jeudi 18 septembre 2008

Et le petit homme sauta!

M Sarkozy est allé ce matin à Bletterans (Jura), et il doit bien y avoir 4 ou 5 personnes au monde capable de comprendre l'humour du titre de ce blog! Désolé pour cette private joke, bien qu'elle ne soit pas très drôle.

Car je connais Bletterans, et son cimetière. C'est sans doute la raison qui a poussé le Génie du Jura à s'y arrêter pour y parler de l'hôpital.

Je ne sais pas quel est l'imbécile qui lui prépare ses discours, peu importe, mais enfin, il n'est pas obligé de les lire en public. Il était question de la qualité des soins à l'hôpital (très bien). Pour cela, il demande que les hôpitaux publient leur taux de mortalité. C'est aussi drôle que si c'était du Palin... : on pourra éviter les hôpitaux où l'on meurt plus qu'ailleurs.

Si encore il avait annoncé que, dorénavant, plus personne ne mourrait, j'aurais compris. Mais, si je comprends bien, l'objectif du gouvernement va être qu'on ne meure plus à l'hôpital. Ah, la belle affaire, et qu'il est facile de tenir cet objectif :

- d'abord fermer tous les centres de soins palliatifs, et ce sera autant d'économisé.
- réduire l'activité des pathologies désespérées. A quoi ça sert, hein?

Plus tactiquement, il suffira de renvoyer chez eux les personnes entrées en agonie. C'est déjà largement fait, mais ça peut s'industrialiser.

Plus subtilement, il suffira de transférer ces personnes dans un autre service : avec un bulletin de sortie du service A, et un constat de décès avant d'être enregistré dans le service B, on doit pouvoir faire de grands progrès.

Les cliniques connaissent déjà ça par coeur, il est temps que l'hôpital s'inspire aussi de ces bonnes méthodes de gestion.

Remarquez, d'autres services peuvent aussi contribuer à tenir cet objectif. Par exemple, si vous êtes écrasé dans les clous par un motard émêché, à quoi ça sert de vous conduire à l'hôpital? Il suffit de vous ramener chez vous.

On va encore dire que j'exagère. Mais non! Il s'est déplacé à Bletterans pour dire ça (avec tous les frais qu'occasionne ce genre de visite).. Il aurait mieux fait de rester chez lui, et de s'occuper un peu mieux de nos affaires.

9 commentaires:

Marguerite a dit…

Voici ce que m'inspirent ces propos (et aussi une private : without p....., you can't have a neaw auto):

Il a du bobo Léon
Il porte un bandeau Léon
Il a du bobo Léon
Oh, pauvre Léon

D'abord il ne s'appelle pas Léon
Mais je ne me souviens plus de son nom
J'peux pourtant pas l'appeler Hortense
Et puis ça n'a pas d'importance

Il a du bobo Léon
Il va peut-être canner Léon
Il a du bobo Léon
Oh, pauvre Léon

On l'a mené à l'hôpital
Pour le soigner où il avait mal
Il s'était fait mal dans la rue
Mais on l'a soigné autre part

Et il est mort !...

slobodan a dit…

Slobodan était à Blettrans. Il a tout vu, mais rien entendu.

Anne O'Nym a dit…

La grosse révélation pour NS, c'est le libéralisme appliqué à la fonction publique: en particulier, calquer les méthodes du privé sur le public. ce qui est une aberration comme vous l'avez justement constatée. Les policiers sont obligés d'avoir le même quota de contredanses même si les automoboliste se tiennent à carreau de plus en plus.etc etc

Docgyneco a dit…

il y a un établissement hospitalier remarquable dans le 56 où j'ai l'honneur de travailler de temps à autre classé 4 sur 226.
Comme quoi ...
http://www.lexpress.fr/palmares/hopitaux/resultats-dep.asp

François a dit…

A Marg : Bobby Lapointe?
A Slobodan : vous êtes toujours où c'est chaud, hein?
A Anne : si vous me lisiez plus souvent, vous saurez que j'ai déjà maintes fois critiqué l'attitude de la police dont les crédits d'équipement dépendent des recettes des contraventions, et qui rackettent les honnêtes gens. Ce corps, autrefois d'élite, se comporte de plus en plus comme une Milice ...
Il y a des bonnes méthodes de gestion, que le public ferait bien d'adopter. Mais le petit fait du n'importe quoi.
A Doc Gyneco : ce genre de stat, non ISO, non benchmarkables, je m'en méfie comme de la peste...Elles sont souvent produites à des fins commerciales. Si elles sont élaborées pour définir le niveau de prime des administratifs hospitaliers, alors là, je vous promets que ce sera du n'importe quoi...

leon a dit…

moi je connais des gendarmes qui ont interdit hier de vive force l'auto intronisation d'un prétendant à la fonction de roi de Maupiti!(ile française du Pacifique, comme chacun sait).
la République est bien défendue, de Blettrans à Maupiti. Vive la gendarmerie, vive la France.

Polack a dit…

pour docgynéco
4 sur 226...
Roi ne puis, prince ne daigne...Polack suis
Seule la première place est belle..

Hugues a dit…

Quant à l'hôpital de Melun, ce sont des souzes!

Mathilde a dit…

L'hôpital de Saint Germain en Laye doit être bon dernier. Un conseil aux femmes enceintes, ne jamais y mettre les pieds..