreau de Paris. J’ai tenu à venir aujourd’hui devant vous avec M. Samuel Sandler parce que, bien qu’elle ne fasse pas l’objet de votre commission d’enquête, vous avez compris des propos non concertés de mes confrères Samia Maktouf et Olivier Morice que l’affaire Merah a été matrice des actes de terrorisme qui ont visé notre pays. Les racines de cette matrice remontaient d’ailleurs à l’affaire d’Artigat, citée par Me Maktouf, la première à avoir conduit devant un tribunal les filières de l’Ariège, dites du Sud-Ouest. Sont déjà présents tous les protagonistes que l’on retrouve directement à l’oeuvre dans les attentats des 12, 15 et 19 mars 2012 à Toulouse et Montauban, et dans la préparation, perpétration ou revendication des attentats du 13 novembre à Paris. Tout nous ramène à l’affaire Merah.

Tout ceci est public, il suffit d'aller lire sur le site de l'Assemblée Nationale. 

samedi 2 juillet 2016

la mécanique quantique des champs

Je suppose que comme moi, vous en avez assez de la pluie, du foot et de ses fanzones, du tournant sécuritaire, absurde et contre-productif  de notre caudilliño national, du Tour de France et autres calamités françaises, anglaises et mondiales.

Aussi, je voudrais vous parler de la théorie quantique des champs. Curieusement, on trouve une pile de littérature et de MOOC sur la mécanique quantique, l'équation de Schrödinger et les relations d'incertitude de Heisenberg. Mais pas grand chose sur la mécanique quantique des champs, qui pourtant a été mise au point par Dirac, un génie pseudo-schizophrène, dans les années 30, puis par Feynman vers 1940, un autre génie, mais du genre très rigolo.

Une explication, peut-être, est que l'approche en est très matheuse, et pourrait apparaître comme rebutante. Cependant, une fois qu'on a compris la définition des opérateurs hermitiens, dont l'inverse est égal à la transposée de leur conjugué, ça devient assez simple. Et on peut enfin traiter le problème des particules dans le cadre de la relativité.

L'erreur serait de considérer que des particules se choquent comme des billes de billard, en un point donné, à un moment donné. En réalité, il y a de l'indéterminisme quantique, un espèce de brouillard où on peut voir ce qui y entre, ce qui en sort, mais pas de savoir ce qui se passe dedans.

Une première idée consiste à partir de l'équation de l'énergie d'Einstein E²= p²+m² (dans un système d'unités où c=1), et d'y appliquer le formalisme de Schrödinger : on aboutit à l'équation de Klein-Gordon :(\square +m^2)\psi(t,x)=0
avec deux conséquences : le résultat ne peut concerner que des particules de spin nul : les pions, le boson de Higgs, et c'est à peu près tout. D'autre part, le calcul introduit naturellement des particules d'énergie négative [puisque (-E)²=E], et la découverte a été de dire qu'il s'agissait d'antiparticules et non de solutions parasites.

Le calcul des probabilité se fait en évaluant l'amplitude de transition entre les entrants et les sortants, qui apparaît comme un quadrivecteur-courant.

Une deuxième idée de Dirac a été de chercher la fonction d'onde comme un spineur à 4 composantes complexes, et de partir de l'équation de Schrödinger dans lequel le hamiltonien serait de la forme  a.p+bm    , a et  étant des matrices 4x4 hermitiennes assez subtiles, dites matrices de Dirac, et p l'opérateur -i nabla. Comme cela, on comprend le spin des particules, et on explique très bien le spectre de l'hydrogène.


Tout ceci conduit à des calculs compliqués, mais Feynman 10 ans après, s'est demandé pourquoi les particules prenaient tel chemin plutôt qu'un autre dans le "brouillard" de l'interaction. Et il a retrouvé le principe de Fermat, défini au  XVIIème siècle pour la lumière : le bon chemin est le plus court, autrement dit l'intégrale de son action est stationnaire (toute petite modification autour du bon chemin est forcément plus coûteuse). Et Feynman a inventé ses fameux diagrammes 
Ici une particule interfère avec un potentiel électromagnétique : on a les 3 points d'entrée et de sortie, et on peut appliquer les relations de conservation, de l'impulsion, de la charge, et calculer l'amplitude de transition. Le point de "rencontre s'appelle le "vertex".

