jeudi 22 mai 2008

Ignorants

Je veux faire l'éloge de l'ignorance.

D'abord l'avantage, c'est qu'il n'y a pas à l'apprendre : c'est inné.

Quand on est ignorant, on peut jubiler, comme Mme Lagarde (Lagarde se meurt de rire, mais ne se rend pas compte de son ridicule). Je rappelle l'histoire : faute de mesures en temps réel des réalités économiques, l'Insee avait évalué la croissance à 1,9%. Corrigée des jours fériés de 2007, elle apparaît à 2,2%, ce qui a été chanté comme une grande victoire.

Les ignorants ont divisé 2,2 par 1,9 et ont trouvé 15,8%! Gloire à Sarko!
Les sachants calculent que la base en terme de jours de production a été réduite de 4h et 32 minutes dans ce cas, sur environ 220 jours ouvrables, et alors la croissance "corrigée", passe de 1,9 à 2,2%, sans que le volume de la croissance ait changé pour autant! Honte aux sachants!

Les ignorants ont jubilé. Les sachants ont calculé que l'effet s'est porté sur le 1 er semestre, et en ont félicité M de Villepin : les imbéciles!

Les ignorants ont calculé que le pouvoir d'achat moyen a augmenté de 3,3% en 2007. Le français moyen, sachant le montant de son compte en banque, n'a pas perçu cette bonne nouvelle. Vive l'ignorance!

L'inconvénient sera évidemment que ce mode de calcul montrera l'an prochain une baisse féroce du pouvoir d'achat (il n'y aura plus les baisses d'impôt de Chirac, et la hausse des prix est élevée) : à quoi ça sert de gonfler les chiffres en début de mandat, pour ensuite devoir affronter les mauvais chiffres? D'habitude, on fait l'inverse. Honte aux "sachants".

Il faut maintenir le peuple dans la pauvreté : je l'ai déjà expliqué par la pyramide de Maslow. Maintenant, il est acquis qu'il faut aussi le maintenir dans l'ignorance, et pas que de la princesse de Clèves. Le pauvre ne se révolte pas, l'ignorant vote comme il faut.

J'avais déjà noté que la réforme de l'Insee, passé du statut d'institut scientifique indépendant, au régime de direction du ministère de l'économie, avait réussi à faire baisser le taux de chômage. Maintenant, c'est la croissance et le pouvoir d'achat qui augmentent tout seuls. Bravo, les ignorants!

Il ne faut pas prendre les gens pour des imbéciles, il faut faire en sorte qu'ils le soient! Ah le beau programme! Je propose la suppression du Bourgeois Gentilhomme des programmes!

11 commentaires:

leon a dit…

des calculs fins m'ont montré que j'avais perdu 0.026423% de mon pouvoir d'achat et 100% de mon calme en ce jour de grève, ce qui est le plus dommageable pour ma santé...

Anonyme a dit…

et tous ses soixhuitars le savent ils qu'"on" ne les aime pas eux et toute leurs m...

marie a dit…

A Anonyme : la France, si vous l'aimez, quittez-la!

Anonyme a dit…

A marie: ça jamais c'est la terre de mes ancetres : j'y suis j'y reste!

François a dit…

Soixhuitars? Si je comprends soixante-huitars "qu'on" aime pas, voila ma réponse :
il y a dans la société française 2 sortes de gens : ceux qui ont un certain idéal, et ceux qui veulent faire rapidement du fric par tous les moyens, et qui évacueraient volontiers les gêneurs qui sont sur leur route.
Les premiers sont malheureux de voir le cynisme et l'amoralité grandissante, et culpabilisent les seconds. Les seconds les traitent de 68-tars.
Sait-il "qu'on" s'en fiche de ne pas être aimé?

marianne a dit…

vous oubliez la 3ème catégorie de français (bourges de mauvaise conscience)qui font pleurer sur la misère des pauvres gens, et font passer des lois amorales.
Ces lois appauvrissnt le coeur de ceux qui en ont encore, et enrichissent le compte en banque de nos bobos.

candide a dit…

à Marie,
vous vous prenez pour Mégret?

marie a dit…

A Candide : je veux dire à Anonyme que, avec son orthographe et ses idées courtes, il pénalise la France, l'appauvrit et la déconsidère.
Il ferait donc mieux de la quitter.
Hélas, il dit que ses ancêtres y avaient de la terre...

slobodan a dit…

Slobodan revient.Il était occupé.
Lui, il aime bien Anonyme, et il n'aime pas du tout les soixante-huitars, les vrais, ces sales bolchéviques, ces Con-Bandit qui ont foutu un bordel monstre avec leurs idées "anti-tout" et qui aujourd'hui se gavent de frics et de caviar tout en dissertant sur la misère des petits africains. Cette génération de gosses gâtés n'a pas connu la guerre, a connu le plein emploi, connais ou connaitra la retraite que je n'aurai pas. Bien joué génération pourrie! Vous vous êtes gavé de tout, avez modelé votre société sur vos envies de sales égoistes, vous avez détruit l'éducation et la famille,et vous vous permettez de faire la morale au reste du monde. On voit ce que ça donne. Allez, partisans du bordel international, on se retrouvera et ce jour là, je ne suis pas sûr que ce soit moi qui quitterai la France.

tonton déconneur a dit…

slobodan, faut pas s'énerver... les soixante huitards t'aiment..ils aiment tout le monde: eux d'abord, les africains et autres parias, la misère (des autres, eux ca va), les luttes pour un monde meilleur..
ils ont parfois une légère aversion pour les mili, la famille, la France et l'Eglise: rien de grave!

slobodan a dit…

Cher tonton déconneur,

Allez, je me console en me disant que tous les bobos vont fêter aujourd'hui la fête des mères, et que c'est le Maréchal qui l'a instaurée.