vendredi 18 septembre 2009

Famille nombreuse à la sauce Nadine (SNCF)

Je devais renouveler ma carte SNCF de famille nombreuse. Ça me stresse tellement , qu'évidemment je m'y suis pris au dernier moment.

Je fais un tour sur Internet, site SNCF : rien, nada, nichts. Je ne suis pas geek, mais il y a des limites. Je cherche "carte famille", et je tombe sur les déclarations de Nadine Morano, qui dit qu'après les bêtises de ceux qui veulent supprimer les réductions aux familles nombreuses, elle l'a relancée.

Finalement, je tombe sur une page bizarre : si vous voulez la carte famille nombreuse, cliquez ici. Je clique, on me demande nom et adresse, et on me dit qu'on m'écrira d'ici 2 à 3 semaines. Zut!

Alors, je prends mon courage à 2 mains, je prends 2 Lexomil, et je vais à la gare Montparnasse, en haut à gauche, là où il y a des guichets par centaines, et des gens qui attendent par milliers. J'avise "SNCF Information", je demande poliment, et le gars me dit : "c'est plus nous qu'on fait ça. Faut aller à la mairie!". Ah bon?

Dans la foulée, je vais à la mairie, guichet Information. Les formulaires pour la carte famille nombreuse, SVP madame? Voyez le service d'action sociale! Le Lexomil ne faisant plus effet, je lui dis qu'elle se fiche de moi, que c'est pas la peine de s'appeler information, je la menace de ma canne... Et puis, je vais au service d'action sociale : on n'y rentre pas comme ça : double porte, des gens qui attendent...

Là, j'ai été jeté rapidement : m'enfin, il faut aller à la CAF! Les familles, c'est la CAF! On n'a pas que ça à faire, nous! Alors, je me mets à pleurer, mais pleurer! Je prends 2 Valium, ça finit par s'arrêter, juste avant qu'elle n'appelle les flics. Mais c'est où la CAF? A l'autre bout de l'arrondissement, sans métro ni autobus.

Après tout, je n'ai que ça à faire. Je reprends mon chemin, une rue à droite, une rue à gauche, jusqu'à un grand bâtiment marqué CAF. Là il y a un vigile. Vous avez votre carte d'allocataire? Ben non...Vous avez combien d'enfants? Heu.. 5! C'est pas là, on ne fait que des attestations que pour les familles de moins de 2 enfants! Pardon, vous pouvez répéter? Alors faites la queue, vous verrez bien...

Je reprends 2 Xanax, parce que la queue, ça c'est une queue! Un serpentin à l'américaine, qui labyrinthe 3 fois.... Des dames austères, les yeux au ras du guichet, qui ne vous regardent pas, et qui jettent des "revenez avec une photocopie certifiée. Suivant!"

Une demi-heure ou trois quarts d'heure après, au bord de l'évanouissement, c'est enfin mon tour : j'avance en tremblant (j'avais repris de l'euphytose). Mais non, on ne le fait plus! Avant on avait des imprimés et des dépliants avec la liste des papiers à fournir! C'est la SNCF qui le fait, mais maintenant, c'est par Internet! Vous avez Internet? Non, ai-je menti. On a un poste, on va vous le prêter. Ah, merci madame! Le vigile m'emmène jusqu'au poste Internet, qui est en réalité bloqué sur CAF.fr, et où on ne peut rentrer qu'avec son n° d'allocataire. Ce n'est pas grave, de toutes façons il est en panne. Je sors, et rentre à la maison prendre... je ne sais plus quoi d'ailleurs.

L'autre jour, je reçois enfin le dossier. Ça vient bien de la SNCF, centre de gestion "Famille nombreuse", bien centralisé, où le travail qui leur a pris 3 semaines a consisté à mettre sous enveloppe un imprimé et une notice de 10 pages, où tout est prévu pour les divorcés, les pacsés, les recomposés. Aspirine, merci! Et un chèque! Avant, c'était gratuit. Bref, il me suffit de prouver que je suis français, et de faire des photocopies du livret de famille... Je prévois le pire, car je suis français, mais pas né en France, et depuis les lois Pasqua...

Jeudi dernier, un billet de Alain Rémond, toujours excellent, dans la Croix, raconte à peu près la même histoire : ils font tout pour que le dossier ne passe pas, à la direction du marché Familles Nombreuses. Il conclut : "Son but, à l'évidence, n'est pas de gagner des parts de marché, mais d'en perdre. Et faire des économies. Plus le marché est à la baisse, plus les profits sont à la hausse : avec la SNCF, c'est possible".

Bravo Nadine (Morano) pour l'amélioration des carte famille nombreuse! Bravo Nathalie (Kosciusko-Morizet, dite NKM)pour le e-processus! Et merci à la SNCF.

8 commentaires:

Slobodan a dit…

Cher François,

Rassurez-vous: si vous étiez étranger, immigré, ou d'origine immigrée, non seulement vous auriez votre carte, mais en plus, on vous l'aurait apportée chez vous. De toute façon, quand on est français au sens gaulois du terme, on n'a pas à avoir de famille nombreuse. Ca vous apprendra! Allez, la bise à Nadine qui s'y connaît en famille.

DFP a dit…

Quelques reflexions en vrac :
- pourtant , Nathalie est X.. elle ne doit pas être technocrate comme les autre à moins qu"elle ait fait l'ENA
- cette canne ? ! ne serait ce pas une coquetterie ?
- le 4° médoc , ce devait être du Tercian ? n'est-ce pas ?
- Slobo, il est indécrottable ..
- Vous avez bien démonté le système ; il faut montrer une volonté politique même si pour le citoyen de base cela ne se concretise pas dans les faits

François a dit…

1 Non, NKM m'a pas fait l'ENA, mais le GREF. Elle est partie immédiatement aux Finances, et avec ses relations, est partie dans la politique. Elle n'est pas technocrate par formation, mais par atavisme.
2 Oui, ma canne est une coquetterie, utile pour obtenir une place assise dans le métro, pour menacer des fonctionnaires ineptes, et me défendre contre la police.
3 Vous devez être médecin, pour savoir tout ça. Non, c'était du C2H5OH en provenance d'Écosse. Je pensais que ça se devinerait...
4 Non, Slobo n'est pas indécrottable, juste un peu provo, comme d'hab...
5 Il y a une volonté politique de réformes, mais je vous en ai donné un exemple la réforme de la carte famille nombreuse. J'ai d'autres exemples à votre disposition.
Si c'est ça, les réformes, il est urgent d'arrêter tout de suite.

DFP a dit…

ma femme est pharmacienne, c'est pour cela qu j'ai le temps d'errer sur internet.

François a dit…

Ne vous excusez pas. Avec une femme pharmacienne, vous pouvez ne travailler que pour le plaisir...

traintrain a dit…

Ah mais François , n'allez pas nous stresser les dévoués salariés de la SNCF qui risquent de se mettre en grêve !
Bon , il est vrai que contrairement à FT, le management leur fout une paix royale, ne veut pas tout changer tout le temps pour le plaisir de changer, se moque des pertes du fret et n'en fait pas grief aux cadres, ne veut pas mettre le client...l'usager au centre, la finance par dessus tout et le mepris comme mode de pilotage des RH.
L'exception français n'estpas que culturelle, elle est aussi manageriale.

François a dit…

Merci traintrain
Votre commentaire est cousu de bon sens. Cependant, je ne pense pas qu'il soit absolument nécessaire pour s'occuper des clients, de mettre la finance par dessus tout, et de manager par le mépris.
Ces managers sont dévoyés, point barre.

Catherine a dit…

François: merci pour vos mercis !

La situation est parfois plus complexe dans certaines entreprises qu'il n'y parait.
exemple : d'aucun pourrait s'emmouvoir, s'étonner ou même s'indigner, rouspeter, s'interroger sur le fait que comme vous le soulignz dans votre dernier post , les machines de la poste sont sans cesse en panne.
A n'en pas douter, et loin de moi là encore de mettre en doute la valeur des responsables RH en charge du recrutement des acheteurs et des responsables maintenance, et desdits, je crois au contraire que tous font un super boulot en agissant dans le sens du service client.
Pas de depenses inutiles de réparation ou d'investissement lourden remplacement du matériel fragile et peu fiable, grêves pour demander plus de personnel au guichet....pour préparer le café de ceux qui , au contact subissent les avanies des perpétuels insatisfaits, des raleurs, des petits vieux qui viennent se faire confirmer 3 fois par jours qu'ils n'ont plus rien sur leur compte postal, des pénibles qui n'ont besoin que d'un seul timbre, de ceux qui manquant de chance ont envoyé un colis de valeur qui s'est perdu entre le guichet et la porte arrière de la poste et qui réclament ,allez savoir pourquoi, qu'on fasse un enquête qui n'aboutira pas....
Moi je pense comme vous que la aussi les managers sont dévoyés car après des années de réforme la poste a su préserver son identitée forte autour de ce que même l'administration russe n'a pas su garder: lapénurie et les files d'attente.
Alors cher François, ne desespérez pas car tout comme vous je suis un usager usé mais je sais qu'au final le misistre sauvera encore et toujours cette belle et inestimable institution !