Les champs ne sont plus des champs, ce sont des particules : le photon pour la force électromagnétique, le graviton (pas encore trouvé) pour la gravité, les gluons pour l'interaction forte et les bosons lourds Z et W pour l'interaction faible.

Il peut y avoir création de paires, si l'énergie est suffisante. Et, à cause des fluctuations quantiques, ça peut arriver dans le vide ; le vide n'est pas "vide", il n'est pas "rien". Comme dit Etienne Klein : "Je : Néant Vide Rien".

Voila, c'est tout pour aujourd'hui.

mercredi 15 juin 2016

Corrigé du bac philo 2015

Sujets de la Série L : 

Sujet 1 - Le réel se réduit-il à ce que l'on en perçoit ?
Non évidemment. Le soleil existe même quand je dors. La CGT ne se réduit pas aux casseurs, ce sont des travailleurs honnêtes qui défendent leurs avantages acquis, et ils en ont bien le droit. Attention aux merdias qui veulent me faire avaler n'importe quoi, les droits de l'homme, l'islam tolérant, et autres fadaises.

Sujet 2 - La politique est-elle l'affaire de tous ?

Oui, camarades, la politique est l'affaire de tous car tout est politique! Ne la laissons pas aux banquiers, car la finance tue. Ne la laissons pas aux politiciens, qui mangent dans la main des banquiers! Celui qui s'abstient devient complice du système, mais cependant seule la Révolution sera la vraie politique, et elle sera faite par le Peuple pour le Peuple. (bon, ça c'est la version gauchiste, ça peut passer, ça dépend du correcteur. )

(On peut essayer une version de droite : )

Oui, chers concitoyens, il faut affirmer nos convictions, et ne pas laisser encore le pouvoir à cette clique indigne qui ne nous représente pas. Nous devons voter, dès la primaire, pour donner le pouvoir à un homme providentiel, expérimenté, qui nous protégera des invasions barbares et réduira nos impôts, auquel nous confierons notre Destin pour la défense de notre Patrie, pour le Travail et la Famille, dans la fidélité à nos valeurs chrétiennes, telles que Clovis, Jehanne d'Arc et le Maréchal nous les ont montrées. etc... (la terre, elle, ne ment pas...)

Sujet 3 - explication de texte : KANT, Doctrine de la vertu, 1797.


Extrait du texte inclus dans le sujet : L'adversité, la souffrance et la pauvreté constituent de grandes tentations de transgresser son devoir. L'aisance, la force, la santé et la prospérité en général, qui s'opposent à cette influence, peuvent donc aussi, à ce qu'il semble, être considérées comme des fins qui sont en même temps des devoirs, à savoir le devoir de favoriser son propre bonheur et de ne pas orienter le bonheur uniquement vers autrui. [...]

Les américains ont bien fait de mettre dans leur constitution que l'objectif de la société est la poursuite du bonheur. Et le bonheur, c'est l'aisance, la force la santé! Les pauvres ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes, à leur paresse, à leur inactivité. Salauds de pauvres! Oui, ils sont tentés de voler pour manger et se vêtir! Sous une forme moderne, ils vivent des allocations, ne se lèvent pas le matin, et vont manifester : ils transgressent leur devoir. Il faut donc être riche, pour avoir la force de les mater, et la santé pour profiter du calme qui permet de bonnes affaires.

Conclusion : Kant n'est pas seulement incompréhensible, mais il dit des énormités, défendant l’égoïsme social, de classe aurait dit Marx, aux dépens de la solidarité pour l'ensemble  de la population.

Sujets de la Série ES : 
Sujet 1 - L'histoire peut-elle éclairer l'avenir ?

Elle devrait. Mais qui la connait encore, après les réformes calamiteuses des programmes? On sait tout sur le commerce triangulaire, mais rien sur  l'histoire de la décadence et de la chute de l'Empire Romain, sous les coups des envahisseurs barbares qui ont fait un Grand Remplacement.

On nous parle de la Shoah, mais on ne nous dit rien sur la façon dont M Hitler a pris le pouvoir en 1933 : par les urnes, s'alliant avec les communistes pour écraser les socialistes, avant de se retourner contre eux. Cela devrait interpeller M Mélenchon, mais non, il préfère scier la branche sur laquelle il se croit bien assis.

On dit que ceux qui ne connaissent pas l'histoire sont condamnés à la revivre. Chacun est amené à faire sa propre expérience, quitte à se lamenter après.

L'histoire peut éclairer l'avenir, mais en pratique ça ne sert pas.


Sujet 2 - Être libre, est-ce ne rencontrer aucun obstacle ?

Non bien sûr! Ma liberté s'arrête là où commence celle des autres. Pas de liberté du loup dans le poulailler! Bon, c'est ce qu'il faut dire, pour avoir une société harmonieuse, et une bonne note au bac.

Mais, dans la réalité, il en va tout autrement. Etre libre, c'est avoir suffisamment de ressources pour pouvoir bousculer tous les obstacles sur ma route. M Hortefeux est libre de rouler à 170 km/h parce qu'il est ancien ministre de l'Intérieur. Ma liberté est celle de mon rapport de force. Malheur aux faibles! Il n'est pas de problème qu'un peu d'argent ne puisse régler. Il n'est pas d'obstacle qu'un peu d'entregent ne puisse contourner.

Sujet 3 - Explication de texte : René DESCARTES, Principes de la philosophie (1644)
Extrait du texte inclus dans le sujet : Ce n'est pas l'espoir d'une récompense qui nous pousse vers nos amis, nous pensons que l'amitié doit être recherchée pour elle-même et que tout son prix vient de ce qu'on aime et est aimé. Les vrais amis sont bien éloignés des gens qui ramènent bestialement tout au plaisir et cela n'a rien de surprenant : comment pourraient-ils élever leurs regards vers quoi que ce soit de haut, de magnifique et de divin, alors que toutes leurs pensées s'abaissent vers un objet si vil et si méprisable. [...]

Ah l'admirable moraliste que ce monsieur Descartes! Ce qu'il dit est touchant, et l'on croirait déjà entendre Rousseau et sa société parfaite. Les bons amis sont là pour, avec moi, élever leurs regards sur quoi que ce soit de haut, de magnifique, de divin! Enfin voyons! Mes bons amis viennent avec moi voir les matchs de foot en emportant ce qu'il faut de bouteilles de bière. Mais Descartes fait le délicat, et ne voit dans le plaisir que ce qui est bestial. Il ne sait pas ce qu'il perd, mais rien ne vous empêche de rester chez vous à lire des poèmes...



Sujets de la Série S : Scientifique
Sujet 1 - Le désir nous éloigne-t-il du vrai ?

Tout-à-fait! Absolument et définitivement! Car le désir est de l'ordre du passionnel, contre lequel aucune raison, aucun argument ne peut lutter. Il m'emporte, avec ses illusions et sa violence, obscurcissant ma pensée et m'emmenant dans des rêves , où je ne trouverai sûrement pas la vérité.
"Plonger au fond du gouffre, Enfer ou Ciel, qu'importe ?
Au fond de l'Inconnu pour trouver du nouveau !"


Sujet 2 - La technique ne sert-elle qu'à nous rendre maîtres de la nature ?
Non.


jeudi 19 mai 2016

J'aime ma Police, je l'adore même...

Je me souviens de toutes les méchancetés que la Manif pour Tous avait dit sur la Police :

Bon, d'accord, c'était la Gendarmerie qui étouffait ce jour-là le peuple : mais c'est pareil, ou presque. Le tweeto aime les Bonnets Rouges, les corses et les Veilleurs, tous de grands démocrates respectueux des lois.

Et là un monsieur qui a le ن, ce qui prouve qu'il est un bon catho qui aime son prochain, avec le я (il aime aussi Poutine, et veut une révolution "nationale", cléricale et autoritaire), qui nous rappelle que la Police de Valls "gaze" femmes et enfants, et prend les zadistes de NDDL à témoin!

Personnellement, je déplore le manque de culture de ces braves gens (il y a des milliers de tweets comme ça...), parce qu'ils auraient pu aussi évoquer : 
  • le 6 janvier 34, 
  • la rafle du Vel d'Hiv en 1942, 
  • la féroce répression de Jules Moch (un bon socialiste comme Valls) en 1948,
  •  les ratonnades du "Préfet" Papon en 1961 (quand les bougnoules ont été jetés à la Seine),
  • mai 1968, qui s'est plutôt bien passé, mais après quoi, le quartier latin a été occupé pendant 6 ans par des centaines de cars de police qui stationnaient 24/24 en lisant PlayBoy, 
  • les voltigeurs de Môssieur Pasqua en 1986 avec le tabassage à mort de Malik Oussékine. 
Et je dois en oublier. Ça justifiait hier que 2 députés, la petite Le Pen qui est si mignonne, et Gilbert Connard (comme dit le père)
viennent soutenir nos glorieuses Forces de l'Ordre. C'était un peu inutile, puisque ce glorieux corps d'élite votent déjà massivement pour le Front, et se préparent à la prise de pouvoir par la Marine nationale.

Ce qui est vrai, c'est que la Police (toujours aux ordres) sait maintenir l'ordre avec une main de fer dans un gant de fer, et que son boulot habituel est plutôt de taper sur les manifs gauchistes, les casseurs, la racaille auvergnate, les ennemis de l'intérieur, les zadistes, les communistes, enfin tout ce qui empêche l'économie de bien fonctionner. Il leur arrive aussi de manifester, contre Badinter par exemple, qui les a privés de la peine de mort, mais c'était justifié : la dictature socialisse...

Evidemment, quand il y a une manif des beaux quartiers, ils ne font pas trop la différence, d'où les bavures extrêmement regrettables, dont fut victime, hélas, cette grande figure nationale de Christine Boutin.
Alors, c'est trop injuste le procès qu'on leur fait. Ils ne font que leurs travail. Il est dur, c'est mal payé, et avec  les 35 heures, ils ont plein de rendus et de d'heures supp à récupérer.

Personnellement, je pense que s'ils n'avaient pas été instrumentalisés pendant 10 ans par l'autre regretté Sarkozy pour racketter les français avec sa "culture du chiffre" destinée à abonder par les fonds de concours le budget de l'Intérieur par des contraventions données à tort et à travers, budget dont une part était prélevée en liquide par leur maître à penser le prévenu Claude Guéant, ils trouveraient d'avantage de soutien parmi la population. Aimez-les flics, adoptez-en un!

Rien à voir avec le fait que ce matin, allant dans un commissariat de police chercher un papier qu'eux seuls peuvent donner, je me suis fait jeter comme un malpropre. Et le pire, c'est que je ne peux faire cette démarche que dans ma commune de résidence. CQFD.

mardi 29 mars 2016

MM Hollande et Valls, c'est terminé.

J'en suis désolé pour vous, mais c'est terminé pour vous. Vous ne m'avez pas écouté, il ne vous reste plus qu'à assumer vos inconséquences.

Je ne vous reproche pas les hausses d'impôts, ni le blocage des retraites, ni vos tentatives de modifier le code du Travail. Sur le fond, je pense qu'il faut bien rembourser les cadeaux fiscaux de M Sarkozy, limiter le montant de la dette et moderniser le pays.

Je ne me joins donc pas aux glapissements de la Droite pour laquelle vous pouvez tout faire sauf toucher à leurs sous et mettre des SDF dans le XVIème arrondissement. Mon seul bémol serait pour regretter que le statut de la Fonction Publique ne soit pas appliqué, soit pour virer les profiteurs du système , soit pour mettre aux 35h le personnel administratif de l'APHP qui déjeune, les veinards, sur leur temps de travail tout en se plaignant d'avoir trop de travail.

Non, ma critique, définitive et sans appel, est d'être tombé dans le piège des terroristes. On a un Etat d'Urgence, mais paysans, taxis,  profs, et l'ex-général déchu Piquemal manifestent dans la rue sans problème, malgré les interdictions. Vous avez fait des milliers de perquisitions, dévastant des appartements avant de vous apercevoir que vous vous étiez trompés d'étage. Tout ça pour quoi? Des clopinettes. Depuis le 14 novembre, la seule planque intéressante était à Argenteuil, mais vous ne l'avez trouvée que la semaine dernière.

