samedi 18 mars 2017

Pour qui voter?

On ne pouvait pas se poser la question sans en connaître la liste : voila. Normalement, mais qu'est-ce qui est normal en ce moment?, l'un d'entre eux sera le futur président. 
Le 18 mars 2017, LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL A DÉCIDÉ : 

Article 1er. - La liste des candidats à l'élection du Président de la République, dont l'ordre a été établi par voie de tirage au sort, est arrêtée comme suit : 
- M. Nicolas DUPONT-AIGNAN, 
- Mme Marine LE PEN, 

- M. Emmanuel MACRON, 
- M. Benoît HAMON, 
- Mme Nathalie ARTHAUD, 
- M. Philippe POUTOU, 
- M. Jacques CHEMINADE, 
- M. Jean LASSALLE, 
- M. Jean-Luc MÉLENCHON, 
- M. François ASSELINEAU, 
- M. François FILLON. 

(Le dernier est M Fillon, pas de chance au tirage au sort, il retrouve sa place au collège.)

Alors, il faut éliminer, puis choisir entre ceux qui restent.

J'élimine les voleurs, mis en examen ou pas : - Mme Marine LE PEN, ,- M. François FILLON. Et ça m'arrange, parce que leurs discours haineux, revanchards et réactionnaires, je ne les supporte plus, eux, leurs fachos, leurs identitaires et leur sens commun.

J'élimine ceux qui veulent couler l'Europe, quitte à déclencher une guerre : - M. Nicolas DUPONT-AIGNAN, - Mme Marine LE PEN, - M. François ASSELINEAU, (néanmoins, c'est une bonne idée qu'il soit là, il va faire baisser le score du Front).

J'élimine les tordus qui n'ont rien à faire ici, qui polluent le débat  : - M. Nicolas DUPONT-AIGNAN, - M. Jacques CHEMINADE, - M. François ASSELINEAU. 


J'élimine les fous furieux, ou irréalistes - M. Jean-Luc MÉLENCHON,  - Mme Nathalie ARTHAUD, - M. Philippe POUTOU.

Et bien il ne reste plus grand monde : - M. Emmanuel MACRON, - M. Benoît HAMON, - M. Jean LASSALLE,  

Nous voila bien. Bon, je vais rajouter  M. François FILLON. à la liste, histoire de ne pas être accusé de sectarisme. Je voterai donc "normalement" pour l'un de ces quatre-là. Je vais écouter ce qu'ils ont à dire et voir celui qui présente le meilleur projet pour l'avenir. Les autres perdront leur temps à essayer de me convaincre, qu'ils se le disent! 

 Je serai particulièrement attentif à ce qu'ils diront si ils sont au 2ème tour face à Mme Marine LE PEN. En particulier, un duel Fillon-Le Pen, ça fait un peu bonnet blanc-blanc bonnet qui risque de se terminer par un bon week-end à la campagne. Le Pen-Hamon : ce serait un peu la chance de Le Pen car la droite, toujours cohérente, ira voter avec joie contre le socialo. Macron devrait gagner contre elle, enfin peut-être. Le risque est réel qu'on devienne aussi ridicule que les US trumpisés.

Les autres perdront leur temps à essayer de me convaincre, qu'ils se le disent!

Aucun commentaire: