mercredi 17 mai 2017

Le macron quantique

Monsieur Eric-Emmanuel Schmitt a fait un article dans le Figaro pour demander à notre nouveau président d'être "littéraire". C'est assez idiot car le jeune homme est diplômé de philosophie, et a même été surpris à réciter la 1ère scène du Misanthrope. Il est sûrement plus cultivé en littérature que ses 2 prédécesseurs, et il a de plus une très bonne prof à la maison.

Monsieur EES aurait dû donc le dire 10 ans plus tôt. Ou se taire (ma préférence).

Mais il aurait pu lui demander d'être scientifique, parce que ça manque, et pourtant sa démarche est clairement quantique.

En effet son positionnement est une superposition d'états quantiques |droite> + |gauche>, comme le chat de Schrödinger est |mort> + |vivant>. Une expérience faite aujourd'hui a donné un ket plutôt |droite>, mais il en faudra d'autres pour mieux connaitre sa fonction d'onde. On appelle ça une réduction de l'état quantique.

On a assisté ces derniers mois à d’intéressants phénomènes d'annihilation, que les ignares ont appelé "dégagisme" : Juppé, Valls, puis Fillon, Hamon, Dupont-Teigneux... Normalement leur énergie de masse s'est transformé en lumière, mais les photons étaient tellement peu énergétiques qu'on ne les a plus jamais revus.

Et bien sûr, l'action de l'opérateur création a pu être détectée : un zombie sortant de nulle part, issu d'une fluctuation de l'énergie du vide ambiant (je vous l'ai assez dit), qu'on a appelé un macron, qui interagit de façon nouvelle et surprenante sur les autres particules.

Parmi ces autres particules, on a relevé un nombre de spin assez élevé (le spin est un moment angulaire, autrement dit un retournement de veste). Ce serait donc plutôt des fermions que des bosons, sauf le macron qui est de spin 0 donc un boson. Les plus célèbres sont Ducon-Aignan (il a tourné trop près du fachion), Valls (autour du flambion, du hamon et du macron), Estrosi (autour du fillon puis du macron).

On assiste en ce moment à des fissions, les noyaux LR et PS étant les principales victimes, sans qu'on ait vu pour l'instant des fusions nucléaires. On parle néanmoins d'une possibilité de noyau REM.

Révisez donc vos équations de Schrödinger, Dirac, ça peut servir!

mardi 9 mai 2017

Bon boulot!

Alors, voilà : la large coalition destinée à faire barrage au candidat des banquiers, au bébé-Hollande, celui qui vient toujours avec sa mère, le traître, j'en passe, a échoué.

Voila les arguments selon lesquels il fallait voter pour Marine (à lire de bas en haut, car rien n'est simple) :


Elle vote donc MLP, puisque c'est sans risque, et pour faire péter le système! Une vraie insoumise...

Elle a rejoint en cela les Fillon-un papa-une maman, qui ne sont pas prêts de s'en remettre, les hamonistes déçus, les mélanchonistes désespérés, les asselinéos et les cheminadomorphes, le tout faisant 34% des voix. C'est bien triste pour eux, mais c'est la démocratie (seul problème, ils sont tous contre, par royalisme ou pour la révolution). Les seuls contents faisaient partie de l'équipe de campagne de Marine : elle n'était pas là pour gagner, juste mettre le souk, comme on l'a bien vu lors du débat, à coups de fausses nouvelles (FN), de hoax, de rumeurs et de calomnies.

Et cependant, le Ciel immanent était contre eux, et c'était vu en premier par un respectable(?) dominicain :
Et repris par l'inimitable Boutin (tiens revoila du Boutin)

On ne fait pas plus bête.

Ah si! J'ai trouvé l'abbé Laguérie, le supérieur de l'Institut du Bon pasteur, un pseudo-curé en soutane et chaussures à clous, qui disait que les catholiques ne peuvent objectivement voter pour Macron :

" ... cet individu dangereux, et ceci sous peine de péché grave. Seules des conditions subjectives, inconscience, démence, perte de l'usage de la raison etc. pourrait l'en excuser. Si vous votez Macron, vous devrez vous en confesser... Et comme dans une élection à 2 candidats le seul moyen de stopper efficacement l'un est de voter pour l'autre (et non de s'abstenir : laissez-cela aux mélanchonistes!), la conscience des catholiques doit se libérer enfin du joug insupportable du pseudo-péché qu'on lui impute depuis trente ans. Il fallait qu'un prêtre enfin le dise. La vérité vous rendra libre".

Comme quoi la mère Tintin n'est pas la seule à enfermer. Mais elle, elle n'aura pas besoin d'aller à confesse...


jeudi 4 mai 2017

Ras le Front : bas les pattes!

Vous avez vu hier la pitoyable prestation de Marion Le Pen (elle se fait appeler Marine). Rien à proposer de sérieux, des invectives, des mensonges (au moins 11 repérées par les décodeurs), de la basse calomnie (le compte aux Bahamas). On a pu voir son vrai visage, et non photoshopé.


Clichés : oui, mais c'est vrai!

Dimanche soir, ce sera pour elle Aboukir, Trafalgar, Mers-el-Kebir et Toulon réunis. Il faut le souhaiter. Et absolument voter pour Macron, pour l'empêcher de nuire.

Et on a vu l'infâme travail de ses groupes de supporters sur les réseaux sociaux. de la pire propagande à la Trump et à la Goebbels. Ces petits salauds ont même réussi à bloquer mon compte FaceBook, je ne sais même pas pourquoi. Alors, je préviens : si elle passe, je m'armerai et je me défendrai contre ces bas du crâne, à tête d'anciens de l'OAS, nostalgiques de Pétain et du Grand Reich épuré. 

Macron contre Maquerelle : Macron!