En revanche, des millions d'honnêtes gens subissent les brimades de vigiles incultes, qui veulent voir ce qu'il y a dans le coffre de MA voiture entrant dans MON parking, qui me font ouvrir ma parka pour entrer dans le centre commercial, dans une simple bibliothèque. Ils ne comprennent pas que si j'étais un terroriste, ils seraient morts avant de me poser la question. Ça ne sert à rien. A RIEN. Mais ça coûte, un argent qui serait mieux employé ailleurs.

L'armée française est en burn-out, et vous maintenez "Sentinelle" qui ne sert qu'à rassurer les touristes japonais devant la Tour Eiffel. Mais prenez donc des intermittents du spectacle! Ca rassurera les japonais, et ça sera aussi utile, et comme ils ne seront plus au chômage, on gagnera de l'argent.

Le problème fondamental, je vous l'ai déjà dit, c'est l'incompétence crasse de la haute hiérarchie policière, et la gestion néfaste des syndicats de chaussures à clous. On couvre les bavures, on pique de l'héroïne sous scellés, et c'est un scandale quand enfin un type qui se servait en liquide dans les indemnités s'est fait prendre. On alimente la guerre des polices, et on félicite le Raid qui a réussi l'exploit de tirer à Saint-Denis 5000 cartouches, dont 4990 entre eux et par derrière, lors de l'assaut.

Face au désordre, vous avez fait le choix de l'injustice, vous la mettez dans la Loi et dans la Constitution. Face aux terrorisme, vous avez fait le choix de la brimade pour tous les bons citoyens, sans faire celui de réformer vos services de renseignement. Vous préférez vous moquer d'Angela pour les migrants, et des belges pour leurs ratés. Mais balayez donc devant votre porte!

Vous avez mis en pratique ce que la Droite voulait faire, une variante du Patriot Act, tout en le niant. Elle s'en réjouit secrètement , vous lui laisserez un outil tout prêt pour la surveillance de masse, il n'y a plus de garde-fous. Un décret non publié au JO permettra à tous les fascismes de faire ce qu'ils veulent. Et  pendant ce temps, les terroristes se baladent et vous baladent. A chaque attentat, on nous dit que les auteurs étaient "défavorablement connus des services de Police", et on se demande comment ils ont pu échapper à votre vigilance. Mais la question n'est pas posée, car ce serait une atteinte à nos courageux policiers qui, etc.

Grâce à vous, les terroristes ont déjà gagné. On ne peut plus prendre l'avion ou le train sans avoir l'impression d'une prise d'écrou. On ne peut plus avoir un sac-à-dos sans devoir l'ouvrir tous les 100 m. Si on n'a pas de sac-à-dos, il faut vider ses poches de toutes ses clefs, pièces de monnaie, portefeuille, téléphone, boite de médicaments, et j'en oublie.

En parodiant Churchill, je dirai que vous aviez le choix entre le terrorisme et nos libertés, que vous avez choisi de restreindre nos libertés, et que vous aurez quand même des terroristes. Tout ça, je vous en tiens pour responsables, et je m'en souviendrai.

dimanche 28 février 2016

Sainte Adèle

Noble femme que sainte Adèle, son nom le dit! et qui a donné aussi Adélaïde, Adeline, Alais, Alcyde, Alice, Aline, Alis, Alison, Alix, Azalais, Adleida, Adelheid, Alke, Aletta, Elsje

Notre Adèle fut de bonne famille, les Hugobertides, qui vivaient dans le Palatinat  au début du VIIIème siècle. Elle a été la grand-mère de saint Grégoire d'Utrecht qui convertit l'Allemagne (il reste du boulot, par ailleurs), la belle-mère de Adalbert duc d'Alsace (les  Etichonides), la belle-soeur de Pépin de Herstal (les Pépinides), et une grand-tante de Charlemagne et des Carolingiens.

Deux remarques :
1 on n'est pas bien sûr de tout ça, et les historiens (sérieux) se déchirent entre eux pour établir une généalogie, et il n'y a rien sur Geneanet.
2 considérant le nombre d'ancêtres qu'on avait au VIII siècle, il est à peu près certains que tous les bons français peuvent la compter parmi eux.

Ce n'était pas suffisant pour sa gloire : veuve, elle entra dans les ordres, et fonda l'abbaye de Pfalzer, près de Trèves. Pfalzer, ça fait palatinois, non?

On la fête le 24 décembre, si bien que les Adèle n'ont jamais de cadeaux à cette occasion.

Je vous ai mis la plus belle photo de sainte Adèle que j'ai trouvée.
 Les Québécois ont donné son nom à un de leurs patelins, au Nord-Est de Montréal, dans les Pays d'En-Haut.

lundi 22 février 2016

Messieurs les Anglais, tirez-vous les premiers.

C'est au moment où les Anglais tentent de sortir de l'Europe qu'on célèbre le centenaire de la bataille de Verdun. Et inversement. Est-ce un hasard? Je ne crois pas.

La bataille de Verdun, et plus généralement la guerre de 14-18, fut une immense boucherie, une interminable guerre civile européenne, dont les mobiles furent un peu l'impérialisme, et beaucoup le nationalisme. Ces causes n'ayant pas été réglées après cette guerre (un grand merci à MM Wilson et Clemenceau tout particulièrement), il en a fallu une autre pour se débarrasser du nationalisme, même socialiste. Et encore 45 ans pour débarquer les communistes. Mais l'impérialisme se porte toujours bien, merci pour lui.

On a construit l'Europe d'une manière timide et souple avec le traité de Rome, préférant des actions concrètes  à des déclarations d'intention qui auraient pu bloquer le processus. Cependant, la CED -qui nous manque tellement maintenant-, a été bloquée par le noyautage gaulliste sous la IVème République.

De Gaulle, il faut lui reconnaître ça, n'avait pas voulu des Anglais dans l'Europe : il ne les connaissait que trop bien. Pompidou céda, et depuis, ils nous pourrissent la vie, et Mme Thatcher, que seuls ses enfants regrettent, en est le symbole : "I want my money back", disait l'épicière de Grantham. Il ne saurait être question en effet que les plus riches paient pour les plus pauvres, ils n'ont qu'à s'enrichir aussi, c'est vrai, quoi?

Et puis Chirac a fait entrer tout un tas de petit pays, dont on a assuré la reconstruction quand ils sont enfin sortis de leurs dictatures : Espagne, Portugal, Grèce, Tchéquie, Slovaquie, Pologne, les Baltes, et j'en oublie volontairement. Ces gens-là ne nous sont pas reconnaissants, ils viennent nous concurrencer (grâce à l'Europe), tout en bloquant toute réforme. Bruxelles est devenue une énorme bureaucratie technocratique de gens bien payés et ne payant pas d'impôts dont la spécialité est la réglementation de la forme des fromages. 

"Nous partîmes cinq cents, mais par un prompt renfort
Nous nous vîmes trois mille en arrivant au porc".

La finalité étant perdue, ensablée, il ne reste plus au "machin" qu'à pédaler dans sa choucroute. Il est donc normal que les Anglais s'en retirent, comme le souhaitent tous ces mouvements néo-populo-nationalistes qui pullulent sur le fumier.

Et bien qu'ils s'en aillent! Qu'ils vivent, à l'ombre des USA, des fortunes qu'ils gagnent dans la City, joli château de cartes, qu'ils continuent à prospérer sur un peuple de plus en plus précarisé par les petits boulots et privé de services publics dignes de ce nom. Qu'ils gèrent à Douvres les migrants de Calais. 

Dans la foulée, on veut bien leur donner la Bretagne et la Corse (au moins la Corse est "amie de la France"), à moins que la Bretagne ne préfère la Fédération de Russie : ils sauront écouler leur production agricole bas de gamme. La Corse pourra continuer sans être ennuyée par les gendarmes "colonialistes" ses activités mafieuses. Le sort des polonais m’indiffère : qu'Angela et Vladimir se partagent le butin. Les Balkans peuvent reprendre leurs génocides, on a l'habitude. 

L'Alsace sera ravie d'être rattachée à Stuttgart plutôt qu'à Chalons (dite en Champagne). Le Royaume de Savoie pourra être reconstruit, et la Lotharingie.

Et puis on pourra recommencer à se faire la guerre, pour préserver la pureté de nos fluides corporels menacés par la fluorisation de l'eau (cf Dr Strangelove), défendre notre identité chrétienne, nos valeurs et notre gaz de schiste.

Vive la France, vive l'Île de France libre!




vendredi 12 février 2016

11 février 2016 : annonce de l'observation d'une onde gravitationnelle.

C'était hier, et c'est assurément un événement exceptionnel que n'aura pas occulté la nomination, enfin,  de Jean-Vincent Placé au gouvernement.

Comme les journaux racontent n'importe quoi, je suis allé voir les publications à la source, et j'ai trouvé çahttp://dx.doi.org/10.1103/PhysRevLett.116.061102 (c'est le  DOI) et ça vient de la Physical Review letters, par B. P. Abbott et al. (LIGO Scientific Collaboration and Virgo Collaboration) Phys. Rev. Lett. 116, 061102 – Published 11 February 2016. 

Je vous mets tout ça parce que c'est obligatoire, sinon le ciel va me tomber sur la tête avec leurs licences en américain qu'on est censé comprendre.
Voila la petite traduction que j'ai faite de leur résumé, in italique, et mes commentaires :



Le 14 septembre 2015, à 9h 50 mn 45s en Temps Universel, les deux détecteurs de l’Observatoire d’Ondes Gravitationnelles par Interférométrie Laser ont observé simultanément le passage d’un signal d’une onde gravitationnelle.
Les 2 observatoires sont aux deux bouts des USA, en Louisiane et dans le Washington, on a donc pu mesurer la différence du temps d'arrivée des 2 signaux. Le mot "simultanément" est donc impropre.

Le signal s’étend de 35 à 350 Hz, avec un pic de déformation de l’onde gravitationnelle de 1.0 .10-21.
La précision est de 10-21, c'est fantastique d'avoir atteint cette précision, qui était nécessaire et recherchée. A noter qu'un atome a une taille de l'ordre de 10-9 . #jdcjdr

 Il correspond à la forme de l’onde prédite par la relativité générale dans le cas de la rotation en spirale et de la fusion d’une paire de trous noirs, et de la forme de l’unique trou noir résultant. Le signal a été observé avec un filtre adapté ayant un ratio signal-sur-bruit de 24 et un taux de fausse détection estimé à moins de 1 événement pour 203 000 ans, correspondant à pertinence plus grande que 5,1 s.

 s = écart-type. Avec ces calculs de précision, on peut avoir confiance dans le résultat!

 La source se situe à une distance mesurée par la luminosité de 410 +160-180 Mpc (Méga parsec) – (soit environ 1.3 milliard d’années-lumière), se caractérisant par un décalage vers le rouge de z = 0.09 +0.03-0.04.

Cette remarque vient de la loi de Hubble, selon laquelle la vitesse d'expansion est proportionnelle à la distance. Du coup, cette mesure  n'est pas très précise, comme la constante de Hubble.

Dans la trame source, les masses des trous noirs initiaux sont de 36 +5-4  et de 29 +4-4 masses du soleil, et la masse du trou noir résultant est de 62 +4-4 masse du soleil, avec 3.0 +0.5-0.5 masses du soleil fois le carré de la vitesse de la lumière émises en ondes gravitationnelles. 

Car E = mc2 , comme vous le savez. Cette énergie est tellement énorme qu'elle échappe à notre imagination.

Toutes les incertitudes donnent un intervalle de confiance de 90%. Ces observations démontrent l’existence d’un système binaire de trous noirs massiques. Ceci est la première détection directe d’ondes gravitationnelles et la première observation de la fusion d’un système binaire de trous noirs.

Dans le schéma, on peut voir que la mort des 2 trous noirs n'a duré qu'une demi-seconde, et qu'ils tournaient l'un autour de l'autre à une vitesse à peu près égale à la moitié de la vitesse de la lumière. Waouhhh. 
Figure 2


Il n'aura fallu que 99 ans, depuis le papier d'Einstein, pour qu'on puisse faire cette mesure.

Le 11 février a toujours été un grand jour.